Entretien avec Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 21/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Pourtant, ce matin, le gouvernement faisait preuve de fermeté sur le respect de ces interdictions. Bonsoir Bernard Cazeneuve, vous êtes ministre de l'intérieur. Pourquoi ce revirement ? Ce matin, vous disiez qu'interdire était la bonne décision. Quelle est la logique.

Bernard Cazeneuve : Il y a eu 60 manifestations autorisées ce week-end. Le principe, c'est celui de l'autorisation. Nous en avons interdit 4 sur plus de Nous avons intrerdit celles qui nous laissaient à penser qu'il y avait risque de troubles sérieux C'était le acs a Sarcelles, vous l'avez dit dans votre reportage, des affiches appelaient a des "descentes chez les juifs.

Julian Bugier : qu'est ce qui a Cazeneuve :Celle de mercredi prochain est organisée par des organisations responsables L'ordre public pourra être appliqué. Les manifestations causant un risdque à l'ordre public seront interdites. Lorsqu'on peut négocier un trajet et des bonnes conditions, elles seront maintenus il n'y a pas d'interdiction géénrale à manifester. C'est ce qui a été appliqué.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==