En direct de Bruxelles

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 29/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'attentat contre le vol de la Malaysia Airlines à l'aide d'un missile a beaucoup compté. Tout comme le soutien des Russes envers les séparatistes.

Bonsoir Arnaud Comte, on vous retrouve en direct de Bruxelles. Quelles seront les conséquences de ces sanctions.

Arnaud Comte : L'Europe est un partenaire privilégié de la Russie, il y a à perdre des deux côtés. A Bruxelles, on a déjà fait les estimations. Cela pourrait coûter 1,5 point en moins de croissance pour la Russie, cela ferait entrer le pays dans une phase de récession. Et 40 milliards d'euros de perte l'an prochain pour l'Union européenne. Il y a aussi le risque géopolitique. Vladmir Poutine ne serait-il pas tenté de jouer l'escalade de la violence sur les territoires ukrainiens ? Ce serait pour lui une façon de dire à l'Europe et aux Etats-Unis: vos sanctions financières ne m'effraient pas. Ce risque de représailles a longuement freiné les diplomates ici dans la décision de ces sanctions. Après le drame de la Malaysia Airlines abattu par les prorusses, l'Europe se devait, dit-on ici, de taper du poing sur la table.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==