← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rancourt

Résumé du premier tour

Les citoyens de la commune de Rancourt sont allés voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Le premier tour des élections municipales avait rassemblé 81,34 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 55 % à avoir voté (ce qui équivaut à une baisse de -26,34 points). Le taux de participation dans le département de la Somme a baissé par rapport au scrutin précédent. Il était de 79,03 %, contre 64,82 % cette année.

Si plus du quart des inscrits et au moins la moitié des votants déposent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Rancourt : quels sont les scores du 1er tour ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été allouée dès le premier tour des municipales 2020 dans la ville de Rancourt (80). Jean-Claude Berthe et Nicolas Recoupe se sont démarqués au premier tour de ces municipales, avec 89,33 % des suffrages. Avec 86,66 % des votes en leur faveur, Alain Catoir et Marylise Vanegue sont en troisième position du palmarès. Les autres candidats nommés au conseil ont réalisé un chiffre élevé, obtenant donc l'adhésion des électeurs : Thérèse-Marie Catoir (85,33 %), Tony Lefebvre (82,66 %), Adrien Reversez (82,66 %), Christophe Aubry (81,33 %), Ingrid Vandelande (77,33 %), Virginie Deschaume (74,66 %) et Jean-Louis Cornaille (66,66 %).

C'est désormais aux nouveaux conseillers municipaux d'élire, parmi eux, la personne qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Rancourt

Abstention : 45% Participation : 55%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude BERTHE, 89.33%



    Jean-Claude BERTHE

    89.33 %

    67 votes

  • Nicolas RECOUPE, 89.33%



    Nicolas RECOUPE

    89.33 %

    67 votes

  • Alain CATOIR, 86.66%



    Alain CATOIR

    86.66 %

    65 votes

  • Marylise VANEGUE, 86.66%



    Marylise VANEGUE

    86.66 %

    65 votes

  • Thérèse-Marie CATOIR, 85.33%



    Thérèse-Marie CATOIR

    85.33 %

    64 votes

  • Tony LEFEBVRE, 82.66%



    Tony LEFEBVRE

    82.66 %

    62 votes

  • Adrien REVERSEZ, 82.66%



    Adrien REVERSEZ

    82.66 %

    62 votes

  • Christophe AUBRY, 81.33%



    Christophe AUBRY

    81.33 %

    61 votes

  • Ingrid VANDELANDE, 77.33%



    Ingrid VANDELANDE

    77.33 %

    58 votes

  • Virginie DESCHAUME, 74.66%



    Virginie DESCHAUME

    74.66 %

    56 votes

  • Jean-Louis CORNAILLE, 66.66%



    Jean-Louis CORNAILLE

    66.66 %

    50 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 191 habitants
  • 140 inscrits
  • Votants77 inscrits 55%
  • Abstentionnistes63 inscrits 45%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Régionales : les procurations seront en partie numérisées pour les prochaines élections, annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Rancourt : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 198 administrés de Rancourt devront choisir les membres du conseil municipal de leur commune. Dans les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, les règles du scrutin sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Rancourt

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Christophe Aubry est candidat. Les candidatures de Jean-Claude Berthe, Alain Catoir, Thérèse-Marie Catoir, Jean-Louis Cornaille, Virginie Deschaume, Tony Lefebvre, Nicolas Recoupe, Adrien Reversez, Ingrid Vandelande et Marylise Vanegue viennent se rajouter.

Pour information : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant atteint la majorité absolue, si un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. En cas de second tour, les candidats devront remporter la majorité relative pour être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Rancourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la ville de Rancourt sera choisi, dans le cadre des élections municipales 2020. Si vous êtes français ou membre de l'Union européenne et si vous résidez ou payez des impôts dans cette commune, vous êtes donc appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous jouissiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales rancourtoises.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux communes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
Le 23 mars 2014, à Rancourt, dès le soir du premier tour, les résidents choisissaient 11 membres du conseil municipal. Ayant pour fonction d'administrer les Rancourtois, Thérèse-Marie Reversez et Alain Catoir pouvaient compter sur Jean-Claude Berthe, Adrien Reversez, Olivier Baudelot, Jean-Marie Colson mais aussi Sébastien Beau et Delphine Jimenez, à leurs côtés.
De nombreux citoyens ont glissé un vote dans l'urne : 109 ont fait le déplacement parmi les 134 noms de la liste électorale. Une forte hausse se révèle de ce fait, en regard des élections municipales de 2008 (taux de participation de 77,52 %).

Cette évolution s'est-elle affirmée lors des précédentes élections ?

2017 a été l'année des dernières Présidentielles. Depuis les précédentes élections municipales, il y aura eu plusieurs élections. Dans la commune de Rancourt, les résultats concernant le premier tour des élections présidentielles de 2017 étaient différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
On constate que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 13,93 % des votes au premier tour) se place derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement emporté 40,98 % et 23,77 % des suffrages. Avec 69 % des voix, le choix des électeurs de Rancourt a été en faveur de Marine Le Pen. Nous pouvons voir que la hausse de la participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été noté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les habitants de Rancourt étaient effectivement 79,33 % à voter en 2012 et 80,42 % en 2017.
Comptabilisant 33,73 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée aux Européennes de 2019, suivie par La République en Marche avec Renaissance avec un score de 16,87 %.

Rancourt : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'analyse donne la possibilité d'appréhender le cadre d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Que pourrait-on retenir des habitants de la commune de Rancourt ?

198 habitants, voilà une info clé de Rancourt, ville de la Somme. La Communauté de Communes de la Haute-Somme réunit Rancourt avec différentes autres communes, telles que Buire-Courcelles, Marquaix ou Heudicourt. On rencontre dans la ville de Rancourt une population peu âgée. Si les résidents répertorient 16,53 % de personnes entre 55 et 64 ans, la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Rancourt, où 3,03 % des résidents proviennent de l'immigration.

Comment qualifier le niveau de vie dans la commune de Rancourt ?

Grâce aux données qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image d'ensemble du marché du travail à Rancourt. Environ 91 Rancourtois disent être en poste – soit 45,45 % de la population. Les ouvriers et agriculteurs exploitants représentent 58,33 % de la population active. D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération rancourtoise. Effectivement, 12 % de l'ensemble des résidents est à la recherche d'un travail et plus de la moitié sont des femmes.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à 20 000 € sur toute la France. À Rancourt, en 2016, les foyers ont touché en moyenne 19 966 € par an.
Pour enrichir cet examen du niveau de vie rancourtois, il se révèle utile d'examiner les chiffres du marché immobilier. Question location, on répertorie moins de 12 % de maisons non HLM de 4 pièces et moins de 4 % d'appartements non HLM de 3 pièces qui sont occupés par des locataires. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont un peu moins de 30 % quand les propriétaires de maisons de 4 pièces constituent, pour leur part, 16 % des résidents.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Rancourt

Les équipements pour les Rancourtois (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 45 enfants âgés de 0 à 15 ans à Rancourt, il est évident que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
La pollution est parfois un véritable fléau si elle est récurrente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs sur le sujet. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous saurez qu'à Rancourt, l'eau est conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ et le plan physico-chimique.