← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chars

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les citoyens de Chars ont été invités à voter pour les élections municipales. Seuls 32,61 % des électeurs ont voté, un taux de participation particulièrement faible qui pourrait s'avérer être une conséquence de l'épidémie de coronavirus. Au niveau du département du Val-d'Oise, la participation à ce scrutin a baissé cette année (48,49 %), par rapport au précédent (64,52 %).

Si une liste obtient la majorité absolue à l'issue du premier tour, la prime majoritaire lui alloue 50 % des sièges du conseil municipal. En outre, le reste des sièges est distribué entre toutes les listes ayant emporté plus de 5 % des suffrages.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Chars ?

Chars (95) a vu la totalité des 19 sièges du conseil être attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Evelyne Bossu s'impose au premier tour des élections municipales avec 100 % des voix. 19 sièges du conseil ont été gagnés par les candidats de sa liste.

Les bulletins de vote de ce bourg ont été dépouillés : il y a eu 5,98 % de bulletins blancs et 9,81 % de votes non valides.

Le ou la futur(e) maire va maintenant être choisi(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats du premier tour - Chars

Abstention : 67.39% Participation : 32.61%

Résultats détaillés du tour 1

  • Evelyne Bossu, 100%

    Evelyne Bossu

    AGIR ENSEMBLE POUR CHARS

    100 %

    352 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 1862 habitants
  • 1282 inscrits
  • Votants418 inscrits 32.61%
  • Abstentionnistes864 inscrits 67.39%
  • Votes blancs25 inscrits 5.98%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Chars : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Découvrez, sur cette page, les candidats de la ville de Chars.

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Chars ?

Si les candidatures à étaient admises dans les préfectures jusqu'au 27 février, seule une liste s'est enregistrée à Chars : Evelyne Bossu a officialisé sa candidature, en tant que chef de file de "AGIR ENSEMBLE POUR CHARS". À l'issue des municipales 2014, elle avait obtenu un siège au conseil municipal.

Chars : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 se dérouleront ! C'est le moment pour la commune de Chars de constituer un nouveau conseil municipal. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés de se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Élections municipales, retour en 2014

Les 23 et 30 mars 2014, un scrutin proportionnel de liste permettait aux habitants de Chars de choisir les membres du conseil municipal.
Élue par les électeurs de Chars, une tendance politique diverse l'avait emporté dans cette ville, contrairement à la plupart des villes françaises. La liste CHARS HORIZON 2020 avait obtenu 56,38 % des votes lors du premier tour. Elle avait ainsi décroché 15 sièges sur les 19 à pourvoir. Avec une seconde place gagnée pendant le scrutin, la liste CHARS RENOUVEAU, nuançant la tendance abordée auparavant, emportait 4 sièges au conseil.
La participation, normalement assez élevée pour ce type de scrutin, était en légère baisse. Elle s'élevait à 73,41 % pour ces élections municipales, par rapport à 75,39 % en 2008.

La même évolution s'est-elle affirmée aux précédentes élections ?

Les dernières élections présidentielles datent de 2017, et leurs résultats dévoilent un contexte politique inverse à celui d'aujourd'hui. On remarque une différence dans les scores du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !) figure derrière dans le classement avec 20,86 % des voix, mais Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part réunissaient respectivement 30,47 % et 21,5 % des suffrages. Au deuxième tour, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 56,12 % des voix des électeurs de Chars. 1 062 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 81,07 % des résidents de Chars, contre 85,83 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de la tendance constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).
La République en Marche avec Renaissance a obtenu un score de 17,6 % aux élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 28,96 % des votes.
L'évolution de cette tendance reste à confirmer lors des élections municipales 2020.

Quelques informations sur Chars

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Chars. L'environnement socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un bon marqueur à prendre en compte concernant la situation dans la municipalité.

Comment peut-on caractériser les habitants de Chars ?

Chars, bourg du Val-d'Oise, est peuplé de 2 110 résidents. La Communauté de Communes Vexin Centre permet de relier à Chars des villes et des villages, comme Vigny, Frémainville ou Guiry-en-Vexin. La population est peu âgée à Chars. Ici, 17,32 % des résidents ont entre 15 et 24 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Les immigrés sont assez représentés parmi la population vivant dans la ville de Chars (7,27 % des habitants).

Niveau de vie confortable et Chars vont-ils de pair ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Chars ? La réponse avec les chiffres suivants. Ce bourg est essentiellement habité par des professions intermédiaires et employés qui constituent 62,95 % de sa population en activité (plus de 1 094 Charsiens sont actifs, soit 51,45 %). Les hommes représentent plus de la moitié de la population charsienne en demande d'emploi. La population percevant des prestations forme 8 % des citoyens.
En 2016, le revenu médian des Charsiens se révélait plus élevé que la moyenne nationale de 2014, avec 23 365 € par an à Chars, contre environ 20 000 € par an en France en 2014. Les plus modestes vivent avec en moyenne 13 883 € par an, alors que les plus riches déclarent des gains de 35 681 € par an.
Pour estimer l'attractivité d'une ville, il est toujours pertinent de se pencher sur les résultats du marché immobilier. 5 % des Charsiens sont locataires d'appartements non HLM de 2 pièces et moins de 3 % louent une maison non HLM de 4 pièces. Qu'achètent les résidents dans votre commune ? Les foyers sont moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et plus de 21 % d'une maison de 5 pièces.

La qualité de vie à Chars plus en détail

Les équipements à destination des Charsiens (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 485 enfants, âgés de ​0 à 15 ans ainsi que ​ 3 établissements scolaires. La gare de Chars permet chaque année à plus de 200 000 usagers du train de circuler par Chars.
Afin de comprendre le niveau de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise en effet qu'elle se révèle 100 % conforme.