Cet article date de plus de neuf ans.

En direct de Québec

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

L'UMP est-elle en faillite.

Avant même l'invalidation des comptes de campagne présidentielle, les finances de l'UMP étaient dans le rouge. La dette est destinée à 55 millions d'euros. Première raison: en 2010, l'achat du siège rue de Vaugirard à Paris. Montant de l'acquisition: 40 millions d'euros. Mais c'est surtout la défaite électorale de 2012 qui a coûté cher à l'UMP. Le financement public est fondé sur le nombre de voix et sièges obtenus aux législatives. Un score électoral en berne. Et toute la dotation baisse.

En 2007, on a fait un grand nombre En 2012, moins de voix. Et 200 sièges au lieu de 300. Les législatives de 2012 nous ont coûté 10 millions d'euros.

Le financement public est passé en 2013 à 20 millions d'euros. Le parti n'a investi que 25% de femmes et écope d'une amende de 4 millions d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.