← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Crasville-la-Mallet

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont déroulées à Crasville-la-Mallet, où les citoyens étaient attendus ce 15 mars 2020. 90,48 % des résidents ont voté lors du premier tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 91,34 %, ce qui correspond à une très légère baisse de -0,86 point. Le taux de participation des habitants de la Seine-Maritime a baissé par rapport à celui du scrutin précédent (72,18 % contre 54,67 % cette année).

Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant obtenu au moins 50 % des voix exprimées et 25 % des votes des inscrits.

Résultats du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Crasville-la-Mallet ?

L'identité des 11 conseillers municipaux de Crasville-la-Mallet (76) est donc désormais connue dès le 1er tour des municipales 2020. Sébastien Dubois arrive en tête au premier tour des élections municipales, en réunissant 60,30 % des suffrages. Pauline Marchesson rassemble les votes de 59,54 % des votants. Suite à l'élection, on découvre Vincent Hédouin et Eric Simon en troisième position du palmarès de ce premier tour : ils ont totalisé 58,77 % des suffrages. Par ailleurs, les électeurs ont voté en faveur de certains candidats, notamment Christine Cribelier (58,01 %), Sébastien Jeanne (56,48 %), Nathalie Josse (56,48 %), Régis Leborgne (56,48 %), Philip Tack (56,48 %), Liliane Lecoq (53,43 %) et Hélène Ruane (52,67 %).

Dans ce hameau, les bulletins blancs constituent 0,75 % et les votes nuls 0,75 % des votes.

C'est maintenant aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Crasville-la-Mallet

Abstention : 9.52% Participation : 90.48%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sébastien DUBOIS, 60.3%



    Sébastien DUBOIS

    60.3 %

    79 votes

  • Pauline MARCHESSON, 59.54%



    Pauline MARCHESSON

    59.54 %

    78 votes

  • Vincent HÉDOUIN, 58.77%



    Vincent HÉDOUIN

    58.77 %

    77 votes

  • Eric SIMON, 58.77%



    Eric SIMON

    58.77 %

    77 votes

  • Christine CRIBELIER, 58.01%



    Christine CRIBELIER

    58.01 %

    76 votes

  • Sébastien JEANNE, 56.48%



    Sébastien JEANNE

    56.48 %

    74 votes

  • Nathalie JOSSE, 56.48%



    Nathalie JOSSE

    56.48 %

    74 votes

  • Régis LEBORGNE, 56.48%



    Régis LEBORGNE

    56.48 %

    74 votes

  • Philip TACK, 56.48%



    Philip TACK

    56.48 %

    74 votes

  • Liliane LECOQ, 53.43%



    Liliane LECOQ

    53.43 %

    70 votes

  • Hélène RUANE, 52.67%



    Hélène RUANE

    52.67 %

    69 votes

  • Georges BOULONNAIS, 45.8%



    Georges BOULONNAIS

    45.8 %

    60 votes

  • Christine DISLER, 43.51%



    Christine DISLER

    43.51 %

    57 votes

  • Marc PICARD, 43.51%



    Marc PICARD

    43.51 %

    57 votes

  • Floriane RUETTE, 42.74%



    Floriane RUETTE

    42.74 %

    56 votes

  • William MOUCHE, 41.98%



    William MOUCHE

    41.98 %

    55 votes

  • Denis LEMONNIER, 41.22%



    Denis LEMONNIER

    41.22 %

    54 votes

  • Louis-Pierre LIBERT, 41.22%



    Louis-Pierre LIBERT

    41.22 %

    54 votes

  • Daniel BOUST, 40.45%



    Daniel BOUST

    40.45 %

    53 votes

  • Muriel COSTIL, 40.45%



    Muriel COSTIL

    40.45 %

    53 votes

  • Angélique PANNEKOUCKE, 40.45%



    Angélique PANNEKOUCKE

    40.45 %

    53 votes

  • Micheline VAUTIER, 37.4%



    Micheline VAUTIER

    37.4 %

    49 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 164 habitants
  • 147 inscrits
  • Votants133 inscrits 90.48%
  • Abstentionnistes14 inscrits 9.52%
  • Votes blancs1 inscrits 0.75%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Crasville-la-Mallet : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises réaliseront le renouvellement de leurs conseillers municipaux, à l'issue des élections prévues les 15 mars et 22 mars prochains. Les candidats seront ici élus directement par les électeurs le jour du suffrage, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Vous êtes curieux de savoir qui se présente à Crasville-La-Mallet pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, William Mouche est le maire actuel de Crasville-La-Mallet. Georges Boulonnais se présente également. Daniel Boust, Muriel Costil, Christine Cribelier, Christine Disler, Sébastien Dubois, Vincent Hédouin, Sébastien Jeanne, Nathalie Josse, Régis Leborgne, Liliane Lecoq, Denis Lemonnier, Louis-Pierre Libert, Pauline Marchesson, Angélique Pannekoucke, Marc Picard, Hélène Ruane, Floriane Ruette, Eric Simon, Philip Tack et Micheline Vautier ont également été retenus comme candidats.

