← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rancourt

Résumé du premier tour

Les résidents de Rancourt ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Le 1er tour des élections municipales a mobilisé 86,67 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 98,48 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -11,81 points). On constate que le taux de participation dans le département des Vosges a baissé, en comparaison avec la dernière élection (78,36 % contre 64,24 % cette année).

Lorsqu'un candidat obtient au moins le quart des suffrages des inscrits et plus de 50 % des votes exprimés, il décroche sa place au conseil municipal.

Scores du 1er tour des municipales 2020 : qui est en tête à Rancourt ?

À Rancourt (88), la totalité des sièges du conseil - à savoir 7 en tout - a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Au premier tour des élections municipales, c'est Djamel Belazreuk qui arrive en première position grâce à 86 % des voix. On retiendra un résultat de 78 % pour André Michel. Avec 76 % des votes en sa faveur, Jacqueline Mazars se retrouve troisième du palmarès. À la suite de ce tour, les candidats tels qu'Alain Clochey (70 %), Eric Zipser (70 %), Fabrice Thomain (68 %) et Ludovic Ringeval (64 %) sortent aussi gagnants grâce à leur résultat assez élevé.

Parmi les habitants de ce petit village s'étant présentés aux bureaux de vote, certains ont fait le choix de voter blanc (1,92 %). En parallèle, un certain nombre des bulletins étaient nuls (1,92 %).

Il est maintenant l'heure pour les nouveaux conseillers municipaux de choisir le prochain maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Rancourt

Abstention : 13.33% Participation : 86.67%

Résultats détaillés du tour 1

  • Djamel BELAZREUK, 86%



    Djamel BELAZREUK

    86 %

    43 votes

  • André MICHEL, 78%



    André MICHEL

    78 %

    39 votes

  • Jacqueline MAZARS, 76%



    Jacqueline MAZARS

    76 %

    38 votes

  • Alain CLOCHEY, 70%



    Alain CLOCHEY

    70 %

    35 votes

  • Eric ZIPSER, 70%



    Eric ZIPSER

    70 %

    35 votes

  • Fabrice THOMAIN, 68%



    Fabrice THOMAIN

    68 %

    34 votes

  • Ludovic RINGEVAL, 64%



    Ludovic RINGEVAL

    64 %

    32 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 59 habitants
  • 60 inscrits
  • Votants52 inscrits 86.67%
  • Abstentionnistes8 inscrits 13.33%
  • Votes blancs1 inscrits 1.92%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Rancourt : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question d'élire non pas une liste, à l'inverse des villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Vous êtes curieux de savoir qui est candidat à Rancourt pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel de Rancourt, Alain Clochey, est candidat à sa réélection. La candidature de Djamel Belazreuk a été acceptée. Jacqueline Mazars, André Michel, Ludovic Ringeval, Fabrice Thomain et Eric Zipser s'ajoutent à la liste des candidats à Rancourt.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à la condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. S'il y a un second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour ainsi prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Rancourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents de Rancourt voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour désigner leur nouveau conseil municipal. Apparaître sur les listes électorales est obligatoire pour participer à un vote. On doit ainsi être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou résider dans la commune concernée.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Si vous vivez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un type de scrutin spécifique lors des élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous choisissez plusieurs candidats en même temps et pouvez aussi élire des membres de deux listes différentes.
7 membres du conseil municipal de la ville de Rancourt ont été désignés par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Le résultat des élections a permis de constater que 65 électeurs sont allés à leur bureau de vote, sur 66 personnes présentes sur les listes. De fait, de très nombreuses personnes ont exprimé leur choix politique. Ce taux de participation indique une forte hausse par rapport à celui des élections municipales de 2008 : il affichait cette année-là 87,93 %.

La tendance était-elle la même lors des précédents scrutins ?

Plusieurs élections ont été organisées depuis les dernières Municipales. Les Présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. Les résultats dans la ville de Rancourt peuvent être comparés à une évolution générale : leurs scores au premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés à l'échelle du pays.
Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron et François Fillon (Les Républicains et En marche !) d'autre part ont obtenu respectivement 30,43 % et 23,91 % des voix. La distribution des voix au deuxième tour a favorisé Emmanuel Macron qui a récolté 65,22 % des votes des citoyens de Rancourt. Le nombre de votants parmi les résidents de Rancourt s'élevait à 53 au second tour, soit 94,64 % de participation.

Rancourt : les données clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens de Rancourt, de désigner leur conseil municipal pour traiter des majeurs enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) inhérents à la municipalité.

Quelles sont les spécificités des habitants de la ville de Rancourt ?

Cette commune des Vosges accueille 60 habitants. Aux alentours, on trouve Bouxurulles, Dommartin-aux-Bois ou bien Les Ableuvenettes qui sont des communes liées à Rancourt, via la Communauté de Communes de Mirecourt Dompaire. La population est peu âgée à Rancourt. Dans cette ville, 40,91 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. 1,67 %, c'est la part d'immigrés habitant à Rancourt. Un taux peu significatif.

Rancourt : comment définir son niveau de vie ?

Les chiffres qui suivent apportent une meilleure visibilité sur l'état des activités professionnelles à Rancourt. Plus de 35 habitants (58,33 % de la population) ont un emploi à Rancourt. En grande majorité (66,67 % de la population active), les habitants de la commune sont des agriculteurs exploitants et employés. Plus de 11 % des résidents en âge de travailler sont au chômage. Les femmes constituent une majeure partie des chômeurs.
Le marché immobilier d'une ville est aussi un bon marqueur de son attractivité et du niveau de vie en général. Les habitants de la commune sont environ 4 % à être locataires de maisons non HLM de 3 pièces et environ 4 % d'une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires s'avèrent décidés à investir dans une maison de 6 pièces à un peu plus de 30 % et dans une maison de 5 pièces à 38 %.

Qualité de vie et Rancourt vont-ils ensemble ?

Dans la ville de Rancourt, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec 6 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont peu nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Outre les aménagements de la ville, il est important d'apprendre si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution ambiante. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Parcourez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.