Montmorency : Résultats élections régionales et départementales 2021

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

premier tour elections régionales

Les candidats aux élections régionales sont maintenant connus. Les 209 membres du conseil régional de l'Île-de-France seront élus les 20 et 27 juin 2021 par les 21 258 personnes résidant à Montmorency.

Les candidats aux régionales se rassemblent par listes, et celles-ci se partagent en sections départementales. Dans chacune de ces sections, le nombre de candidats sera relatif à la taille des départements. La distribution des candidats en Île-de-France se plie au règlement qui suit : dans le Val-d'Oise, il y aura 23 candidats par liste.

Les résultats du premier tour seront connus à partir du 20 juin au soir ; entre-temps, retrouvez ci-dessous les candidats dans votre région.

Liste des candidats aux élections régionales 1er tour - Montmorency

Liste des candidats du tour 1

  • Jordan BARDELLA, Rassemblement National, 0%

    Jordan BARDELLA LE CHOIX DE LA SÉCURITÉ LISTE SOUTENUE PAR LE RASSEMBLEMENT NATIONAL - Rassemblement National

  • Éric BERLINGEN, Divers, 0%

    Éric BERLINGEN Liste AGIR POUR NE PLUS SUBIR de Éric BERLINGEN - Divers

  • Julien BAYOU, Ecologistes, 0%

    Julien BAYOU L'ÉCOLOGIE ÉVIDEMMENT - Ecologistes

  • Audrey PULVAR, Union à gauche, 0%

    Audrey PULVAR ILE DE FRANCE EN COMMUN - Union à gauche

  • Victor PAILHAC, Ecologistes, 0%

    Victor PAILHAC Oser L'Écologie - Ecologistes

  • Valérie PÉCRESSE, Union à droite, 0%

    Valérie PÉCRESSE Ile-de-France rassemblée avec Valérie Pécresse - Union à droite

  • Fabiola CONTI, Divers, 0%

    Fabiola CONTI Île-de-France, Île d'Europe - Divers

  • Lionel BROT, Divers, 0%

    Lionel BROT FRANCE DÉMOCRATIE DIRECTE, liste de Lionel BROT - Divers

  • Laurent SAINT-MARTIN, Union au centre, 0%

    Laurent SAINT-MARTIN Envie d'Île-de-France - Union au centre

  • Nathalie ARTHAUD, Extrême gauche, 0%

    Nathalie ARTHAUD LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS - Extrême gauche

  • Clémentine AUTAIN, Union à gauche, 0%

    Clémentine AUTAIN Pouvoir vivre en Île-de-France - Union à gauche

Source : Ministère de l'intérieur

France 3 Région

Retrouvez toute l’actualité électorale de votre région et votre département

premier tour elections départementales

Les candidatures pour les élections départementales sont désormais déposées. Les 20 et 27 juin 2021, 2 des 42 membres du conseil départemental du Val-d'Oise seront désignés par les 21 258 résidents de Montmorency.

Les candidats qui représenteront leur canton au sein du conseil départemental doivent se constituer en binômes et se présenter par canton. Le nombre de ceux-ci est proportionnel à la taille du département. Les 21 cantons qui constituent le paysage territorial dans le Val-d'Oise prennent deux aspects différents : ils sont composés soit d'une partie d'une grande commune, soit d'un ensemble de communes plus restreintes. Dans le cas de Montmorency, cette commune appartient au seul canton de Montmorency.

Les résultats du premier tour seront annoncés le 20 juin au soir. Dans cette attente, retrouvez les candidatures de votre canton ci-dessous.

Liste des candidats aux élections départementales 1er tour - Montmorency

Liste des candidats du tour 1

  • François DELCOMBRE Sandra PHILIPPE, Union à gauche avec des écologistes, 0%

    François DELCOMBRE Sandra PHILIPPE - Union à gauche avec des écologistes

  • Marc JEZEQUEL Véronique MERIENNE, Rassemblement National, 0%

    Marc JEZEQUEL Véronique MERIENNE - Rassemblement National

  • David CORCEIRO Linda LAVOIX, Union au centre, 0%

    David CORCEIRO Linda LAVOIX - Union au centre

  • Aziza PHILIPPON Luc STREHAIANO, Les Républicains, 0%

    Aziza PHILIPPON Luc STREHAIANO - Les Républicains

Source : Ministère de l'intérieur

Élections régionales et départementales à Montmorency (95160) : enjeux 2021

Dernière mise à jour : jeudi 10 juin 2021

Suite aux élections régionales et départementales (en juin), les 21 258 résidents de Montmorency auront de nouveaux conseillers. Nous vous rappelons que le gouvernement a annoncé que les élections seraient repoussées en France, alors qu'elles étaient fixées en mars, mentionnant bien évidemment les risques sanitaires liés à l'épidémie de coronavirus.

Aux élections régionales de 2015 à Montmorency, quelles tendances se profilaient ?

Les 6 et 13 décembre 2015, les précédentes élections régionales ont fait l'actualité en France. Valérie PECRESSE avait décroché la majorité (51,5 %) à Montmorency ainsi que dans la région (43,8 %). En 2015, les résidents de l'Île-de-France ont donc fait confiance à 43,8 % à l'Union de la Droite. L'Union de la Gauche, quant à elle, s'est vue allouer 42,18 % des voix. Ces nouveaux scrutins répartiront peut-être autrement les places.

Ce vote, rappelons-le, permettra d'élire les 209 conseillers régionaux de l'Île-de-France.

L'une des listes se voit attribuer la moitié des places à pourvoir, pour avoir remporté la majorité absolue au premier tour ou être arrivée en tête au second. Celles obtenant au moins 5 % des suffrages se répartissent de façon proportionnelle les sièges restants.

Élections départementales de 2015 : le paysage politique à Montmorency

En 2015, les résidents de Montmorency ont accordé une majorité de leurs votes au binôme constitué de Mme BERTHY Michèle et M. STREHAIANO Luc (UMP). Le scrutin a permis la victoire du même binôme (Union pour un Mouvement Populaire) dans le canton de Montmorency.

Au niveau du Val-d'Oise, les habitants ont choisi l'Union pour un Mouvement Populaire. Celle-ci a donc pu décrocher 22 sièges au conseil départemental. L'Union de la Droite, quant à elle, s'est vue allouer 10 sièges. Ces nouvelles élections distribueront éventuellement différemment les sièges. Pour rappel, l'objectif de ce vote est de désigner les 42 conseillers départementaux du Val-d'Oise, département composé de 21 cantons.

Article à la une des élections

VIDEO. Présidentielle : les écologistes sont "maintenant en capacité de fédérer derrière un projet, d'accéder au pouvoir", assure Eric Piolle

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections