Résumé de l'élection

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de Maisons-Alfort ont été conviés à voter pour les municipales. Le scrutin a peu mobilisé les habitants, comme le montre le taux de participation peu élevé enregistré par la commune (39,99 %), un nombre vraisemblablement impacté par l'épidémie de coronavirus. La mobilisation des citoyens du Val-de-Marne a baissé au regard de l'élection précédente (54,73 % contre 38,39 % cette année).

La liste ayant dominé lors du premier tour est en mesure de constituer la moitié du conseil, dans le cas où elle a été élue à la majorité absolue. En outre, elle partage le reste des sièges avec les autres listes ayant emporté au moins 5 % des votes.

Élections municipales 2020 à Maisons-Alfort : qui l'emporte au premier tour ?

Les 45 membres du conseil municipal de Maisons-Alfort (94) ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Olivier Capitanio, de la liste de l'Union de la Droite, obtient 74,13 % des voix à l'issue du 1er tour des municipales. Le conseil municipal sera composé de candidats de sa liste, avec 40 élus. Les résultats établissent que 16,76 % des votants ont opté pour Cécile Panassac (Maisons-Alfort Ensemble Écologie et Solidarité). 4 sièges sont décernés à sa liste. Quelques sièges du conseil sont également attribués à des membres de la liste de Thomas Maubert (LE RENOUVEAU A MAISONS-ALFORT, 1 siège).

Au sein de cette grande ville, 0,90 % de votes blancs et 1,70 % de suffrages nuls ont été recensés.

Place désormais à l'élection du maire parmi les conseillers municipaux qui l'élisent eux-mêmes.

Résultats Maisons-Alfort

Abstention : 60.01% Participation : 39.99%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Olivier Capitanio, Union de la droite, , 74.13%, 10467 votes

    40 élu·e·s

    Olivier Capitanio
    Union de la droite
    Avec Olivier Capitanio ,Maisons-Alfort d'abord

    74.13 %

    10467 votes

  • 2, Cécile Panassac, Union de la gauche, , 16.76%, 2367 votes

    4 élu·e·s

    Cécile Panassac
    Union de la gauche
    Maisons-Alfort Ensemble Écologie et Solidarité

    16.76 %

    2367 votes

  • 3, Thomas Maubert, Union du centre, , 5.59%, 790 votes

    1 élu·e

    Thomas Maubert
    Union du centre
    LE RENOUVEAU A MAISONS-ALFORT

    5.59 %

    790 votes

  • 4, Vanessa Lanteri, Extrême gauche, , 1.88%, 266 votes

    Vanessa Lanteri
    Extrême gauche
    Pour la défense des services publics et la reconquête de la démocratie communale

    1.88 %

    266 votes

  • 5, Amandine Cheyns, Extrême gauche, , 1.62%, 229 votes

    Amandine Cheyns
    Extrême gauche
    Lutte Ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs

    1.62 %

    229 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 53265 habitants
  • 36250 inscrits
  • Votants14495 inscrits 39.99%
  • Abstentionnistes21755 inscrits 60.01%
  • Votes blancs130 inscrits 0.9%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 45/45

CARTE. Municipales 2020 : les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Maisons-Alfort : le contexte politique des élections municipales

C'est au cours des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Plus de temps à perdre : les candidats de la ville de Maisons-Alfort sont à découvrir dans cet article.

À Maisons-Alfort, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

La date limite pour déposer sa candidature aux Municipales 2020 était fixée pour le 27 février. Découvrez, par conséquent, la liste des candidats officiels à Maisons-Alfort. Candidat à sa réélection, Olivier Capitanio est le maire actuel de Maisons-Alfort. Il porte la liste Avec Olivier Capitanio,Maisons-Alfort d'abord et est rattaché à l'Union de la Droite. De la même façon, Vanessa Lanteri a confirmé sa candidature et représente l'Extrême gauche. Elle est la tête de liste de Pour la défense des services publics et la reconquête de la démocratie communale. Les autres prétendants à la mairie sont Amandine Cheyns de l'Extrême gauche, tête de liste de "Lutte Ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs", Cécile Panassac de l'Union de la Gauche, tête de liste de "Maisons-Alfort Ensemble Écologie et Solidarité" et Thomas Maubert de l'Union du Centre, tête de liste de "LE RENOUVEAU A MAISONS-ALFORT".

Maisons-Alfort : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal de la ville de Maisons-Alfort sera élu, les 15 et 22 mars 2020. Certains critères doivent être remplis pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, résidant ou payant ses impôts dans la municipalité en question. Il faut aussi avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

Quels étaient les scores des Municipales 2014 ?

