Un site promet 5 euros aux électeurs FN, mais c'est une blague (belge)

Nommé Vote FN et gagne 5 euros, le site réclame une photo des électeurs avec un bulletin de vote aux couleurs du FN, au soir du second tour des élections départementales. Le site Nordpresse revendique la paternité du canular.

Capture d\'écran d\'un site qui promet 5 euros aux électeurs du Front national qui enverront une photo de leur vote FN au second tour des départementales. L\'initiative est un canular.
Capture d'écran d'un site qui promet 5 euros aux électeurs du Front national qui enverront une photo de leur vote FN au second tour des départementales. L'initiative est un canular. (VOTEFNETGAGNE5EUROS.COM)

C'est un site bien étrange. Intitulé Vote FN et gagne 5 euros.com, il propose de verser cette somme aux électeurs qui enverront "une photo de leur vote dans l'isoloir", c'est-à-dire, d'après un exemple du site, un cliché de leur bulletin glissé dans l'enveloppe, au soir du second tour des départementales, qui a lieu dimanche 29 mars. Pour participer, il faut donner son adresse mail, avant d'être recontacté au soir de l'élection.

Au lendemain de la mise en ligne du site, une mention est finalement apparue dans la soirée, lundi 23 mars : "C'est aussi une bonne blague de Nordpresse.be, mais il ne faut pas le dire, chut !" Dont acte. Le site satirique belge livre d'ailleurs quelques précisions : "Bon d'accord, votez FN et gagnez 5 euros, c'était nous." Le site a reçu plus de 50 000 visites sur la journée, selon les auteurs de la blague, qui sont depuis submergés de messages, des insultes et des spams, sur l'adresse mail dédiée.

Capture d\'écran du site votefnetgagne5euros.com, réalisée lundi 23 mars 2015 dans la soirée. Il a été créé par un site satirique belge, qui a avoué la blague au bout de quelques heures.
Capture d'écran du site votefnetgagne5euros.com, réalisée lundi 23 mars 2015 dans la soirée. Il a été créé par un site satirique belge, qui a avoué la blague au bout de quelques heures. (VOTEFNETGAGNE5EUROS.COM)

Une opération à la légalité et aux motivations douteuses

Cette initiative était en effet assez obscure. "Le groupement d'investisseurs privés à l'origine de cette initiative possède les fonds suffisants pour payer tous les patriotes. Le paiement sera effectué uniquement par Paypal", était-il simplement mentionné. Autant dire que la démarche n'inspirait pas confiance, d'autant qu'une telle opération est par ailleurs illégale, puisqu'il est interdit de promettre de l'argent ou tout autre avantage "en vue d'influencer le vote d'un ou de plusieurs électeurs", comme le mentionne l'article L106 du Code électoral. L'association SOS Racisme avait réagi, sur Twitter.

Le FN annonce son intention de porter plainte

"Toutes les hypothèses sont ouvertes", avait expliqué dans la foulée une porte-parole de SOS Racisme, contacté par francetv info. "C'est peut-être une plaisanterie, un fake du côté des gens opposés au FN ou un groupe de défenseurs du parti. Mais ce message est surtout un clin d'œil à l'annonce hier du FN, qui compte déposer plainte contre nous." La veille, en effet, le parti de Marine Le Pen n'avait pas digéré un message de l'association posté sur le réseau, invitant les électeurs FN à "ne pas oublier de marquer d'une croix [le candidat du binôme] que vous préférez le plus".

Du côté du FN, on était plutôt fâché. "Nous allons prendre contact avec les auteurs du site et leur adresser un courrier pour leur demander d'arrêter ces élucubrations relatives à la procédure de vote", précisait Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN et ancien avocat, à francetv info. "Se servir de la procédure de vote à des fins détournées est tout à fait critiquable, si ce n'est illégal. Il y a des gens qui peuvent se laisser prendre et envoyer des photos. Mais ensuite, que va-t-il leur arriver ?" Le parti a d'ailleurs indiqué qu'il porterait plainte.

"Internet, c’est formidable, glisse le site Nordpresse, en guise de morale. C’était assez rigolo de voir comme les 2 'camps' peuvent s’emballer pour une blague potache grosse comme une maison."