Cet article date de plus de neuf ans.

Entreprise : seconde chance pour les PME en faillite ?

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Parmi les 144.000 chefs d'entreprise interdits bancaires combien se relanceront dans une nouvelle activité ? Pendant des mois, voire des années, certains n'ont plus accès au crédit, à la suite d'une liquidation judiciaire. Dès lundi, un décret devrait mettre fin à ces mesures.

Ce patron a connu la faillite. Il a déposé le bilan il y a 3 ans et demi. Tous les patrons qui passent par une liquidation judiciaire sont fichés à la Banque de France.

Un courrier de la Banque de France nous indique que l'indicateur dirigeant qui nous est attribue a change : on passe de 00 à 0,40 et c'est communiqué à toutes les banques.

Après une faillite, on ne peut plus obtenir 1 euro des banques pour se relancer. Pourtant, cet homme a crée une seconde entreprise. Mais son quotidien est devenu infernal.

Tous les achats que je fais, un ordinateur, des fournitures, je dois les faire avec mon compte personnel. Ensuite ma société me rembourse.

Lundi matin, ce fichier va disparaître. Un espoir pour les 144.000 chefs d'entreprise qui ont connu la faillite.

J'apparaissais comme quelqu'un de dangereux. Comment rebondir dans ces conditions ? Il a fallu un banquier très compréhenssif qui me connaissait et m'a dit : "je vais au-delà des consignes, je vais vous ouvrir un compte en banque". Sinon, on est bloqué.

En France il faut en moyenne 9 ans pour qu'un chef d'entreprise rebondisse, contre 1 an seulement dans les pays scandinaves.

Avec la réforme des rythmes scolaires, la semaine de 4,5 jours se met en place progressivement. Seuls 22% des établissements l'ont adoptée dès cette rentrée. En grande majorité, ils ont opté pour le mercredi. Mais pour 1% des familles, il faut se lever le samedi matin.

Ce matin, chez cette famille du Pas-de-Calais, le réveil était difficile. Pour la première fois, Clotilde et Matis sont allés à l'école le samedi matin. Dernière révision avant de partir. Elle récite.

Tu te souviens de l'auteur.

Jacques Prévert.

Hier soir, au lieu de la soirée télé du vendredi, il a fallu faire les devoirs. Mathématiques pour l'un et poésie pour l'autre.

Il dit non avec la tête mais il dit oui avec le coeur. Il dit oui à ceux qu'il aime, il dit non au professeur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.