Lors des élections des 23 et 30 mars 2014, les électeurs de Maisons-Alfort avaient élu les membres du conseil municipal via un scrutin proportionnel de liste.
Les candidats de droite l'avaient emporté à Maisons-Alfort, comme dans la majorité des communes françaises. La liste AVEC MICHEL HERBILLON, MAISONS ALFORT D'ABORD, liée à l'Union pour un Mouvement Populaire, s'était démarquée durant le premier tour. Elle avait obtenu 41 sièges sur les 45 disponibles, grâce à un résultat de 73,84 %. Battue pour la première place, la liste Maisons-Alfort : c'est vous ! arrivait deuxième et récoltait 3 sièges, nuançant la tendance décrite précédemment.
Remarque : le taux de participation, souvent assez élevé pour ce type d'élection, était de 58,32 %, soit une hausse en comparaison avec les Municipales précédentes : il était effectivement de 57,85 % en 2008.

La même tendance s'est-elle distinguée pendant les derniers scrutins ?

Les électeurs établissaient un panorama identique des tendances lors des élections présidentielles de 2017. Parmi les favoris du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !, 28,46 % des suffrages), ainsi que François Fillon (Les Républicains, 22,93 % des voix), puis, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 19,69 % des votes). C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au second tour, avec 77,87 % des votes des résidents de Maisons-Alfort. Lorsqu'on compare la participation au second tour de 2012 à celle des précédentes élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, tendance assez similaire à celle relevée à Maisons-Alfort. En effet, 76,38 % des Maisonnais ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 82,36 % en 2012.
Aux élections européennes de 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a su séduire, avec 24,94 % des voix. Elle était suivie d'Europe Écologie qui, pour sa part, en a rassemblé 17,44 %.
Une évolution que les élections municipales 2020 appuieront ou non.

Quelques informations sur Maisons-Alfort

Cerner les résultats des municipales n'est faisable qu'au vu des données socio-économiques de la municipalité. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces aspects vous éclaireront sur le scrutin qui se tient les 15 et 22 mars 2020.

Tout ce qu'il y a à savoir concernant le profil des résidents de Maisons-Alfort

L'agglomération de Maisons-Alfort est une commune du Val-de-Marne. 55 655 personnes habitent dans cette ville. Il faut noter que L'Haÿ-les-Roses, Stains ou également Clamart sont attachées à Maisons-Alfort, entre autres à travers Métropole du Grand Paris. Si 19,27 % des Maisonnais ont entre 15 et 24 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les résidents sont donc peu âgés. Maisons-Alfort est très concernée par l'immigration, avec 14,93 % d'immigrés.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Maisons-Alfort

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres suivants. Près de 29 284 habitants (53,64 % de la population) ont un travail à Maisons-Alfort. En grande majorité (59,34 % de la population en activité), les Maisonnais sont des professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures. Plus de 10 % des Maisonnais sont en demande d'emploi, dont, plus de la moitié sont des femmes.
Sur l'année 2016, le revenu médian des Maisonnais était plus élevé que la moyenne nationale de 2014, avec 24 819 € par an à Maisons-Alfort, face à environ 20 000 € par an en France en 2014. L'écart est conséquent en termes de revenu. 11 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté, avec un grand nombre de personnes de plus de 75 ans. Le revenu annuel global des plus modestes est de 11 996 € quand celui des plus riches est de 43 181 €. Le patrimoine moyen des foyers les plus aisés était de plus de 2 millions d'euros en 2018. 102 ménages étaient redevables de l'IFI.
Pour enrichir cet examen du niveau de vie maisonnais, il se révèle utile de regarder les données du marché immobilier. Côté location à Maisons-Alfort, on peut observer que les habitants portent leur choix sur la location des appartements HLM de 3 pièces à presque 10 % et à 8 % sur des appartements non HLM de 2 pièces. Les Maisonnais s'avèrent en effet 7 % à être propriétaires d'un appartement de 4 pièces contre plus de 11 % d'un appartement de 3 pièces.

Maisons-Alfort : y vit-on bien ?

Les infrastructures du type hôpitaux ou encore écoles ne manquent pas à Maisons-Alfort. On trouve 16 urgences, maternités ou pharmacies disponibles intra-muros. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville comptabilise 9 230 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 14 crèches et 35 établissements scolaires. La gare du Vert de Maisons connaît tous les ans une fréquentation de plus de 2 millions d'usagers.
Les Maisonnais habitent dans un secteur peu pollué. Le dioxyde d'azote, l'ozone, les poussières et également le dioxyde de soufre … ces niveaux de pollution permettent de déterminer si la qualité de l'air d'une ville est bonne ou pas. À Maisons-Alfort par exemple, l'indice Atmo, indice de qualité de l'air est de 3,92 en moyenne sur l'année. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.