Résumé de l'élection

Les élections municipales ont rassemblé les citoyens de Champlay le 15 mars 2020. On constate un faible taux de participation dans la ville, à savoir 49,90 %. S'il paraît difficile de lister l'ensemble des raisons derrière un tel nombre, il est toutefois possible d'effectuer un rapprochement avec la récente pandémie de coronavirus. On remarque que la participation départementale (Yonne) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 72,21 % contre 59,14 % cette année.

Si un candidat peut réunir au moins 50 % des voix et plus du quart des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Quels candidats les citoyens de Champlay ont-ils choisis lors du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 15 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le premier tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Champlay (89). En tête du 1er tour des élections municipales, Chantal Guillout obtient 96,65 % des votes. En ce qui concerne Joël Schlosser, il emporte 96,23 % des suffrages. En troisième position, c'est Sophie Gruyer qui a obtenu 94,56 %. D'autres candidats élus au conseil ont effectué un score élevé, s'assurant ainsi l'appui des électeurs : Cécile Gohon (94,14 %), Jérôme Billiette (93,72 %), Marc Fayadat (92,46 %), Jean-Michel Gendé (92,46 %), Frédéric Magnoni (92,46 %), Brigitte Pescay (92,46 %), Marie-Thérèse Missilier (92,05 %), Gilles Beltier (90,37 %), Florence Parizeau (90,37 %), Jean-Pierre Barret (89,95 %), Martine Dal Magro (89,53 %) et Fabien Fayadat (86,61 %).

Dans ce village, les bulletins blancs constituent 1,98 % et les votes invalides 3,17 % des suffrages.

Le nouveau maire doit à présent être élu par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats Champlay

Abstention : 50.1% Participation : 49.9%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Chantal GUILLOUT, , 96.65%, 231 votes

    Élu·e



    Chantal GUILLOUT

    96.65 %

    231 votes

  • 2, Joël SCHLOSSER, , 96.23%, 230 votes

    Élu·e



    Joël SCHLOSSER

    96.23 %

    230 votes

  • 3, Sophie GRUYER, , 94.56%, 226 votes

    Élu·e



    Sophie GRUYER

    94.56 %

    226 votes

  • 4, Cécile GOHON, , 94.14%, 225 votes

    Élu·e



    Cécile GOHON

    94.14 %

    225 votes

  • 5, Jérôme BILLIETTE, , 93.72%, 224 votes

    Élu·e



    Jérôme BILLIETTE

    93.72 %

    224 votes

  • 6, Marc FAYADAT, , 92.46%, 221 votes

    Élu·e



    Marc FAYADAT

    92.46 %

    221 votes

  • 7, Jean-Michel GENDÉ, , 92.46%, 221 votes

    Élu·e



    Jean-Michel GENDÉ

    92.46 %

    221 votes

  • 8, Frédéric MAGNONI, , 92.46%, 221 votes

    Élu·e



    Frédéric MAGNONI

    92.46 %

    221 votes

  • 9, Brigitte PESCAY, , 92.46%, 221 votes

    Élu·e



    Brigitte PESCAY

    92.46 %

    221 votes

  • 10, Marie-Thérèse MISSILIER, , 92.05%, 220 votes

    Élu·e



    Marie-Thérèse MISSILIER

    92.05 %

    220 votes

  • 11, Gilles BELTIER, , 90.37%, 216 votes

    Élu·e



    Gilles BELTIER

    90.37 %

    216 votes

  • 12, Florence PARIZEAU, , 90.37%, 216 votes

    Élu·e



    Florence PARIZEAU

    90.37 %

    216 votes

  • 13, Jean-Pierre BARRET, , 89.95%, 215 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre BARRET

