Cet article date de plus de neuf ans.

Entrepreneurs du bâtiment, portrait croisé

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs milliers d'artisans et entreprises du bâtiment ont manifesté aujourd'hui un peu partout en France.

Il y a 4 heures, il battait le pavé pour défendre le statut d'artisan. Cet après-midi, ce plombier-chauffagiste de Poitiers est déjà sur un chantier. Ses affaires tournent plutôt bien. Il travaille près de 60 h/semaine. Chiffre d'affaires annuel : 80.000 E. Malgré cela, il est en colère. Le 1erjanvier prochain, la TVA de son secteur passera de 7 a 10 %.

Pour un chantier facture 1000 E, on va mettre 1000 + 7 % = 1070 E. Le même chantier après janvier, ce sera 1100 E, soit 30 E d'écart. Ceux qui hésitent a faire des travaux n'auront plus les moyens.

Cet électricien de Villeneuve d'Ascq manifestait à Lille ce matin. Ses commandes chutent, notamment, dit-il, depuis l'arrivée des autoentrepreneurs. Ses concurrents bénéficient de charges allégées, et proposeraient des tarifs 30 % moins chers.

Il faut des contrôles, qu'il n'y ait pas n'importe qui qui fasse n'importe quoi dans le bâtiment. On souffre d'une image dégradée à cause de bricoleurs.

Le secteur représente plus de 700.000 salariés, et 375.000 entreprises en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.