VIDEO. Municipales : les doutes des jeunes

Pour beaucoup de jeunes, les élections municipales du 23 et 30 mars seront le premier scrutin auquel ils participeront. La plupart attendent des réponses à leurs problèmes particuliers. Faute de réponse, ils pourraient s'abstenir.

France 3

Quel bulletin les 18-30 vont-ils glisser dans les urnes lors des élections municipales les 23 et 30 mars prochains ? A Rouen, le coeur des jeunes semble balancer entre abstention, rébellion et résignation. "Non, je ne voterai pas cette année", affirme l'un d'eux. Je ne me sens plus du tout représenté en France par tous ces politiciens qui nous mentent (et) nous manipulent".

Certains comptent aussi se servir du vote blanc, bien qu'il sera reconnu après les municipales, pour exprimer leur mécontentement. La réticence des plus jeunes s'explique également par le sentiment d'avoir été oubliés dans les programmes proposés. Ils souhaitent plus d'aides, notamment financières, se former plus facilement ou encore accéder plus aisément à la culture et aux loisirs. 

Selon un sondage TNS Sofres réalisé en début d'année, seuls 38% des 18-25 ans se sentent concernés par les municipales.

En 2008, l\'abstention au premier tour des municipales avait atteint 35,5%.
En 2008, l'abstention au premier tour des municipales avait atteint 35,5%. ( MAXPPP)