Cet article date de plus de six ans.

Sondage Elections régionales : Pécresse creuse l'écart en Ile-de-France

Selon un sondage Odoxa, la candidate LR-UDI-MoDem devancerait le socialiste Claude Bartolone de cinq points au second tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La tête de liste LR-UDI en Ile-de-France, Valérie Pécresse, le 2 octobre 2015 à Paris. (CHAMUSSY / SIPA)

Son statut de favorite se confirme un peu plus. La tête de liste de la droite et du centre en Ile-de-France, Valérie Pécresse, pourrait l'emporter largement au soir du second tour des élections régionales, selon un sondage Odoxa publié jeudi 26 novembre.  

>> CARTE. Elections régionales: ce que disent les sondages, région par région

Au premier tour, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy mènerait déjà la danse, avec 33% des intentions de vote, loin devant le socialiste Claude Bartolone et le frontiste Wallerand de Saint-Just, donnés à égalité avec 23% des voix. Lors du précédent sondage Odoxa en Ile-de-France, réalisé début octobre, Claude Bartolone recueillait 24% des suffrages, soit quatre points de plus que Wallerand de Saint-Just.

Aucune autre liste n'atteindrait le seuil des 10% nécessaire pour se maintenir au second tour : Pierre Laurent, tête de liste du Front de gauche, recueillerait 8%, devant l'écologiste Emmanuelle Cosse (6%), tandis que le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan récolterait 4% des voix. 

Le FN atteindrait la barre des 25% au second tour

Au second tour, avec 40% des voix (-1), Valérie Pécresse devancerait nettement Claude Bartolone, en recul de trois points à 35%, dans une triangulaire avec Wallerand de Saint-Just, qui progresserait de quatre points pour atteindre la barre des 25%. Un score qui serait très élevé pour le parti de Marine Le Pen en Ile-de-France, quand on se souvient que la liste frontiste n'y avait récolté que 9,29% des voix en 2010.

Les attentats ont par ailleurs "bouleversé les attentes des électeurs" pour ces élections, souligne l'institut Odoxa : la lutte contre le terrorisme "écrase toutes les autres préoccupations", avec 52% des deux réponses possibles, devant la sauvegarde et le développement de l'emploi (33%) ou l'amélioration des transports en commun (26%).

*Sondage réalisé par internet du 19 au 21 novembre auprès d'un échantillon de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Au premier tour, 22% des sondés ne se prononcent pas. Au second, 25% ne se prononcent pas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sondages de l'élection présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.