    89.95 %

    215 votes

  • 14, Martine DAL MAGRO, , 89.53%, 214 votes

    Élu·e



    Martine DAL MAGRO

    89.53 %

    214 votes

  • 15, Fabien FAYADAT, , 86.61%, 207 votes

    Élu·e



    Fabien FAYADAT

    86.61 %

    207 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 714 habitants
  • 505 inscrits
  • Votants252 inscrits 49.9%
  • Abstentionnistes253 inscrits 50.1%
  • Votes blancs5 inscrits 1.98%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Champlay : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les futures élections. Si les communes de plus de 1 000 habitants choisissent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les électeurs de ces villes choisissent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Qui allons-nous voir à Champlay, pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Jean-Pierre Barret se présente aux élections municipales 2020. Les candidatures également annoncées sont celles de Gilles Beltier, Jérôme Billiette, Martine Dal Magro, Fabien Fayadat, Marc Fayadat, Jean-Michel Gendé, Cécile Gohon, Sophie Gruyer, Chantal Guillout, Frédéric Magnoni, Marie-Thérèse Missilier, Florence Parizeau, Brigitte Pescay et Joël Schlosser.
Le règlement des élections municipales est le suivant : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils obtiennent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent impérativement remporter une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Champlay : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Champlay prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Si vous réunissez les conditions suivantes, vous pourrez aller voter : être majeur, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être inscrit sur les listes électorales françaises et payer ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

En 2014, comment se sont déroulées ces Municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Celui-ci s'applique lors des élections municipales, seulement dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également élire des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de la commune de Champlay avaient désigné 15 membres du conseil municipal. Les candidates Sophie Gruyer et Brigitte Pescay, avec Marc Fayadat, Christian Rotilio, Alexandra Henry, Chantal Guillout mais aussi Jean-Pierre Rousseau et Jean-Pierre Barret à leurs côtés, étaient chargées, par les Campo-Laïciens, d'administrer la ville.
Sur 526 inscrits, assez peu de citoyens sont allés aux urnes. En effet, seuls 325 de ces derniers ont placé un bulletin dans l'urne, une forte baisse par rapport à 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré un taux de participation de 81,77 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats de différentes élections ?

Depuis les précédentes élections municipales, les électeurs ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier dans le cadre des élections présidentielles (2017). En comparant aux scores à l'échelle du territoire, les votes des habitants de Champlay étaient différents de ceux du reste des électeurs français au moment du premier tour des dernières élections présidentielles.
On remarque que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 14,73 % des voix au premier tour) se place derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement emporté 34,2 % et 23,04 % des votes. Au second tour, 52,96 % des citoyens de Champlay ont voté pour Marine Le Pen. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Champlay était de 88,51 %, alors qu'elle atteignait 79,84 % en 2017 avec 412 électeurs. On note donc une baisse différente de la variation observée au niveau du pays (-5,8 points).
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été cautionnée par beaucoup de Campo-Laïciens aux élections européennes 2019, ce qui lui a permis d'effectuer un score de 33,33 %, devant La République en Marche avec Renaissance qui a obtenu 15,49 % des suffrages.

Quelques informations sur Champlay

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les données socio-économiques de la commune.

Comment peut-on caractériser les habitants de Champlay ?

Champlay est une commune de l'Yonne peuplée par 721 personnes. La Communauté de Communes du Jovinien réunit Champlay avec diverses municipalités voisines, telles que Verlin, Villecien ou Chamvres. La population reste globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 24,86 % ont entre 55 et 64 ans). Champlay est une ville peu concernée par l'immigration avec 3,47 % d'immigrés au sein de ses habitants.

Champlay : comment définir son niveau de vie ?

Les chiffres qui suivent donnent une idée de la situation quant au chômage dans la ville de Champlay. Les ouvriers et employés représentent 56,46 % des travailleurs campo-laïciens. Les 342 résidents actifs forment 48,04 % de la population de la ville. Dans la commune campo-laïcienne, 8 % de la population en âge de travailler sont sans emploi. Plus de la moitié sont des hommes.
Le revenu moyen en France s'élevait à plus de 20 000 € en 2014. À Champlay, en 2016, les résidents ont justifié d'un revenu médian de 20 434 €.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Concernant le marché locatif campo-laïcien, les plus cotées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à 5 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces à hauteur d'environ 3 %. À Champlay, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 5 pièces à environ 25 % et sont un peu moins du quart à investir dans une maison de 4 pièces.

Qualité de vie et Champlay vont-ils ensemble ?

La qualité de vie dans une commune passe également par le nombre d'infrastructures (hôpitaux, écoles, gares...) installées dans celle-ci. Il est clair qu'elles manquent un peu à Champlay. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville recense 135 enfants de 0 à 15 ans.
Pour votre bien-être et celui de votre entourage, il est primordial de s'informer sur l'éventuelle pollution de votre lieu de résidence. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau est à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.