Vainqueur du premier tour, l’UMP refuse tout triomphalisme

L’UMP sort vainqueur du premier tour des élections départementales. Le parti refuse pourtant tout triomphalisme.

France 3

La victoire, mais pas de triomphalisme. L’UMP est sorti vainqueur du premier tour des élections départementales. Mais le parti d’opposition a la victoire modeste.
 
"Malgré la victoire d’hier soir, l’alliance UMP-UDI doit faire face à beaucoup plus de triangulaires que prévu, plus de 320 environ", explique Caroline Nenkov-Le Junter, en direct du siège de l’UMP pour France 3. Le parti doit donc affiner sa stratégie en vue du second tour, qui a lieu dimanche 29 mars. "Nicolas Sarkozy a livré ses consignes dès hier soir, chaque candidat est appelé à se maintenir au second tour, et il l’a rappelé, aucune alliance avec le Front national ne sera tolérée", ajoute la journaliste de France 3.

La stratégie du "ni-ni" préconisée

Dans les cantons où l’UMP ne s’est pas qualifiée pour le second tour, c’est la stratégie du "ni-ni", ni front républicain, ni Front national, qui est préconisée. Mais des voix discordantes se font entendre, notamment au sein de l’UDI.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Résultats définitifs France entière.
Résultats définitifs France entière. ( FRANCETV INFO )