← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Gentelles

Résumé du second tour

C'est le 28 juin que se sont déroulées les élections municipales à Gentelles. Le conseil municipal de la municipalité comprend 15 sièges, dont 3 restaient à pourvoir lors du second tour.

Municipales 2020 : qui sort gagnant à la suite du second tour à Gentelles ?

Reinald Corbeau (62,33 %), Thierry Acloque (57,79 %) et Thierry Thuillier (42,85 %) ont été élus lors de ce tour et seront désormais au conseil municipal de la commune.

Bruno Cailleux, Cécile Dumeige, Gilles Dizambourg, Xavier Commecy, Bertrand Dauchin, Nicolas Delattaignant, Nicolas Legrain, Grégory Maillard, Benoît Mâle, Frédéric Massot, Jacqueline De Poorter et Jean-Pierre Gaunier s'étaient bien placés au premier tour, en remportant la majorité absolue.
Il est maintenant temps pour les nouveaux conseillers municipaux d'élire le futur maire parmi eux.

Il se peut que les récentes précautions quant au coronavirus aient incité les électeurs à rester chez eux lors de ces élections. En effet, on recense une participation peu élevée, à seulement 33,47 %. Le 15 mars 2020, elle s'élevait à 57,65 %, ce qui représente une baisse (24,18 points). La mobilisation des citoyens de la Somme a baissé au regard de l'élection précédente de 2014 (76,10 % contre 58,72 % cette année).

Le second tour s'est tenu le 28 juin à Gentelles, comme partout en France, du fait du report décidé à la fin du mois de mai par le gouvernement pour limiter les risques de propagation du coronavirus.

Résultats du second tour - Gentelles

Abstention : 66.53% Participation : 33.47%

Résultats détaillés du tour 2

  • Reinald CORBEAU, 62.33%



    Reinald CORBEAU

    62.33 %

    96 votes

  • Thierry ACLOQUE, 57.79%



    Thierry ACLOQUE

    57.79 %

    89 votes

  • Thierry THUILLIER, 42.85%



    Thierry THUILLIER

    42.85 %

    66 votes

  • Céline GUILBERT, 35.71%



    Céline GUILBERT

    35.71 %

    55 votes

  • Jules BROULAND, 27.92%



    Jules BROULAND

    27.92 %

    43 votes

  • Fabien COMESTAZ, 16.88%



    Fabien COMESTAZ

    16.88 %

    26 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 554 habitants
  • 478 inscrits
  • Votants160 inscrits 33.47%
  • Abstentionnistes318 inscrits 66.53%
  • Votes blancs5 inscrits 3.13%

Résumé du premier tour

Les électeurs de Gentelles sont allés voter pour les élections municipales du 15 mars 2020. La participation au 1er tour des élections municipales est cette année de 57,65 %. Elle atteignait 80,14 % lors du scrutin de 2014 - ce qui équivaut à une baisse (-22,49 points). On constate que le taux de participation dans le département de la Somme a baissé, en comparaison avec la précédente élection (79,03 % contre 64,82 % cette année).

Les premiers sièges du conseil ont été attribués dès le premier tour. Pour rappel, dans les petites communes de moins d'un millier d'habitants, le type de scrutin proposé est dit plurinominal. Derrière ce mot se cache une explication simple : les candidats se présentent sur des listes, mais on recense les suffrages obtenus individuellement. En ayant au moins 50 % des voix et le quart des votes des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de façon automatique.

À Gentelles, qui est en tête au 1er tour des municipales 2020 ?

Bruno Cailleux récolte 71,64 % des voix au premier tour des élections municipales. On compte 67,91 % des votants arrêtant leur choix sur Cécile Dumeige. En collectant 64,55 % des votes, Gilles Dizambourg gagne la troisième place.

