← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : May-en-Multien

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les citoyens de May-en-Multien sont allés voter pour les élections municipales. En raison du coronavirus et de tout ce qu'il engendre, les gens sont invités à sortir le moins possible. Ainsi, la participation assez basse (36,48 %) lors de ces élections a pu en être affectée. Le taux de participation au niveau de la Seine-et-Marne a baissé par rapport à celui du vote précédent (65,38 % contre 48,69 % cette année).

Pour être élu au conseil municipal, un candidat se doit d'obtenir un certain nombre de suffrages : plus de la moitié des voix et au moins 25 % des voix des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du premier tour à May-en-Multien ?

Les 15 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les municipales 2020 se terminent donc à May-en-Multien (77). Caroline Fourmanoir se démarque lors du premier tour des élections municipales avec 97,44 % des suffrages. Chantal Bergandy et Michael Rubens ont pu miser sur l'appui de 96,93 % des votants. Le résultat élevé de plusieurs candidats, notamment Virginie Guesdon (95,91 %), Francine Thiery (95,91 %), François Brochet (95,40 %), Jean Henri Borentin (94,89 %), Alain Forestier (94,89 %), Charles Garnier (94,89 %), Marie-Hélène Rabelle (94,89 %), Philippe Allembach (94,38 %), Arnaud Simonet (94,38 %), Marie-Thérèse Riviere (93,87 %), Gilles Colmant (93,36 %) et Eric Ducreau (93,36 %), leur a également garanti un siège au conseil.

Dans ce village, les votes blancs représentent 1 % et les bulletins invalides 1,49 % des votes.

Le ou la futur(e) maire va désormais être élu(e) par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - May-en-Multien

Abstention : 63.52% Participation : 36.48%

Résultats détaillés du tour 1

  • Caroline FOURMANOIR, 97.44%



    Caroline FOURMANOIR

    97.44 %

    191 votes

  • Chantal BERGANDY, 96.93%



    Chantal BERGANDY

    96.93 %

    190 votes

  • Michael RUBENS, 96.93%



    Michael RUBENS

    96.93 %

    190 votes

  • Virginie GUESDON, 95.91%



    Virginie GUESDON

    95.91 %

    188 votes

  • Francine THIERY, 95.91%



    Francine THIERY

    95.91 %

    188 votes

  • François BROCHET, 95.4%



    François BROCHET

    95.4 %

    187 votes

  • Jean Henri BORENTIN, 94.89%



    Jean Henri BORENTIN

    94.89 %

    186 votes

  • Alain FORESTIER, 94.89%



    Alain FORESTIER

    94.89 %

    186 votes

  • Charles GARNIER, 94.89%



    Charles GARNIER

    94.89 %

    186 votes

  • Marie-Hélène RABELLE, 94.89%



    Marie-Hélène RABELLE

    94.89 %

    186 votes

  • Philippe ALLEMBACH, 94.38%



    Philippe ALLEMBACH

    94.38 %

    185 votes

  • Arnaud SIMONET, 94.38%



    Arnaud SIMONET

    94.38 %

    185 votes

  • Marie-Thérèse RIVIERE, 93.87%



    Marie-Thérèse RIVIERE

    93.87 %

    184 votes

  • Gilles COLMANT, 93.36%



    Gilles COLMANT

    93.36 %

    183 votes

  • Eric DUCREAU, 93.36%



    Eric DUCREAU

    93.36 %

    183 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 899 habitants
  • 551 inscrits
  • Votants201 inscrits 36.48%
  • Abstentionnistes350 inscrits 63.52%
  • Votes blancs2 inscrits 1%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

May-en-Multien : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir renouveler leur conseil municipal. Vous résidez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Quels candidats sont dans la course aux Municipales 2020 pour May-En-Multien ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Philippe Allembach se porte candidat. Chantal Bergandy, Jean Henri Borentin, François Brochet, Gilles Colmant, Eric Ducreau, Alain Forestier, Caroline Fourmanoir, Charles Garnier, Virginie Guesdon, Marie-Hélène Rabelle, Marie-Thérèse Riviere, Michael Rubens, Arnaud Simonet et Francine Thiery sont aussi prétendants à la mairie.

