Résumé de l'élection

Personne ne s'est annoncé à temps aux élections municipales à Saint-Georges-de-la-Couée. De ce fait, il ne pouvait pas y avoir de 1er tour.

Résultats Saint-Georges-de-la-Couée

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Saint-Georges-de-la-Couée

Pour se présenter aux élections municipales 2020, les candidats avaient jusqu'au 27 février pour déposer leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département. Cependant, pour la ville de Saint-Georges-De-La-Couée, aucun candidat ne s'est déclaré.

Lorsqu'aucun candidat ne se fait connaître dans une commune, quelle est la solution ?

Ce n'est pas inédit. En 2014, 62 villes en France, au nombre desquelles Ceyroux (Creuse), Éclans-Nenon (Jura), Diant (Seine-et-Marne) ou encore Brillon-en-Barrois (Meuse), étaient dans cette situation. Dans ce cas, après l'annulation du premier tour, des dossiers peuvent dès lors être soumis pour le second tour et le vote se déroule normalement. Dans l'éventualité où aucun candidat ne se manifeste toutefois, de nouvelles élections sont planifiées et une délégation spéciale est nominée par la préfecture en attendant leur déroulement. Dans cet autre cas de figure où un candidat unique a été élu lors des élections municipales (comme à Carnac-Rouffiac dans le Lot en 2014), une délégation spéciale peut être dépêchée en attendant le report des élections.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Georges-de-la-Couée ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Saint-Georges-de-la-Couée choisiront leur nouveau conseil municipal. Certains critères doivent être remplis pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, résidant ou s'acquittant de ses impôts dans la municipalité dont il est question. Il faut aussi avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

Point sur les Municipales 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? Il s'agit d'un scrutin qui s'applique aux municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs désigner des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la ville de Saint-Georges-de-la-Couée. Accompagnés de Monique Moreau, Gilbert Vibert, Patrick Dumas, Sylvain Bidier mais aussi Daniel Galpin et Nathalie Papin, Céline Auriau et Claude Juignet avaient été désignés pour administrer les habitants de la commune.
À noter : 115 électeurs ont pris part aux élections, pour une liste de 141 inscrits. De nombreux individus sont finalement allés aux bureaux de vote. On remarque par ailleurs une forte hausse par rapport aux scores des précédentes élections municipales, en 2008, où la participation était de 75,63 %.

Les dernières élections ont-elles obtenu la même tendance ?

Les citoyens sont revenus aux urnes plusieurs fois depuis les précédentes Municipales. Ainsi, les Présidentielles ont eu lieu en 2017. Si on étudie le résultat du premier tour des dernières Présidentielles à Saint-Georges-de-la-Couée, le bilan qui se dégage indique que les résultats étaient très similaires à ceux recensés à l'échelle nationale.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Emmanuel Macron (En marche !) favori avec 23,73 % des voix exprimées, devant François Fillon (Les Républicains) qui a récolté 22,88 % des votes. Marine Le Pen (Front national) a, pour sa part, emporté 22,03 % des suffrages. Emmanuel Macron a été majoritairement élu par les résidents de Saint-Georges-de-la-Couée, à hauteur de 59,18 % au deuxième tour. La part de votants parmi les résidents de Saint-Georges-de-la-Couée s'élevait à 115 au second tour, soit 82,73 % de participation.
On relèvera lors des Européennes de 2019 les beaux scores obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 32,89 % des suffrages, et La République en Marche avec Renaissance avec 17,11 % des votes.

Quelques informations sur Saint-Georges-de-la-Couée

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les conseillers municipaux de Saint-Georges-de-la-Couée devront donc s'intéresser à l'état socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Que pourrait-on apprendre sur les habitants de la commune de Saint-Georges-de-la-Couée ?

Saint-Georges-de-la-Couée, hameau de la Sarthe, est habité par 159 résidents. Il faut noter que Montval-sur-Loir, Nogent-sur-Loir ou bien Marçon sont liées à Saint-Georges-de-la-Couée, entre autres à travers la Communauté de Communes Loir-Lucé-Bercé. Le pourcentage des résidents immigrés est peu important (1,89 %).

Saint-Georges-de-la-Couée : les habitants jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les données qui suivent apportent une bonne visibilité sur la situation des emplois à Saint-Georges-de-la-Couée. On observe la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 70 % des habitants de la commune en activité sont des agriculteurs exploitants et employés. Dans l'ensemble, 45,91 % de la population ont une activité professionnelle, soit environ 72 individus. Environ 4 % des habitants de la commune se retrouvent à la recherche d'un travail, dont, une majeure partie sont des femmes.
Le niveau de vie des habitants de la commune est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 20 027 € par an à Saint-Georges-de-la-Couée en 2016. À titre comparatif, il était de 20 000 € en France en 2014.
Les chiffres de l'immobilier sont assez significatifs, comme vous pouvez le remarquer. Les habitants de la commune s'avèrent 5 % à être locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 2 % de maisons non HLM de 3 pièces. Qu'achètent les habitants de la commune ? Ils sont un peu moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces ainsi qu'un peu moins de 20 % d'une maison de 3 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie dans la ville de Saint-Georges-de-la-Couée ?

Pour estimer la qualité de vie au sein d'une ville, on peut se pencher sur le nombre d'infrastructures comparé à la densité de population. De ce fait, à Saint-Georges-de-la-Couée, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune recense 12 enfants de 0 à 15 ans.
Outre les équipements de la commune, il est bon de découvrir si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution environnante. Comment peut-on évaluer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. Selon des études, elle se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.