Emploi : un CDI pour intérimaire ?

a revoir

Diffusé le 12/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Cette innovation fait grimper les ventes. L'entreprise exporte 75% de sa production. Elle emploie 180 personnes en France, contre 70 il y a 15 ans.

Un premier accord négociations entre les partenaires sociaux. Le Medef et trois syndicats ont signé un document qui ouvre la voie à un CDI applicable dans l'intérim. Jean-Paul Chapel nous a rejoints sur ce plateau. Jean-Paul, bonjour. A quoi va ressembler ce CDI pour intérimaire.

Jean-Paul Chapel : Manpower, Randstad, Addeco. Sont en quelque sorte symboles de précarité. Entre deux missions d'intérim, on ne sait pas combien de temps on va rester sans emploi. L'interimaire qui signe ce contrat va devenir salarie permanent de la société d'intérim, mais il va continuer à enchaîner des missions dans diverses entreprises.

Elise Lucet : L'intérimaire est-il gagnant ou perdant avec ce CDI ? Il gagne en stabilité. Il pourra plus facilement contracter un crédit ou trouver un logement. Inconvénient : il perd la prime de précarité (10%). Les entreprises d'intérim echapperont à une hausse des cotisations sociales soit une économie de 200 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==