VIDEO. Delanoë : 13 ans de mandat

A Paris, une page se tourne samedi 5 avril.  Anne Hidalgo, la première femme maire de la Ville Lumière, succèdera à Bertrand Delanoë qui avait fait passer la ville à gauche en 2001.

France 3

Longtemps derrière les poids lourds du Parti socialiste, Bertrand Delanoë surnommé "Le Petit chose" a toujours cru en son destin. En 2001, l'enfant de Bizerte est devenu à 50 ans le maire de la plus belle ville du monde, Paris. Trente ans plus tôt, il prenait sa carte au PS et c'est dans la capitale qu'il  trace son sillon. Elu conseiller de Paris dans le XVIIIe Arr., il se porte candidat aux législatives en 1981. Il surfe alors sur la vague rose. Bertrand Delanoë est élu député. 

Mais le futur maire de Paris n'avance pas seul. Il fait partie de de "la bande à Lionel", avec Daniel Vaillant, Claude Astier et évidemment Lionel Jospin. Ensemble, ils ouvrent une brèche. Aux municipales de 1995, la gauche parisienne prend six arrondissements. Six ans plus tard, Bertrand Delanoë gagne les municipales dans capitale française. Déjà, Anne Hidalgo est à ses côtés et le reste pour ses deux mandats. 

Pendant ses treize années à l'Hôtel de Ville, Paris aura 70  000 logements sociaux en plus, un tramway, ses "Nuits blanches", ses vélos et sa plage. Souvent décrit comme un homme autoritaire et froid, Bertrand Delanoë paraissait très ému lors de son dernier discours devant le Conseil de Paris le mardi 2 mars. Il peut partir tranquille. Sa succession est assurée et la ville solidement ancrée à gauche.  Samedi 5 avril, il confiera la barre à Anne Hidalgo qui devient la première femme à diriger la mairie de Paris. 

 

 

François Hollande, Bertrand Delanoe, Martine Aubry et Ségolène Royal lors de convention du PS sur le projet présidentiel à Päris le 28 mai 2011.
François Hollande, Bertrand Delanoe, Martine Aubry et Ségolène Royal lors de convention du PS sur le projet présidentiel à Päris le 28 mai 2011. (BERTRAND GUA/AFP)