Cet article date de plus de huit ans.

En immersion : le travail des infirmières scolaires

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les établissements scolaires, les infirmières surveillent l'état de santé et l'état psychologique des élèves. A quoi ressemble leur vie.

Dans cet établissement au pied des montagnes, 650 élèves. Certains sont internes, à plus de 3 heures de chez eux et quand ils ont un souci de santé, ils vont voir Florence, l'infirmière scolaire. A peine 8h, déjà les premiers élèves l'attendent. Commence alors le défilé.

JaI.

J'ai mal au ventre et tout à l'heure, j'ai manqué de vomir sur la prof.

Jai.

J'ai mal à la tête l'alarme incendie.

Je vais te donner un comprimé. Si tu avais mangé un peu de riz avec le chili con carne, tu n'aurais pas mal à la tête. Ton corps n'a pas eu assez à manger.

Florence est souvent seule à prendre les décisions, le médecin ne passe que tous les 2 mois et l'hôpital est à une heure de route.

Là, je suis là où tu as mal.

Je ne sais pas.

C'est à l'intérieur que cela te fait mal? Dans le dos, tu n'as pas mal? C'est quand tu respires que ça bloque.

Quand j'inspire.

Est-ce que tu as senti quelque chose craquer dans ton dos quand tu as pris ton cartable.

Dans le doute, Florence, prudente, demande à sa mère de venir la chercher.

Je ne suis pas sûre de savoir si c'est vrai ou pas. J'ai un doute quant à la véracité de ce qu'elle me dit. Par rapport à son comportement et sa façon de se lever, pour quelqu'un qui a du mal à respirer.

Puis vient le tour de Tanguy.

Hier, j'ai mangé un kebab et il n'avait pas l'air. Pas mangeable. Je me sens pas.

Finis tes phrases.

Je ne sens pas très bien.

Là, c'est plus l'estomac que le ventre, ce n'est pas tout à fait pareil. Je vais te donner quelque chose pour le mal au coeur, des gouttes qui vont calmer ça. C'est à base de plantes, ça va te faire du bien. Tu as cours de quoi là.

Maths.

Vous faites quoi là.

Des quadrillages avec des traits.

Florence n'est pas dupe. Petits mensonges ou vraies maladies, ce jour-là, 73 élèves vont venir la voir. Et même pendant la cantine, rien ne lui échappe.

Pas de viande ou de désert? Pas de fromage.

Ce n'est pas assez salé que tu rajoutes du sel.

Non.

Tu as mangé quoi à 4h.

Du pain avec du chocolat.

13h30, les consultations reprennent. L'adolescent semble faible quand subitement, il fait un malaise sur sa chaise.

Essaye d'aller jusque sur le lit.

Elle le connaît bien, Grégory fait régulièrement ce type de malaise.

Pourquoi tu n'es pas passé avant.

Je me suis reposé.

Et les muscles, ça va? Quel jour on est.

Mardi.

Le combien.

Le 25.

Il se sent complètement engourdi et cela peut aller jusqu'à une chute par terre. En général, quand il les sent venir, il vient. Il y a eu des tracas à la maison.

Un peu.

Tu te reposes.

Des soucis personnels, voilà ce qui inquiète Grégory au point de se sentir mal depuis trois ans. Après une heure de repos, il va déjà mieux.

C'est familial.

Oui là, j'étais aussi fatigué. Et au lieu de le ressortir par des pleurs ou aller en parler, je prends sur moi et des fois cela ne va pas très bien.

Le soir, après les cours, à l'internat, c'est elle qui prend de leurs nouvelles. Le temps des confidences. Angoissée, Océane a du mal à trouver le sommeil depuis la maladie de sa mère.

Tu gères mieux qu'il y a 15 jours? l'ours.

Je vois qu'elle va mieux donc moi, ça va.

Océane, on va retravailler la respiration. Assieds-toi, on ne peut pas le fairey arrives. Quand.

Tu vois que tu y arrives. Quand tu te couches, tu le fais 10 fois. Et cela peut t'aider à rendormir. t'endormir. J'aime bien leur donner des techniques pour apprendre à maîtriser leur corps sans passer par des produits. On a une capacité à l'intérieur de soi de manière à contrôler le stress, les angoisses, le mal-être et les colères qui fonctionnent bien et qui sont faciles à apprendre.

La journée se termine, il est 22h, Florence veille encore jusqu'au lendemain matin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.