← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : La Faute-sur-Mer

Résumé du premier tour

Les résidents de La Faute-sur-Mer étaient appelés aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. Lors du 1er tour des élections municipales, 75,42 % des citoyens ont voté. En 2014, ils étaient 82,29 %. On observe ainsi une baisse de -6,87 points. La participation enregistrée à l'échelle de la Vendée pour cette élection a baissé en comparaison avec la précédente (70,85 % contre 51,40 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils se doivent d'avoir réuni les votes de plus du quart des inscrits et d'au moins 50 % des électeurs.

La Faute-sur-Mer : qui est en tête suite au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Fin du suspense à La Faute-sur-Mer (85), étant donné que les 15 membres du conseil municipal ont donc déjà été élus dès le 1er tour des élections municipales 2020. En première place du premier tour des élections municipales, Jean-François Girard obtient 61,03 % des suffrages. On compte 60,47 % des votants arrêtant leur vote sur Laurent Huger. D'après les chiffres, forte de 60,33 % des voix, Sandrine Leys est en troisième position. Le score assez élevé atteint par Jean-Claude Penicaud (59,63 %), Marie-Pierre Coeffet (59,49 %), Patrick Collin (59,35 %), Emmanuel Dupuy (59,35 %), Cyrille Le Cam (59,21 %), Bernard Flichy (59,07 %), Colette Lopez (59,07 %), Nicolas Boisseau (58,79 %), Pascal Dabreteau (58,51 %), Marielle Etienne (57,96 %), Samuel Veillard (57,96 %) et Marie-Thérèse Alland (57,82 %) démontre leur popularité.

Place désormais à la nomination du maire dans les rangs des conseillers municipaux qui le choisissent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - La Faute-sur-Mer

Abstention : 24.58% Participation : 75.42%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-François GIRARD, 61.03%



    Jean-François GIRARD

    61.03 %

    437 votes

  • Laurent HUGER, 60.47%



    Laurent HUGER

    60.47 %

    433 votes

  • Sandrine LEYS, 60.33%



    Sandrine LEYS

    60.33 %

    432 votes

  • Jean-Claude PENICAUD, 59.63%



    Jean-Claude PENICAUD

    59.63 %

    427 votes

  • Marie-Pierre COEFFET, 59.49%



    Marie-Pierre COEFFET

    59.49 %

    426 votes

  • Patrick COLLIN, 59.35%



    Patrick COLLIN

    59.35 %

    425 votes

  • Emmanuel DUPUY, 59.35%



    Emmanuel DUPUY

    59.35 %

    425 votes

  • Cyrille LE CAM, 59.21%



    Cyrille LE CAM

    59.21 %

    424 votes

  • Bernard FLICHY, 59.07%



    Bernard FLICHY

    59.07 %

    423 votes

  • Colette LOPEZ, 59.07%



    Colette LOPEZ

    59.07 %

    423 votes

  • Nicolas BOISSEAU, 58.79%



    Nicolas BOISSEAU

    58.79 %

    421 votes

  • Pascal DABRETEAU, 58.51%



    Pascal DABRETEAU

    58.51 %

    419 votes

  • Marielle ETIENNE, 57.96%



    Marielle ETIENNE

    57.96 %

    415 votes

  • Samuel VEILLARD, 57.96%



    Samuel VEILLARD

    57.96 %

    415 votes

  • Marie-Thérèse ALLAND, 57.82%



    Marie-Thérèse ALLAND

    57.82 %

    414 votes

  • Christophe MOQUAIS, 40.08%



    Christophe MOQUAIS

    40.08 %

    287 votes

  • Pierre MARTIN, 39.24%



    Pierre MARTIN

    39.24 %

    281 votes

  • René MARRATIER, 38.68%



    René MARRATIER

    38.68 %

    277 votes

  • Jean-Pierre BOGUET, 38.54%



    Jean-Pierre BOGUET

    38.54 %

    276 votes

  • Philippe CAILLAUD, 38.4%



    Philippe CAILLAUD

    38.4 %

    275 votes

  • Mikaël LE GUERN, 38.4%



    Mikaël LE GUERN

    38.4 %

    275 votes

  • Emilie FRUITIER, 37.98%



    Emilie FRUITIER

    37.98 %

    272 votes

  • François MASSIOT, 37.15%



    François MASSIOT

    37.15 %

    266 votes

  • Lydia BOUALI, 36.87%



    Lydia BOUALI

    36.87 %

    264 votes

  • Marie-Claude MORISSET, 36.73%



    Marie-Claude MORISSET

    36.73 %

    263 votes

  • Christian COLINET, 36.17%



    Christian COLINET

    36.17 %

    259 votes

  • Claudie LE CENDRIER, 35.89%



    Claudie LE CENDRIER

    35.89 %

    257 votes

  • Christian LEPAGNOT, 35.19%



    Christian LEPAGNOT

    35.19 %

    252 votes

  • Angèle PECHEUX, 35.05%



    Angèle PECHEUX

    35.05 %

    251 votes

  • Bernard MOULINEAU, 34.35%



    Bernard MOULINEAU

    34.35 %

    246 votes

  • Luc BAUDILLON, 8.37%



    Luc BAUDILLON

    8.37 %

    60 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 740 habitants
  • 960 inscrits
  • Votants724 inscrits 75.42%
  • Abstentionnistes236 inscrits 24.58%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Elections régionales et départementales : Jean-Louis Debré présidera la commission de réflexion sur un éventuel report des scrutins

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Faute-sur-Mer : le contexte politique des élections municipales

