Cet article date de plus de cinq ans.

Sondage Elections régionales : la droite nettement en tête au 1er tour, devant le FN et le PS

Les listes FN recueillent 26% des intentions de vote, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France 3. Les listes menées par le PS et le PRG sont à 20%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, au siège du parti, à Paris, le 3 novembre 2015. (CHAMUSSY / SIPA)

L'exécutif se prépare-t-il à une déroute au soir du premier tour des élections régionales ? Les listes menées par les Républicains avec l'UDI et le Modem recueillent 32% des intentions de vote, devant celles du Front national (26%) et celles du PS et du PRG (20%), selon un sondage Ipsos-Sopra Steria réalisé pour France 3 et diffusé vendredi 6 novembre. Le Front de gauche et EELV, qu'ils partent unis ou séparés, peuvent espérer un total de 12% des suffrages, selon l'étude.

Reste que ces résultats sont à prendre avec des pincettes : n'ont donné leur avis que les Français certains d'aller voter le 6 décembre. Et parmi ces électeurs décidés à se rendre aux urnes, 34% affirment que leur vote peut encore changer d'ici au jour J. L'hésitation est moindre parmi les électeurs du FN, qui sont 85% à évoquer un vote définitif de leur part.

Un "vote sanction" pour de nombreux électeurs

L'Elysée doit se préparer à la perspective d'un vote sanction, car 55% des électeurs certains d'aller voter comptent manifester leur opposition à François Hollande au premier tour. C'est particulièrement vrai parmi les partisans du centre, de la droite et du FN (81%). Le président de la République ne peut compter sur un vote de soutien que dans 10% des cas, selon ce sondage.

Malgré le contexte national, la moitié des électeurs affirment qu'ils feront leur choix en fonction de la situation politique régionale. Et en pensant notamment à la question du chômage (38%) puis des impôts et des taxes (36%). Les électeurs du FN se distinguent, en privilégiant sans grande surprise les thèmes de l'immigration (60%) puis de l'insécurité et de la délinquance (47%).

* Enquête Ipsos-Sopra Steria réalisée par internet du 30 octobre au 2 novembre auprès de 936 personnes inscrites sur les listes électorales extraites d’un échantillon de 1 006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sondages de l'élection présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.