Résumé de l'élection

Les électeurs des Rouges-Eaux sont allés voter pour les municipales du 15 mars 2020. -5,18 points, c'est la baisse entre la participation au premier tour des municipales en 2014 et cette année. 68,24 % des citoyens se sont exprimés, par rapport à 73,42 % la dernière fois. À l'échelle du département des Vosges, le taux de participation à ce scrutin a baissé cette année (64,24 %), en comparaison avec le précédent (78,36 %).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. Il faut ainsi obtenir plus de la moitié des votes exprimés et au moins 25 % des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant au 1er tour aux Rouges-Eaux ?

Fin du suspense aux Rouges-Eaux (88), étant donné que les 7 membres du conseil municipal ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des municipales 2020. Franck Didelot se retrouve en première place au 1er tour des élections municipales, en rassemblant 98,21 % des voix. Bernadette Rivat a récolté les suffrages de 96,42 % des résidents. Le résultat réalisé par Arnaud Drahon (92,85 %) le situe en troisième position. Suite à ce tour, les candidats tels que Christian Munier (80,35 %), Nathalie Strabach (80,35 %), Laurence Gredy (75 %) et Géraldine Guiot-Marchal (75 %) sortent aussi gagnants du fait de leur score élevé.

Parmi les citoyens de ce hameau s'étant présentés aux urnes, certains ont fait le choix de voter blanc (1,72 %). En outre, un certain nombre des bulletins étaient invalides (1,72 %).

C'est à présent aux nouveaux conseillers municipaux d'élire, dans leurs rangs, l'individu qui deviendra maire.

Résultats Les Rouges-Eaux

Abstention : 31.76% Participation : 68.24%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Franck DIDELOT, , 98.21%, 55 votes

    Élu·e



    Franck DIDELOT

    98.21 %

    55 votes

  • 2, Bernadette RIVAT, , 96.42%, 54 votes

    Élu·e



    Bernadette RIVAT

    96.42 %

    54 votes

  • 3, Arnaud DRAHON, , 92.85%, 52 votes

    Élu·e



    Arnaud DRAHON

    92.85 %

    52 votes

  • 4, Christian MUNIER, , 80.35%, 45 votes

    Élu·e



    Christian MUNIER

    80.35 %

    45 votes

  • 5, Nathalie STRABACH, , 80.35%, 45 votes

    Élu·e



    Nathalie STRABACH

    80.35 %

    45 votes

  • 6, Laurence GREDY, , 75%, 42 votes

    Élu·e



    Laurence GREDY

    75 %

    42 votes

  • 7, Géraldine GUIOT-MARCHAL, , 75%, 42 votes

    Élu·e



    Géraldine GUIOT-MARCHAL

    75 %

    42 votes

  • 8, Roselyne CONVERS, , 48.21%, 27 votes



    Roselyne CONVERS

    48.21 %

    27 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 83 habitants
  • 85 inscrits
  • Votants58 inscrits 68.24%
  • Abstentionnistes27 inscrits 31.76%
  • Votes blancs1 inscrits 1.72%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Les Rouges-Eaux

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les prochaines élections. Il faut noter que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les électeurs qui résident dans ces villes peuvent directement choisir leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Municipales 2020 aux Rouges-Eaux : les candidats

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Bernadette Rivat est la maire actuelle des Rouges-Eaux. Elle est candidate à sa réélection. Roselyne Convers se présente aux élections. Se rajoutent aussi les candidatures de Franck Didelot, Arnaud Drahon, Laurence Gredy, Géraldine Guiot-Marchal, Christian Munier et Nathalie Strabach.
Concernant le premier tour, rappelons que les candidats peuvent être élus s'ils remportent une majorité absolue, à condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux aux Rouges-Eaux ?

À la suite des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la municipalité des Rouges-Eaux disposera d'un nouveau conseil municipal. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la commune dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'UE.

Zoom sur la période des Municipales 2014

Comment se déroulent les municipales pour les villes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
Aux Rouges-Eaux, les citoyens avaient désigné 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les candidates Bernadette Rivat et Géraldine Marchal, avec Christian Munier, Xavier Convers, Franck Didelot, Nathalie Strabach et Arnaud Drahon à leurs côtés, étaient chargées, par les habitants de la commune, de diriger la ville.
Pour une liste électorale forte de 79 noms, 58 citoyens sont partis glisser leur voix dans l'urne. On estime ainsi que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. Pour information, le taux de participation des élections municipales de 2008 atteignait 82,67 %. Ainsi, on constate une forte baisse de la participation.

Une évolution identique s'est-elle affirmée lors de la dernière élection ?

Plusieurs scrutins, dont, entre autres, les élections présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. Le choix de la population des Rouges-Eaux a été différent de ce qui est ressorti sur l'ensemble de l'Hexagone concernant le premier tour des précédentes Présidentielles, en 2017.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont très bien placés au premier tour : 42,25 % des votes pour l'un, 18,31 % pour l'autre. Emmanuel Macron s'est classé derrière avec 12,68 % des voix. Avec 62,07 % des suffrages, le choix des résidents des Rouges-Eaux s'est fait en faveur de Marine Le Pen. En 2012, 78,21 % des résidents des Rouges-Eaux avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 69 en 2017 (soit 85,19 %). À l'échelle de la France en 2012, on notait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une tendance assez différente.
En 2019, les Européennes ont montré la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a obtenu 39,66 % des votes. En ce qui concerne la liste La République en Marche avec Renaissance, les habitants des Rouges-Eaux étaient 17,24 % à déposer un bulletin à son nom.

Les Rouges-Eaux : les données clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'analyse des données socio-économiques d'une agglomération permet de bien souvent cerner les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats de l'élection municipale.

Pour mieux comprendre le profil des habitants des Rouges-Eaux

Avec 88 habitants, Les Rouges-Eaux est un hameau des Vosges. La fondation de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges a donné la possibilité de rattacher ce hameau à des communes voisines, comme Ban-de-Sapt, Étival-Clairefontaine ou bien Denipaire. Si 28,07 % des habitants de la commune ont entre 15 et 24 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les habitants sont donc peu âgés. La part de l'immigration est peu élevée aux Rouges-Eaux, avec 2,20 % des résidents.

Peut-on dire que Les Rouges-Eaux assure un niveau de vie confortable à ses citoyens ?

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit aux Rouges-Eaux. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 100 % des habitants de la commune en activité sont des employés et professions intermédiaires. Globalement, 42,86 % de la population travaillent, soit environ 38 individus. Les chiffres du chômage de la population font état de presque 25 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des hommes.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres suivants illustrent bien le niveau de vie des habitants des Rouges-Eaux. Les habitants de la commune se révèlent pour 7 % locataires d'une maison non HLM de 5 pièces et pour 5 % d'une maison non HLM de 6 pièces. Les propriétaires d'une maison de 5 pièces correspondent à un peu moins du quart des habitants, alors qu'ils sont un peu plus de 30 % à posséder une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie aux Rouges-Eaux ?

Dans cette commune, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 17 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Les Rouges-Eaux comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. La qualité de l'eau est conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.