Au cours des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir renouveler leur conseil municipal. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Municipales 2020 à La Faute-Sur-Mer : quels candidats seront présents ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Marie-Thérèse Alland sera dans la course à la mairie. Luc Baudillon, Jean-Pierre Boguet, Nicolas Boisseau, Lydia Bouali, Philippe Caillaud, Marie-Pierre Coeffet, Christian Colinet, Patrick Collin, Pascal Dabreteau, Emmanuel Dupuy, Marielle Etienne, Bernard Flichy, Emilie Fruitier, Jean-François Girard, Laurent Huger, Cyrille Le Cam, Claudie Le Cendrier, Mikaël Le Guern, Christian Lepagnot, Sandrine Leys, Colette Lopez, René Marratier, Pierre Martin, François Massiot, Christophe Moquais, Marie-Claude Morisset, Bernard Moulineau, Angèle Pecheux, Jean-Claude Penicaud et Samuel Veillard seront également dans la course lors des futures élections.

Il est important de rappeler que tout candidat a la possibilité d'être élu au premier tour dans le cas où il remporte une majorité absolue, à la condition d'avoir rassemblé les voix d'au moins un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit atteindre une majorité relative de façon à pouvoir être élu et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Faute-sur-Mer ?

Les élections municipales 2020 auront lieu les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour La Faute-sur-Mer d'élire son nouveau conseil municipal. Afin d'avoir la possibilité de voter durant ce scrutin, il faut évidemment être majeur et apparaître sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou ressortissant de l'UE, et habiter ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Retour sur la période des Municipales 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, pour les municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
Le jour du 23 mars 2014, les élections ont permis à 15 membres de prendre place au conseil municipal de La Faute-sur-Mer, dès le soir du premier tour. Les Fautais pouvaient compter sur Samuel Veillard et René Marratier pour gérer leur ville. À leurs côtés, on pouvait voir Jean-François Girard, Pierre Martin, Laurent Huger, Christophe Moquais mais aussi Jean-Pierre Boguet et Patrick Jouin.
800 électeurs sont allés voter, lors des élections, sur les 978 inscrits. On estime ainsi que de nombreuses personnes se sont rendues aux urnes. Ces résultats illustrent une légère hausse de la participation par rapport aux précédentes élections municipales, en 2008, où elle affichait 80,56 %.

Les dernières élections ont-elles révélé la même tendance ?

Alors que les élections présidentielles se tenaient en 2017, on comptait plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. Le choix de la population de La Faute-sur-Mer a été différent de ce qui est ressorti sur le reste du pays concernant le premier tour des précédentes élections présidentielles, en 2017.
Le premier tour a vu se démarquer François Fillon (Les Républicains) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) qui ont eu, respectivement, 37,39 % et 21,25 % des voix. Derrière, Marine Le Pen (Front national) a enregistré un score de 18,27 %. À La Faute-sur-Mer, 64,38 % des électeurs ont opté pour Emmanuel Macron au second tour. 79,82 % (soit 692 votants) : tel était le taux de participation des résidents de La Faute-sur-Mer au second tour des dernières Présidentielles, tandis qu'ils étaient 81,37 % à se déplacer en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a obtenu un score de 26,75 % à l'issue des élections européennes de 2019. La liste La République en Marche avec Renaissance a, quant à elle, emporté 28,6 % des votes.

La Faute-sur-Mer : les informations clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération permet de bien souvent appréhender les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats de l'élection municipale.

Comment qualifierait-on la population vivant à La Faute-sur-Mer ?

La Faute-sur-Mer, avec ses 660 habitants, est une ville de Vendée. La Communauté de Communes Sud Vendée Littoral réunit La Faute-sur-Mer avec plusieurs autres communes, comme Sainte-Gemme-la-Plaine, Lairoux ou Saint-Michel-en-l'Herm. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Toutefois, 37,41 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Au vu des chiffres, La Faute-sur-Mer s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 2,28 % de personnes immigrées parmi sa population.

Emploi, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à La Faute-sur-Mer ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à La Faute-sur-Mer, les données suivantes sont essentielles. Près de 179 habitants (27,96 % de la population) ont un travail à La Faute-sur-Mer. En large majorité (65,71 % de la population active), les Fautais sont des employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. D'un point de vue statistique, les hommes sont moins actifs dans la commune fautaise. Effectivement, un peu moins de 20 % de l'ensemble des habitants est en demande d'emploi et une majeure partie sont des hommes.
Les Fautais gagnent des revenus similaires à la moyenne, avec 21 978 € par an en 2016 face à plus de 20 000 € en France sur l'année 2014.
Le niveau de vie d'une ville se mesure également en fonction du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Au niveau de la location, on constate que les Fautais louent plus généralement les maisons non HLM de 3 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont 5 % à louer le premier type d'habitation et 5 % le second. Votre ville affiche un pourcentage de propriétaires d'environ 21 % pour les maisons de 5 pièces contre environ 21 % possédant des maisons de 4 pièces.

Peut-on associer qualité de vie et La Faute-sur-Mer ?

Si vous vous intéressez à la qualité de vie à La Faute-sur-Mer, remarquez que les équipements sont assez nombreux dans cette commune. Il y a 56 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de La Faute-sur-Mer, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y habitent. Ces jeunes résidents bénéficient de 1 établissement scolaire.
Soyez vigilant en ce qui concerne la qualité de l'air ou de l'eau : il s'agit d'indices de la pollution environnante. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que concernant ces deux plans : la qualité de l'eau est à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.