Au conseil municipal, on retrouve également les candidats ayant emporté un score assez élevé, par exemple Xavier Commecy (63,43 %), Bertrand Dauchin (61,19 %), Nicolas Delattaignant (58,20 %), Nicolas Legrain (56,71 %), Grégory Maillard (51,49 %), Frédéric Massot (51,49 %), Benoît Mâle (51,49 %), Jacqueline De Poorter (51,11 %) et Jean-Pierre Gaunier (51,11 %). Les autres candidats cumulent une part plus faible des votes dans cette ville. Les candidats Thierry Acloque (45,52 %), Reinald Corbeau (44,40 %), Thierry Thuillier (42,53 %), Céline Guilbert (41,41 %), Jules Brouland (33,58 %) et Fabien Comestaz (26,11 %) sont de bons exemples de cette tendance. Les postes libres sont répartis entre les candidats ayant le plus grand nombre de votes au second tour.

Concernant les bulletins de vote, certains étaient blancs (0,73 %). Plusieurs résidents de cette commune ont aussi mis des bulletins invalides dans les urnes (1,82 %).

Afin de ralentir la propagation du coronavirus sur le sol français, le gouvernement a décidé, entre autres dispositions, le report du second tour des élections municipales, qui devait se dérouler à Gentelles le 22 mars 2020.

Résultats du premier tour - Gentelles

Abstention : 42.35% Participation : 57.65%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bruno CAILLEUX, 71.64%



    Bruno CAILLEUX

    71.64 %

    192 votes

  • Cécile DUMEIGE, 67.91%



    Cécile DUMEIGE

    67.91 %

    182 votes

  • Gilles DIZAMBOURG, 64.55%



    Gilles DIZAMBOURG

    64.55 %

    173 votes

  • Xavier COMMECY, 63.43%



    Xavier COMMECY

    63.43 %

    170 votes

  • Bertrand DAUCHIN, 61.19%



    Bertrand DAUCHIN

    61.19 %

    164 votes

  • Nicolas DELATTAIGNANT, 58.2%



    Nicolas DELATTAIGNANT

    58.2 %

    156 votes

  • Nicolas LEGRAIN, 56.71%



    Nicolas LEGRAIN

    56.71 %

    152 votes

  • Grégory MAILLARD, 51.49%



    Grégory MAILLARD

    51.49 %

    138 votes

  • Benoît MÂLE, 51.49%



    Benoît MÂLE

    51.49 %

    138 votes

  • Frédéric MASSOT, 51.49%



    Frédéric MASSOT

    51.49 %

    138 votes

  • Jacqueline DE POORTER, 51.11%



    Jacqueline DE POORTER

    51.11 %

    137 votes

  • Jean-Pierre GAUNIER, 51.11%



    Jean-Pierre GAUNIER

    51.11 %

    137 votes

  • Thierry ACLOQUE, 45.52%



    Thierry ACLOQUE

    45.52 %

    122 votes

  • Reinald CORBEAU, 44.4%



    Reinald CORBEAU

    44.4 %

    119 votes

  • Thierry THUILLIER, 42.53%



    Thierry THUILLIER

    42.53 %

    114 votes

  • Céline GUILBERT, 41.41%



    Céline GUILBERT

    41.41 %

    111 votes

  • Jules BROULAND, 33.58%



    Jules BROULAND

    33.58 %

    90 votes

  • Fabien COMESTAZ, 26.11%



    Fabien COMESTAZ

    26.11 %

    70 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 554 habitants
  • 477 inscrits
  • Votants275 inscrits 57.65%
  • Abstentionnistes202 inscrits 42.35%
  • Votes blancs2 inscrits 0.73%

Article à la une des élections

Municipalités écologistes : à l'épreuve de la canicule

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Gentelles : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin spécifique, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

Du côté de Gentelles, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Xavier Commecy, maire de Gentelles, présente sa candidature pour un nouveau mandat. Thierry Acloque est également candidat. Dans les candidats retenus, on trouve également Jules Brouland, Bruno Cailleux, Fabien Comestaz, Reinald Corbeau, Bertrand Dauchin, Jacqueline De Poorter, Nicolas Delattaignant, Gilles Dizambourg, Cécile Dumeige, Jean-Pierre Gaunier, Céline Guilbert, Nicolas Legrain, Grégory Maillard, Benoît Mâle, Frédéric Massot et Thierry Thuillier.

Rappelons la loi : si plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Gentelles : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les bureaux de vote de la commune de Gentelles seront ouverts, les 15 et 22 mars 2020, lors des élections municipales 2020, qui éliront le conseil municipal de la commune. Sont invitées à aller aux urnes les personnes majeures qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité. On doit également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Les élections municipales à venir différeront-elles de celles de 2014 ?

