← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Racécourt

Résumé du premier tour

Les municipales ont eu lieu à Racécourt, où les électeurs étaient attendus ce 15 mars 2020. En 2014, le taux de participation lors du premier tour des élections municipales était de 85,59 %. Il était cette année de 77,50 %, ce qui équivaut à une baisse (-8,09 points) de la participation. La mobilisation des citoyens des Vosges a baissé au regard de l'élection précédente (78,36 % contre 64,24 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils doivent avoir rassemblé les votes de plus du quart des inscrits et d'au moins 50 % des électeurs.

Quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Racécourt ?

L'identité des 11 conseillers municipaux de Racécourt (88) est donc maintenant connue dès le 1er tour des municipales 2020. En première place du premier tour des élections municipales, Joachim Franqueville obtient 83,87 % des suffrages. On note que 80,64 % des votants soutiennent Laurence Bertrand. 78,49 %, c'est le score effectué par Julien Didier à ce tour, le poussant ainsi en troisième position. D'autres candidats nommés au conseil ont réalisé un chiffre assez élevé, s'assurant donc l'appui des votants : Nadine Lanni (72,04 %), Alain Bogard (70,96 %), Andréa Carrubba (70,96 %), Eve-Laure Parisot (70,96 %), Manuel Darocha (69,89 %), Emmanuel Belot (68,81 %), Gauthier Grandjean (67,74 %) et Catherine Nicoletti (61,29 %).

Le futur maire doit à présent être élu par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Racécourt

Abstention : 22.5% Participation : 77.5%

Résultats détaillés du tour 1

  • Joachim FRANQUEVILLE, 83.87%



    Joachim FRANQUEVILLE

    83.87 %

    78 votes

  • Laurence BERTRAND, 80.64%



    Laurence BERTRAND

    80.64 %

    75 votes

  • Julien DIDIER, 78.49%



    Julien DIDIER

    78.49 %

    73 votes

  • Nadine LANNI, 72.04%



    Nadine LANNI

    72.04 %

    67 votes

  • Alain BOGARD, 70.96%



    Alain BOGARD

    70.96 %

    66 votes

  • Andréa CARRUBBA, 70.96%



    Andréa CARRUBBA

    70.96 %

    66 votes

  • Eve-Laure PARISOT, 70.96%



    Eve-Laure PARISOT

    70.96 %

    66 votes

  • Manuel DAROCHA, 69.89%



    Manuel DAROCHA

    69.89 %

    65 votes

  • Emmanuel BELOT, 68.81%



    Emmanuel BELOT

    68.81 %

    64 votes

  • Gauthier GRANDJEAN, 67.74%



    Gauthier GRANDJEAN

    67.74 %

    63 votes

  • Catherine NICOLETTI, 61.29%



    Catherine NICOLETTI

    61.29 %

    57 votes

  • Dominique GARDEUX, 53.76%



    Dominique GARDEUX

    53.76 %

    50 votes

  • Murielle ROCHET, 41.93%



    Murielle ROCHET

    41.93 %

    39 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 157 habitants
  • 120 inscrits
  • Votants93 inscrits 77.5%
  • Abstentionnistes27 inscrits 22.5%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipales : coup de théâtre à la marseillaise

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Racécourt : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du vote sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

Les élections municipales 2020 : point sur les candidats à Racécourt

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Joachim Franqueville ne veut pas renoncer à sa ville de Racécourt et espère renouveler son mandat à la mairie. Emmanuel Belot se porte candidat. On trouve aussi, dans la liste des candidats, Laurence Bertrand, Alain Bogard, Andréa Carrubba, Manuel Darocha, Julien Didier, Dominique Gardeux, Gauthier Grandjean, Nadine Lanni, Catherine Nicoletti, Eve-Laure Parisot et Murielle Rochet.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. S'il y a un second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Racécourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Suite aux élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la commune de Racécourt disposera d'un nouveau conseil municipal. Sont priées d'aller aux bureaux de vote les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

En 2014, à quoi ressemblaient ces Municipales ?

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent via un scrutin plurinominal avec panachage lors des municipales. De fait, ils désignent plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Racécourt, dès le soir du premier tour, les citoyens choisissaient 11 membres du conseil municipal. Aux côtés de Julien Didier et Joachim Franqueville, que les Racécurtiens avaient désignés pour gérer leur ville, on pouvait voir Eve-Laure Parisot, Alain Bogard, Patrick Christophe, Laurence Bertrand mais aussi Dominique Gardeux et Raymond Poirot.
101 électeurs, sur 118 inscrits, se sont rendus à leur bureau de vote, soit de nombreux citoyens. Par rapport aux élections municipales de 2008 (taux de participation de 80,34 %), une forte hausse de la participation ressort.

Une évolution qui s'est reportée aux Présidentielles et Européennes ?

Concernant les autres types de scrutin depuis les dernières Municipales, on en compte plusieurs. Les précédentes élections présidentielles, quant à elles, se sont tenues en 2017. Au premier tour, les résultats à Racécourt étaient identiques à ceux recensés au niveau du pays.
Le scrutin du premier tour a privilégié Emmanuel Macron (En marche !) de même que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise et Front national) : ils ont emporté respectivement 29,59 % et 20,41 % des votes. Le second tour a donné lieu à un choix majoritaire des résidents de Racécourt pour Emmanuel Macron, qui a récolté 62,79 % des votes. Nous pouvons souligner que la baisse du taux de participation entre 2017 et 2012 est assez similaire à ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Racécourt étaient en effet 90,91 % à voter en 2012 et 85,09 % en 2017.
Aux élections européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a remporté un score de 25,61 % des voix. Par ailleurs, Europe Écologie a obtenu 17,07 % des suffrages.

Quelques informations sur Racécourt

Avant de se rendre aux bureaux de vote lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Racécourt de se pencher sur les objectifs socio-économiques de leur commune.

Portrait des résidents de Racécourt

La ville de Racécourt accueille 171 résidents. C'est une commune des Vosges. La Communauté de Communes de Mirecourt Dompaire donne la possibilité de lier à Racécourt des villes et des villages, comme Domvallier, Damas-et-Bettegney ou Rapey. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,77 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. La ville de Racécourt est peu multiculturelle. 0,60 % de sa population sont issus de l'immigration.

Emploi, immobilier et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Racécourt ?

Retrouvez la situation du marché du travail à Racécourt grâce aux chiffres qui suivent. Près de 85 habitants (50,60 % de la population) ont un travail à Racécourt. En large majorité (66,67 % de la population en activité), les Racécurtiens sont des employés et cadres et professions intellectuelles supérieures. Les femmes sont particulièrement affectées par le chômage dans l'agglomération racécurtienne. En effet, sur environ 11 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
Si l'on examine le revenu médian en France au cours de l'année 2014, les Racécurtiens profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet selon les chiffres de 2014, le revenu médian français s'élevait à 20 000 € et durant l'année 2016 le revenu médian des Racécurtiens était de 21 010 €.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs efficaces du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Racécourt ? Les habitants louent plus volontiers les maisons non HLM de 3 pièces (6 %) et les appartements non HLM de 4 pièces (6 %). Un peu plus du quart des propriétaires décide d'investir dans une maison de 5 pièces et 41 % dans une maison de 6 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Racécourt ?

Les infrastructures du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Racécourt. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 39 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
L'aménagement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour le choix d'un lieu de résidence. La pollution également. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à Racécourt s'avère conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.