← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Malay-le-Petit

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les habitants de Malay-le-Petit ont été invités à voter dans le cadre des municipales. Le taux de participation aux dernières élections affichait 44,49 %. Ce nombre, assez faible, peut être dû aux dernières actualités sur le coronavirus. On constate que la participation départementale (Yonne) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 72,21 % contre 59,14 % cette année.

Pour qu'un candidat soit à même de décrocher un siège au conseil municipal, il se doit d'obtenir plus de la moitié des votes et au moins le quart des voix des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du premier tour à Malay-le-Petit ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Malay-le-Petit (89) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Sébastien Missault récolte 84,25 % des suffrages à l'issue du 1er tour des élections municipales. 81,48 % des votants ont arrêté leur choix sur Martine Rossignol et Nicole Vincent. Quelques élus, au rang desquels se trouvent Stéphane Manzoni (80,55 %), Henriqué Alves (79,62 %), Claudette Collot (79,62 %), Philippe Bourcier (78,70 %), Anne-Marie Lopez (78,70 %), Jean-Pierre Palson (77,77 %), Danielle Pouthé (74,07 %) et Annie Romaniw (74,07 %), ont également emporté un pourcentage élevé des votes.

Il est désormais temps pour les nouveaux membres du conseil municipal d'élire le prochain maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Malay-le-Petit

Abstention : 55.51% Participation : 44.49%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sébastien MISSAULT, 84.25%



    Sébastien MISSAULT

    84.25 %

    91 votes

  • Martine ROSSIGNOL, 81.48%



    Martine ROSSIGNOL

    81.48 %

    88 votes

  • Nicole VINCENT, 81.48%



    Nicole VINCENT

    81.48 %

    88 votes

  • Stéphane MANZONI, 80.55%



    Stéphane MANZONI

    80.55 %

    87 votes

  • Henriqué ALVES, 79.62%



    Henriqué ALVES

    79.62 %

    86 votes

  • Claudette COLLOT, 79.62%



    Claudette COLLOT

    79.62 %

    86 votes

  • Philippe BOURCIER, 78.7%



    Philippe BOURCIER

    78.7 %

    85 votes

  • Anne-Marie LOPEZ, 78.7%



    Anne-Marie LOPEZ

    78.7 %

    85 votes

  • Jean-Pierre PALSON, 77.77%



    Jean-Pierre PALSON

    77.77 %

    84 votes

  • Danielle POUTHÉ, 74.07%



    Danielle POUTHÉ

    74.07 %

    80 votes

  • Annie ROMANIW, 74.07%



    Annie ROMANIW

    74.07 %

    80 votes

  • Klaus-Dieter ANDERS, 19.44%



    Klaus-Dieter ANDERS

    19.44 %

    21 votes

  • Jessica SALMON, 16.66%



    Jessica SALMON

    16.66 %

    18 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 370 habitants
  • 245 inscrits
  • Votants109 inscrits 44.49%
  • Abstentionnistes136 inscrits 55.51%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Malay-le-Petit : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 porteront sur le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Le fonctionnement du scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans cette situation précise, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été retenue).

Les Municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Malay-Le-Petit ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Henriqué Alves a annoncé qu'il se portait candidat. Les autres prétendants à la mairie sont Klaus-Dieter Anders, Philippe Bourcier, Claudette Collot, Anne-Marie Lopez, Stéphane Manzoni, Sébastien Missault, Jean-Pierre Palson, Danielle Pouthé, Annie Romaniw, Martine Rossignol, Jessica Salmon et Nicole Vincent.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes aient voté pour eux. En cas de second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour ainsi accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Malay-le-Petit ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la ville de Malay-le-Petit. Pour glisser votre bulletin dans l'urne, au préalable, assurez-vous de remplir les critères suivants : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la ville où vous désirez voter.

Quels étaient les scores des élections municipales 2014 ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs candidats à la fois et peuvent également voter pour des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de Malay-le-Petit ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Ce sont Stéphane Manzoni, Martine Charetie et Patrice Missault que les Malaisiens avaient désignés pour les administrer, aux côtés de Bernard Pottier, Philippe Bourcier, Elise Gateau, Jean-Pierre Palson mais aussi Jean-Claude Catalano et Danielle Pouthé.
Aux élections, assez peu de résidents ont voté. En effet, seuls 176 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comprenait 255 inscrits. Lorsque l'on compare aux résultats obtenus aux précédentes élections municipales de 2008 (66,67 %), il se dégage donc une hausse du taux de participation.

Est-il possible que cette tendance ait été présente aux derniers scrutins ?

En 2017, les précédentes Présidentielles se sont tenues. Par ailleurs, plusieurs votes ont suivi les dernières Municipales. En 2017, les votes recueillis dans les bureaux de vote sur la commune de Malay-le-Petit pour le premier tour des élections présidentielles ont été différents de ceux relevés au niveau du pays.
Le premier tour a vu se distinguer Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains) qui ont eu, respectivement, 37,07 % et 26,34 % des suffrages. Derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a enregistré un résultat de 15,61 %. Les électeurs de Malay-le-Petit ont finalement décidé de voter en faveur de Marine Le Pen (60,59 % au deuxième tour). 198 Malaisiens sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (78,57 %) et la participation en 2012 était de 84,41 %. On observe de ce fait une baisse assez similaire à l'évolution constatée à l'échelle nationale (-5,8 points).
La République en Marche avec Renaissance a obtenu un score de 10,74 % à l'issue des élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 42,95 % des voix.

Quelques informations sur Malay-le-Petit

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Malay-le-Petit de choisir leurs nouveaux membres du conseil municipal. En général, ce scrutin très local sert à prendre le pouls de la municipalité et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Portrait des résidents de Malay-le-Petit

Malay-le-Petit (Yonne) accueille 339 résidents. On notera qu'avec ce hameau, Marsangy, Saligny ou bien Courtois-sur-Yonne font partie des villes qui composent la Communauté d'Agglomération du Grand Sénonais. Les citoyens de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Malaisiens ont entre 25 et 54 ans et 30,28 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Malay-le-Petit est peu concernée par l'immigration, avec 5,60 % d'immigrés.

Peut-on affirmer que Malay-le-Petit assure un niveau de vie confortable à ses habitants ?

Les chiffres suivants apportent une meilleure visibilité sur la situation des activités professionnelles à Malay-le-Petit. Représentant 58,62 % de la population en activité, les catégories des professions intermédiaires et employés jouissent d'une belle représentation. Les Malaisiens en poste sont plus de 157 et forment 44,84 % des habitants. Environ 10 % des habitants de la commune malaisienne en âge de travailler restent au chômage. Plus de la moitié sont des hommes.
En 2016, le revenu médian des Malaisiens était similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 21 295 € par an à Malay-le-Petit, face à 20 000 € par an en France en 2014.
On a tendance à penser qu'une ville est riche quand ses résidents sont, essentiellement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Malay-le-Petit ? Question location, les Malaisiens cherchent plus généralement les maisons HLM de 4 pièces (environ 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à plus de 2 % de la demande. S'il s'agit de l'achat d'un bien, les propriétaires sont séduits par les maisons de 5 pièces à environ 25 % quand 33 % choisissent des maisons de 6 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Malay-le-Petit ?

Malay-le-Petit est une ville où les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On peut dire que peu de familles habitent la ville quand on sait qu'il y a 50 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Vous avez sûrement à coeur de savoir si votre commune est polluée. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de constater que concernant ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.