Dans les villes de moins de 1000 habitants, les élections municipales prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. En d'autres termes, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
15 membres du conseil municipal de la commune de Gentelles ont été choisis par les résidents le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Daniel Cappe, Colette Weber, Janick Gellynck, Marie Joubert mais aussi Bertrand Dauchin et Christine Savoy avaient accompagné Bruno Cailleux et Xavier Commecy. Ceux-ci avaient accepté, de la part des Gentellois, la mission de diriger la ville.
Remarque : 325 électeurs ont choisi d'aller voter, parmi les 433 personnes inscrites sur la liste électorale. Ainsi, d'assez nombreux citoyens ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des Municipales de 2008 (80,98 %), ce taux de participation sous-entend une forte baisse.

La tendance était-elle similaire à l'occasion des dernières élections ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes élections municipales. Concernant les dernières élections présidentielles, elles ont eu lieu en 2017. Au premier tour des dernières élections présidentielles, les résultats sur la municipalité de Gentelles étaient très similaires à ce qui a été recensé au niveau national.
En troisième place, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a eu 19,08 % des voix, derrière Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part qui ont totalisé respectivement 31,64 % et 22,46 %. Les scores du deuxième tour ont plébiscité Emmanuel Macron : 67,56 % au vote du côté des habitants de Gentelles. Ils ont été 412 Gentellois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 86,92 %, contre 92,36 % en 2012. Cette baisse est assez similaire à la variation observée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Les Européennes 2019 se sont avérées profitables pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) (27,24 % des suffrages) tout comme pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (21,38 %).

Quelques informations sur Gentelles

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les citoyens de Gentelles d'en savoir plus concernant la situation socio-économique de leur municipalité.

Quelques mots sur le profil des habitants de Gentelles

Gentelles est une commune de la Somme de 640 habitants. Gentelles fait partie de la Communauté de Communes du Val de Somme, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des villes comme Aubigny, Vaire-sous-Corbie ou également Méricourt-l'Abbé. La population gentelloise est peu âgée. La majorité de la population gentelloise a entre 25 et 54 ans, même si 16,75 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Gentelles, où 0,64 % des résidents émanent de l'immigration.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Gentelles ?

Les informations qui suivent permettent de comprendre les chiffres du chômage à Gentelles. Si près de 330 Gentellois travaillent (52,94 % des habitants), 51,43 % de la population active occupe le statut d'employés et professions intermédiaires. Les femmes sont particulièrement touchées par le chômage dans l'agglomération gentelloise. En effet, sur environ 4 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont des femmes.
Si l'on examine le revenu médian en France durant l'année 2014, les Gentellois profitent d'un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale. En effet au vu des données de 2014, le revenu médian français s'élevait à 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des Gentellois était de 24 485 €.
Au même titre que les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une indication importante sur les villes et leur dynamisme. 5 % des locataires gentellois habitent dans des maisons non HLM de 4 pièces, quand plus de 3 % se révèlent locataires d'une maison non HLM de 5 pièces. À y regarder de plus près, on relève que la préférence des propriétaires se porte à un peu moins du quart sur l'achat d'une maison de 5 pièces et à 34 % sur une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Gentelles ?

Les équipements du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Gentelles. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la commune quand on sait qu'il y a 143 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Il est important de prendre en compte l'hypothétique pollution environnante pour juger de la qualité de vie proposée par une ville. Que sait-on sur la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez remarquer qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité au niveau microbiologique ​et physico-chimique​.

Les Français qui n'ont pas élu leurs conseillers municipaux au premier tour des élections municipales pourront retourner aux urnes le 28 juin prochain, date du 2d tour des élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens désignent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Du côté de Gentelles, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de la moitié des suffrages exprimés et 25 % des voix des inscrits. Le vote du second tour donne la possibilité aux candidats les plus plébiscités d'occuper les sièges disponibles. Pour le 2d tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Thierry Acloque se présente à nouveau. Vous pourrez également retrouver sur les bulletins de vote Jules Brouland, Fabien Comestaz, Reinald Corbeau, Céline Guilbert et Thierry Thuillier.