INFOGRAPHIE. Elections sénatoriales : voici à quoi devrait ressembler le nouvel hémicycle

La composition des groupes parlementaires ne sera précisément connue que lorsque tous les sénateurs s'y seront officiellement rattachés, mais franceinfo a réalisé une projection.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

La droite conforte (un peu) sa domination au Sénat après le scrutin du 27 septembre. Selon les projections réalisées par franceinfo, à l'issue du scrutin, le groupe Les Républicains reste de loin le plus nombreux de la chambre haute du Parlement, avec 145 à 155 sièges, contre 144 au sein de l'hémicycle sortant. Le groupe Union centriste (51 sièges dans la précédente assemblée) reste plutôt stable avec 48 à 52 sièges.

Si l'on connaît la nuance politique des sénateurs élus dimanche soir, on ne sait pas encore forcément dans quel groupe politique ils siégeront. Nous nous sommes donc penchés sur chacun des nouveaux élus pour déterminer quel groupe ils seraient susceptibles de rejoindre. D'où ces fourchettes, qui concernent surtout les élus classés en "divers" par le ministère de l'Intérieur (divers droite, divers gauche, divers centre).

A gauche, le groupe socialiste reste la deuxième force du Sénat, mais perd une poignée d'élus (65 contre 71). L'un des faits les plus notables de la soirée est la possibilité pour les écologistes, qui obtiennent 11 à 12 élus, de constituer un groupe. Le groupe communiste se maintient lui, avec ses 15 élus.

Au centre, les frontières entre partis politiques et groupes parlementaires sont plus complexes. Le groupe LREM, promis à un cuisant échec avant le scrutin, parvient à conserver 21 à 25 élus (contre 23 dans la précédente assemblée). Le groupe Les Indépendants (composé notamment de sénateurs de droite "Macron-compatibles") devrait pouvoir conserver le minimum de 10 membres nécessaires à sa survie, de même que le groupe Rassemblement démocratique et social européen avec 12 à 15 élus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.