Pour information : au premier tour, les candidats ont la possibilité d'être élus sous réserve d'atteindre une majorité absolue et d'avoir rassemblé les votes de plus du quart des votants inscrits sur les listes. Dans l'éventualité d'un second tour, ils doivent obtenir une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Crasville-la-Mallet ?

À l'occasion des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se tiendra le 15 mars et le second tour, une semaine plus tard, la ville de Crasville-la-Mallet élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux urnes pour cette élection.

Quelle était la tendance politique en 2014, aux précédentes Municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage touche, lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune de Crasville-la-Mallet avaient été désignés à l'issue du vote qui se déroulait le 23 mars 2014. Les scores étaient connus dès le soir du premier tour. Avec Claudine Burel, Antoine Panchon, Denis Lemonnier, Micheline Vautier mais aussi Jean-Francois Brissez et Helene Ruane, Louis-Pierre Libert et William Mouche avaient été élus pour administrer les Crasvillais.
Une tendance est ressortie lors des élections : de très nombreux électeurs (116 votants pour 127 inscrits) sont partis glisser leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation suggère une forte hausse par rapport aux élections municipales de 2008 où il affichait 82,44 %.

La même tendance s'est-elle distinguée durant les derniers scrutins ?

Les citoyens sont revenus aux bureaux de vote plusieurs fois depuis les précédentes élections municipales. De fait, les Présidentielles ont eu lieu en 2017. Au premier tour, les résultats à Crasville-la-Mallet étaient différents de ceux recensés au niveau du pays.
On relève une différence dans les résultats du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !) figure derrière dans le classement avec 19,63 % des voix, mais François Fillon (Républicains) d'une part, et Marine Le Pen (Front national) d'autre part totalisaient respectivement 32,71 % et 24,3 % des suffrages. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au second tour, avec 64,63 % des votes des habitants de Crasville-la-Mallet. La part d'électeurs parmi les résidents de Crasville-la-Mallet atteignait 96 au second tour, soit 77,42 % de participation.
Comptabilisant 27,91 % des voix, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) s'est démarquée aux Européennes de 2019, suivie par Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec un résultat de 26,74 %.

Quelques informations sur Crasville-la-Mallet

L'élection du conseil municipal est une phase importante dans la vie d'une agglomération puisqu'elle aide à établir les objectifs de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les grands enjeux de cette élection municipale 2020.

Quel est le profil des résidents de Crasville-la-Mallet ?

Crasville-la-Mallet (Seine-Maritime) compte 154 habitants. Avec ce hameau, les municipalités de La Chapelle-sur-Dun, Veauville-lès-Quelles ou Cany-Barville sont parmi les communes qui forment la Communauté de Communes de la Côte d'Albâtre. Si 24,39 % des Crasvillais ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. Les immigrés se révèlent peu nombreux au sein de la population vivant à Crasville-la-Mallet (1,97 % des habitants).

Comment qualifier le niveau de vie dans la ville de Crasville-la-Mallet ?

Un survol des domaines qui suivent permet de bien cerner l'emploi à Crasville-la-Mallet. Les agriculteurs exploitants et ouvriers sont les statuts prédominants au sein de la population active à Crasville-la-Mallet. 57 Crasvillais sont en poste (37,50 % de la population) et 57,14 % des actifs ont l'un de ces statuts. Moins de 11 % de la population crasvillaise en âge de travailler est en demande d'emploi. Les femmes constituent plus de la moitié des chômeurs.
Sur l'année 2016, les Crasvillais avaient en moyenne gagné 22 627 €, un revenu médian plus élevé que les données nationales de 2014 : les Français ont en effet touché plus de 20 000 € en moyenne cette année-là.
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous éclaireront également sur le niveau de vie des Crasvillais. Sur le marché du logement crasvillais, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces (environ 3 %). Les propriétaires sont presque 25 % à investir dans une maison de 4 pièces et un peu plus du tiers dans une maison de 6 pièces.

Crasville-la-Mallet et qualité de vie vont-ils de pair ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la commune : en répondant aux attentes des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur commune. On peut remarquer qu'à Crasville-la-Mallet les infrastructures manquent un peu. Avec un total global de 28 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Crasville-la-Mallet si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Il faut évaluer l'hypothétique pollution environnante pour juger de la qualité de vie proposée par une commune. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise effectivement qu'elle est 100 % conforme.