← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bassou

Résumé du premier tour

Les résidents de Bassou se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 0,01 point, c'est la très légère hausse entre la participation au premier tour des municipales en 2014 et cette année. 58,64 % des citoyens ont voté, contre 58,63 % la dernière fois. Cette année, le nombre d'électeurs de l'Yonne s'étant rendus aux bureaux de vote (59,14 %) a baissé par rapport au scrutin précédent (72,21 %).

Un siège au conseil municipal est accordé de façon automatique à un candidat s'il a obtenu le résultat qui suit : plus de la moitié des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits.

À Bassou, qui est en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Bassou (89), la totalité des sièges du conseil - à savoir 15 au total - a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les habitants ont plébiscité Anita Jameaux, Claire Noizillier et Benjamin Pidoux lors du premier tour des élections municipales : ils arrivent en première place avec 67,97 % des votes. Parmi les nouveaux conseillers municipaux se trouveront aussi Brigitte Grodet (66,99 %), Philippe Kerne (66,66 %), Patrick Kraimps (66,66 %), Nathalie Lambert (66,33 %), Nicolas Foulon (65,68 %), Dorothée Moreau (65,35 %), Jérôme Pichon (65,35 %), Philippe Denizet (65,03 %), Christophe Dabadie (64,37 %), Houria Bouamar (63,39 %), Géraldine Hupolox (63,07 %) et Romain Cottencin (62,41 %).

Parmi les citoyens de ce village, 0,63 % ont opté pour un bulletin blanc. De plus, plusieurs bulletins de vote - 3,45 % précisément - étaient non valides.

Maintenant, les membres du conseil municipal vont eux-mêmes désigner le maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Bassou

Abstention : 41.36% Participation : 58.64%

Résultats détaillés du tour 1

  • Anita JAMEAUX, 67.97%



    Anita JAMEAUX

    67.97 %

    208 votes

  • Claire NOIZILLIER, 67.97%



    Claire NOIZILLIER

    67.97 %

    208 votes

  • Benjamin PIDOUX, 67.97%



    Benjamin PIDOUX

    67.97 %

    208 votes

  • Brigitte GRODET, 66.99%



    Brigitte GRODET

    66.99 %

    205 votes

  • Philippe KERNE, 66.66%



    Philippe KERNE

    66.66 %

    204 votes

  • Patrick KRAIMPS, 66.66%



    Patrick KRAIMPS

    66.66 %

    204 votes

  • Nathalie LAMBERT, 66.33%



    Nathalie LAMBERT

    66.33 %

    203 votes

  • Nicolas FOULON, 65.68%



    Nicolas FOULON

    65.68 %

    201 votes

  • Dorothée MOREAU, 65.35%



    Dorothée MOREAU

    65.35 %

    200 votes

  • Jérôme PICHON, 65.35%



    Jérôme PICHON

    65.35 %

    200 votes

  • Philippe DENIZET, 65.03%



    Philippe DENIZET

    65.03 %

    199 votes

  • Christophe DABADIE, 64.37%



    Christophe DABADIE

    64.37 %

    197 votes

  • Houria BOUAMAR, 63.39%



    Houria BOUAMAR

    63.39 %

    194 votes

  • Géraldine HUPOLOX, 63.07%



    Géraldine HUPOLOX

    63.07 %

    193 votes

  • Romain COTTENCIN, 62.41%



    Romain COTTENCIN

    62.41 %

    191 votes

  • Mireille BILLAUT, 38.56%



    Mireille BILLAUT

    38.56 %

    118 votes

  • Aurélien PLISSON, 38.56%



    Aurélien PLISSON

    38.56 %

    118 votes

  • Didier DUVEAU, 35.62%



    Didier DUVEAU

    35.62 %

    109 votes

  • Alcino MALTA, 35.62%



    Alcino MALTA

    35.62 %

    109 votes

  • Jean-Pierre PAL, 35.62%



    Jean-Pierre PAL

    35.62 %

    109 votes

  • Walter ORTEGA, 34.64%



    Walter ORTEGA

    34.64 %

    106 votes

  • Grégory ROUSSEAU, 34.64%



    Grégory ROUSSEAU

    34.64 %

    106 votes

  • Jean-René PAILLARD, 34.31%



    Jean-René PAILLARD

    34.31 %

    105 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 808 habitants
  • 544 inscrits
  • Votants319 inscrits 58.64%
  • Abstentionnistes225 inscrits 41.36%
  • Votes blancs2 inscrits 0.63%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bassou : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 873 administrés de Bassou devront élire les membres du conseil municipal de leur commune. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Zoom sur les candidats aux élections municipales 2020 à Bassou

