← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rocquefort

Résumé du premier tour

À Rocquefort et dans l'ensemble du pays, les élections municipales se sont déroulées le 15 mars 2020. Au premier tour des municipales, 59,06 % des électeurs s'étaient rendus aux bureaux de vote. Un score en baisse (-16,79 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 75,85 % à avoir voté. La participation des citoyens de la Seine-Maritime a baissé par rapport à celle du scrutin précédent (72,18 % contre 54,67 % cette année).

Lors de cette élection, dans le cas où un candidat emporte plus de 50 % des voix et 25 % des suffrages des inscrits, il est élu au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Rocquefort : quels sont les résultats ?

À Rocquefort (76), les jeux sont donc faits dès le 1er tour pour ces élections municipales 2020 puisque les 11 sièges du conseil ont déjà tous été attribués. Samuel Lapert et Florian Lecossais se sont distingués au 1er tour de ces municipales, avec 97,16 % des votes. Fort de 95,03 % des suffrages, Gilles Larcher s'offre la troisième place au premier tour. Laurence Delahays (93,61 %), Estelle Falcoz-Vigne (92,19 %), Odile Boudin (90,78 %), René Deguisne (90,07 %), Guillaume Brochet (89,36 %), Pascal Leborgne (87,23 %), Emmanuel Patin (86,52 %) et Valérie Revet (82,97 %) remportent également leur place de membre du conseil municipal, avec un score élevé.

Appelés à voter, certains résidents de ce petit village ont voté blanc (2,67 %). Il y avait aussi des votes nuls (3,33 %).

Comme les nouveaux conseillers municipaux ont été élus, il est désormais l'heure pour eux de désigner qui, dans leurs rangs, deviendra maire.

Résultats du premier tour - Rocquefort

Abstention : 40.94% Participation : 59.06%

Résultats détaillés du tour 1

  • Samuel LAPERT, 97.16%



    Samuel LAPERT

    97.16 %

    137 votes

  • Florian LECOSSAIS, 97.16%



    Florian LECOSSAIS

    97.16 %

    137 votes

  • Gilles LARCHER, 95.03%



    Gilles LARCHER

    95.03 %

    134 votes

  • Laurence DELAHAYS, 93.61%



    Laurence DELAHAYS

    93.61 %

    132 votes

  • Estelle FALCOZ-VIGNE, 92.19%



    Estelle FALCOZ-VIGNE

    92.19 %

    130 votes

  • Odile BOUDIN, 90.78%



    Odile BOUDIN

    90.78 %

    128 votes

  • René DEGUISNE, 90.07%



    René DEGUISNE

    90.07 %

    127 votes

  • Guillaume BROCHET, 89.36%



    Guillaume BROCHET

    89.36 %

    126 votes

  • Pascal LEBORGNE, 87.23%



    Pascal LEBORGNE

    87.23 %

    123 votes

  • Emmanuel PATIN, 86.52%



    Emmanuel PATIN

    86.52 %

    122 votes

  • Valérie REVET, 82.97%



    Valérie REVET

    82.97 %

    117 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 328 habitants
  • 254 inscrits
  • Votants150 inscrits 59.06%
  • Abstentionnistes104 inscrits 40.94%
  • Votes blancs4 inscrits 2.67%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Rocquefort : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, il s'agira ici de désigner, non pas une liste, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Les élections municipales 2020 : point sur les candidats à Rocquefort

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de Rocquefort joueront, éventuellement, en faveur de Pascal Leborgne, maire en fonction, qui désire garder son poste actuel. Odile Boudin se présente aux élections. Aux municipales 2014 où elle s'était présentée, elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Autres choix possibles pour les électeurs : Guillaume Brochet, René Deguisne, Laurence Delahays, Estelle Falcoz-Vigne, Samuel Lapert, Gilles Larcher, Florian Lecossais, Emmanuel Patin et Valérie Revet.

Pour rappel : au premier tour, les candidats ont la possibilité d'être élus à condition d'atteindre une majorité absolue et d'avoir rassemblé les votes de plus du quart des électeurs inscrits sur les listes. Dans l'hypothèse d'un second tour, ils doivent atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Rocquefort : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la ville de Rocquefort. Sont invitées à aller aux bureaux de vote les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité. Il faut également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Élections municipales, zoom sur 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces élections municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
À Rocquefort, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les candidats Ludovic Lesage et Gilles Larcher avaient été choisis par les Rocquefortais pour les diriger. À leurs côtés, on pouvait voir Pascal Leborgne, Dominique Varin, Laurence Delahays, Katia Basire mais aussi Antoine Guerin et Guillaume Brochet.
À noter : 201 citoyens ont participé aux élections, sur une liste de 265 inscrits. D'assez nombreuses personnes sont ainsi allées aux urnes. On remarque par ailleurs une forte baisse par rapport aux résultats des précédentes Municipales, en 2008, où le taux de participation était de 82,93 %.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y découvrir la même évolution ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs élections ont été organisées depuis les dernières élections municipales. On souligne que, au moment du premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Rocquefort étaient différents de ce qui a été recueilli au niveau national.
Le soir du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné François Fillon (Les Républicains) favori avec 25,11 % des voix exprimées, devant Marine Le Pen (Front national) qui a récolté 19,57 % des suffrages. Au second tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (58,94 %). Au second tour, il y a eu 239 votants, ce qui équivaut à 88,52 % des habitants de Rocquefort. En 2012, ils étaient 89,39 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
En 2019, les Européennes ont montré la préférence des Rocquefortais pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 27,33 % des suffrages. Concernant la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche), les électeurs de Rocquefort étaient 19,77 % à déposer un bulletin à son nom.

Rocquefort : les données clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les habitants de Rocquefort, d'élire leur conseil municipal afin de traiter des majeurs objectifs socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) liés à la commune.

Quelles sont les spécificités des habitants de Rocquefort ?

Rocquefort est une municipalité de Seine-Maritime de 315 habitants. Avec cette commune, Les Hauts-de-Caux, Mesnil-Panneville ou également Saint-Clair-sur-les-Monts comptent parmi les villes qui entrent dans la composition de la Communauté de Communes Yvetot Normandie. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 19,90 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. Le multiculturalisme est peu représenté à Rocquefort, où 2,19 % des habitants proviennent de l'immigration.

Emploi, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Rocquefort ?

Un survol des domaines qui suivent permet de bien cerner l'emploi à Rocquefort. Les travailleurs rocquefortais constituent 52,66 % de la population. Près de 162 habitants travaillent. Pour ce qui est des catégories, 63,89 % de cette population sont des ouvriers et professions intermédiaires. Le taux d'inactivité s'élève à plus de 11 % dans l'agglomération rocquefortaise. D'ailleurs, plus de la moitié des chômeurs est composée de femmes.
Avec un revenu moyen de 21 552 € en 2016, les Rocquefortais ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de 20 000 €).
Le niveau de vie d'une ville s'estime également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Rocquefort ? 6 % des Rocquefortais sont locataires de maisons non HLM de 4 pièces et 6 % louent une maison non HLM de 5 pièces. Dans quoi investissent les Rocquefortais pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent un peu plus du quart à choisir une maison de 5 pièces et 34 % une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on décrit Rocquefort ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 64 enfants âgés de 0 à 15 ans à Rocquefort, il est évident que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Pour vérifier la qualité de vie dans une commune, il est important de prendre en compte l'éventuelle présence de pollution. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.