Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Présidentielle 2022 : la maire LR de Calais Natacha Bouchart soutient Emmanuel Macron pour qu'il n'y ait pas de "rupture" sur l'immigration

Publié Mis à jour
La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, soutient Emmanuel Macron à l'élection présidentielle pour éviter une "rupture" dans la gestion de l'immigration
La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, soutient Emmanuel Macron à l'élection présidentielle pour éviter une "rupture" dans la gestion de l'immigration La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, soutient Emmanuel Macron à l'élection présidentielle pour éviter une "rupture" dans la gestion de l'immigration
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

L'élue a salué l'accompagnement du président dans la gestion de la situation migratoire dans sa ville, et des mesures économiques "efficaces" face à la crise sanitaire.

Elle "ne souhaite pas qu'il y ait de rupture" sur la gestion de l'immigration à Calais. C'est la raison principale pour laquelle Natacha Bouchart, la maire LR de la ville, a confirmé son soutien à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle face à Valérie Pécresse, vendredi 11 février.

L'édile a salué la politique d'Emmanuel Macron et du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui l'ont "accompagnée" sur la question migratoire. "Même si les solutions ne sont pas miraculeuses, mais personne n'en a aujourd'hui... Cette décision d'accompagnement permanent, je la respecte, je l'apprécie, et je ne souhaite pas qu'il y ait de rupture sur le mandat à venir." Elle a aussi applaudi les mesures économiques "efficaces" prises par le gouvernement pendant la crise sanitaire.

L'ancienne sénatrice a également renvoyé dos à dos les positions de l'extrême droite et de l'extrême gauche sur l'immigration. "Je trouve dommage et lamentable que le débat présidentiel, pour la France pour la population, pour les jeunes, ne tourne qu'autour du problème migratoire et de la sécurité. Je veux qu'on parle de pouvoir d'achat, d'économie d'environnement, d'espoir. (...) Je préfère être avec ceux qui vont gouverner demain pour être utile, faire des propositions, être plus active pour mieux faire bouger les choses, entre la fermeté et l'humanité."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.