Etats-Unis : dans un parc d'attraction médiéval

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 30/07/2013Durée : 00h41

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Du Moyen Age aux États-Unis.

Et direction les État-Unis pour un voyage au Moyen Age, dans un pays qui n'a pas vécu cette période. Un grand festival se tient en ce moment dans le Colorado. Chevaliers, forgerons, troubadours, les Américains adorent.

C'est l'heure du combat. Face a face, deux chevaliers au galop. La joute équestre sera sans merci. Un tournoi médiéval sous le regard intraitable du couple royal, et devant des villageois galvanisés. Où sommes-nous ? A quelle date ? Même le roi semble hésiter.

Ça doit être dans les années. 1562 ! Vous en pensez quoi ? Oui, dans ces eaux-là.

Bienvenue dans une Amérique qui s'invente une autre Histoire. Un Moyen Age en pleine forêt du Colorado. Tous les week-ends, pendant deux mois, ce village peu authentique regarde vers le passe. Des ménestrels, un forgeron, et ce troubadour jongleur français. Son nom : Arsène Dupin. Depuis plus de 20 ans il amuse la galerie. Pour Iui, ce festival c'est surtout beaucoup de fantaisie.

C'est un Moyen Age à l'Américaine.

Oui, complètement ! C'est ce qu'ils ont pensé que le Moyen Age était, et ils en ont fait un parc grandiose. C'est comme venir à Disney.

A l'américaine, le Moyen Age c'est un concert de pirates, des éléphants qui paradent, des tigres du Bengale, bref, un joyeux mélange des genres.

De ces festivals, il y en a plus de 50 aux États-Unis, l'équivalent d'un par Etat, un vrai engouement. Certains comédiens sont de vraies têtes d'affiche, sur les routes toute l'année.

Le chevalier Bryan Beard est l'un d'eux. Quatre fois par jour dix mois par an, il terrasse son adversaire. Puis il rentre chez lui, juste derrière l'arène.

C'est mon château ! Pas vraiment une maison de chevalier.

Pour Bryan et sa femme, le Moyen Age est devenu un métier, pourtant bien éloigné de leur culture.

Mon histoire, c'est plutôt les cow-boys, en plus je suis Texan ! Monter a cheval, 0K, mais me battre a l'épée, on m'a pas appris.

Une passion contagieuse. A 12 E l'entrée, 15.000 visiteurs viennent ici parjour, et presque autant sont déguisés.

Y a beaucoup de gens bizarres, ici ! Vous avez dit bizarre ? Comme c'est bizarre.

Je capture des dragons pour ensuite les remettre en liberté.

C'est mon costume de templier. Je l'ai fait moi-même.

Un jeu de rôles à cheval sur plusieurs siècles, un histoire lointaine que les Américains adorent revisiter, quitte à prendre quelque distance avec les récits de cape et d'épée.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==