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Mireille Billaut se présente aux élections. Les autres candidats sont Houria Bouamar, Romain Cottencin, Christophe Dabadie, Philippe Denizet, Didier Duveau, Nicolas Foulon, Brigitte Grodet, Géraldine Hupolox, Anita Jameaux, Philippe Kerne, Patrick Kraimps, Nathalie Lambert, Alcino Malta, Dorothée Moreau, Claire Noizillier, Walter Ortega, Jean-René Paillard, Jean-Pierre Pal, Jérôme Pichon, Benjamin Pidoux, Aurélien Plisson et Grégory Rousseau.

Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats ont la possibilité d'être élus s'ils remportent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Pour ce qui est du second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Bassou : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal sera choisi, les 15 et 22 mars 2020, par les électeurs de la commune de Bassou. Pour rappel, pourront participer à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'UE qui résident ou s'acquittent d'impôts dans la municipalité, à condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Quelles étaient les tendances des Municipales de 2014 ?

Toutes les communes n'ont pas la même méthode de vote pendant les municipales ! En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes. C'est ce que l'on appelle le scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de Bassou avaient élu 15 membres du conseil municipal. Brigitte Labonde, Gérard Bergeris, Nathalie Lambert, Dorothée Moreau mais aussi Christelle Cottencin et Serge Dupas étaient aux côtés de Fabrice Thisselin et Maria Lorrain. Ces derniers avaient été désignés par les Bassoliens pour les administrer.
Avec une liste comptant 556 noms, peu de votants sont allés aux urnes (326 d'entre eux). Cette participation était de 70,55 % lors des Municipales de 2008. On note donc facilement une forte baisse.

Une tendance déjà présente aux dernières élections ?

Depuis les précédentes Municipales, il y a eu plusieurs élections. Dans l'intervalle, les Présidentielles ont été organisées en 2017. Les résultats dans la ville de Bassou peuvent être étudiés au regard d'une évolution générale : leurs résultats lors du premier tour des dernières Présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés au niveau national.
On remarque que François Fillon (Les Républicains, 17,1 % des voix au premier tour) se situe derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), qui ont respectivement obtenu 30,3 % et 23,81 % des suffrages. Durant le second tour, 53,07 % des citoyens de Bassou ont voté pour Emmanuel Macron. Nous pouvons souligner que la baisse du taux de participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les habitants de Bassou étaient effectivement 82,83 % à voter en 2012 et 80,69 % en 2017.
19,81 %, c'est le score de La République en Marche avec Renaissance lors des Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 25,24 % des votes.

Bassou : les données clefs

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Bassou. L'environnement socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) est un important marqueur à prendre en compte concernant la condition dans la municipalité.

Portrait des résidents de Bassou

À Bassou, 873 personnes peuplent ce village de l'Yonne. Il faut noter qu'Épineau-les-Voves, Migennes ou Bonnard sont attachées à Bassou, entre autres à travers la Communauté de Communes de l'Agglomération Migennoise. Les Bassoliens sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 20,04 % ont entre 55 et 64 ans). Bassou est une commune peu cosmopolite, 3,78 % de ses habitants sont issus de l'immigration.

Quels sont les revenus moyens à Bassou ?   

Les données suivantes font état du marché de l'emploi à Bassou. Les habitants de la ville sont en majorité des employés et professions intermédiaires. On estime qu'ils constituent 58,62 % des 457 Bassoliens actifs (les actifs représentent quant à eux 52,63 % de la population). Les femmes sont particulièrement touchées par le chômage dans la commune bassolienne. En effet, sur 1 % de chômeurs, plus de la moitié sont des femmes.
Bassou affiche des résultats similaires à la moyenne nationale quant aux revenus par habitant. Les Bassoliens ont gagné en moyenne 20 988 € par an sur l'année 2016. En France, on évoque environ 20 000 € par an pour 2014.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Environ 4 % des Bassoliens s'avèrent locataires d'appartement non HLM de 3 pièces et moins de 4 % le sont de maisons non HLM de 4 pièces. Un peu moins de 20 % des Bassoliens sont propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils sont un peu moins de 20 % à avoir investi dans une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Bassou ?

Dans la commune de Bassou, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. La commune compte ​ 177 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Pour la santé de tous, il faut savoir si l'air ou l'eau de la ville est de bonne qualité. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​comme physico-chimique ​.