Petit rappel des règles des élections municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent remplir deux conditions : parvenir à une majorité absolue et obtenir les votes d'au minimum un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut recevoir une majorité relative pour être élu et remporter ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

May-en-Multien : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les habitants de May-en-Multien auront l'occasion, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de désigner un nouveau conseil municipal. Pour glisser un vote dans l'urne, plusieurs conditions doivent être réunies. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'UE, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune en question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Point sur les élections municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Les municipales prennent une forme particulière dans les municipalités de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes.
À May-en-Multien, les citoyens avaient choisi 15 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Mahouyots ont ainsi chargé Chantal Bergandy et Francine Thiery de les administrer, aux côtés de Virginie Guesdon, Frédéric Grandseigne, Charles Garnier, Pascal Meheut mais aussi Jean-Paul Garnier et Jean-Michel Savard​.
On comptabilise 328 électeurs pour 561 inscrits sur les listes électorales. On observe ici une forte baisse de la participation lorsque l'on fait une comparaison avec celle de 2008 (71,45 %) aux dernières élections municipales.

Cette orientation remonte-t-elle aux précédents scrutins ?

Les dernières élections présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs élections depuis les précédentes Municipales. Le choix de la population de May-en-Multien a été différent de ce qui est ressorti sur l'ensemble du pays concernant le premier tour des dernières élections présidentielles, en 2017.
17,89 % : c'est le score du premier tour d'Emmanuel Macron (En marche !), après Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part, qui ont emporté respectivement 36,42 % et 18,75 % des votes. À May-en-Multien, 56,61 % des votants ont opté pour Marine Le Pen au second tour. Entre 2012 et 2017, on remarque une baisse dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). En comparaison, la situation à May-en-Multien est assez différente. Effectivement, le taux de participation au deuxième tour des Présidentielles était de 82,94 % en 2012 contre 75,27 % en 2017 (pour 426 votants).
Parmi les listes favorisées aux élections européennes 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (40,23 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (14,94 %).

May-en-Multien : les données clefs

Les enjeux des municipales 2020 : le scrutin qui se tiendra les 15 et 22 mars aide à prendre conscience de la condition socio-économique sur la municipalité de May-en-Multien.

May-en-Multien : comment décrirait-on ses habitants ?

On recense 912 personnes à May-en-Multien. C'est une ville de Seine-et-Marne. Crouy-sur-Ourcq, Congis-sur-Thérouanne ou également Étrépilly, font partie des villes qui ont rejoint la Communauté de Communes du Pays de l'Ourcq avec May-en-Multien. Généralement, les Mahouyots sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Toutefois, 18,78 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Les habitants immigrés correspondent à 5,97 % de la population de May-en-Multien. Une proportion peu importante.

Peut-on dire que May-en-Multien offre un niveau de vie confortable à ses résidents ?

Si l'on regarde les chiffres suivants en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à May-en-Multien. Les travailleurs mahouyots constituent 52,65 % de la population. Près de 473 habitants travaillent. Concernant les catégories, 62,96 % de cette population sont des employés et ouvriers. Presque 12 % des résidents mahouyots déclarent toucher le chômage. Au sein de ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
Les Mahouyots bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 21 935 € en 2016, contre environ 20 000 € en France sur l'année 2014.
Le marché immobilier de May-en-Multien vous renseignera encore davantage sur le niveau de vie des Mahouyots. Sur le marché locatif mahouyot, les plus populaires sont les maisons non HLM de 4 pièces qui représentent environ 3 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces à hauteur de moins de 3 %. Les propriétaires d'une maison de 5 pièces correspondent à environ 25 % de la population, alors qu'ils sont environ 27 % à être en possession d'une maison de 6 pièces.

May-en-Multien et qualité de vie vont-ils de pair ?

May-en-Multien est une commune dans laquelle les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On comptabilise 232 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de May-en-Multien. Cela indique donc que de nombreuses familles y habitent si on met ce chiffre à côté du nombre total d'habitants. Et pour les plus jeunes, on trouve 1 établissement scolaire.
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise effectivement qu'elle est 100 % conforme.