Résumé de l'élection

Les électeurs de Marollette se sont déplacés le 15 mars 2020 pour voter lors des municipales. 59,66 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote, par rapport à 73,91 % à l'élection de 2014 (baisse de -14,25 points). La participation au niveau de la Sarthe a baissé en comparaison avec celle du vote précédent (70,94 % contre 51,54 % cette année).

Tout candidat ayant séduit plus de la moitié des électeurs et le quart des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

Municipales 2020 : qui sort gagnant lors du premier tour à Marollette ?

Fin du suspense à Marollette (72), puisque les 11 membres du conseil municipal ont donc déjà été élus dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Tony Lubin, fort de 98,55 % des suffrages, qui est en première position à l'issue du 1er tour des élections municipales. Jérôme Gouet et Emilie Souchu ont pu miser sur le soutien de 97,10 % des votants. Le résultat élevé de certains candidats, comme Olivier Chaussee (95,65 %), Sébastien Lubin (95,65 %), Dominique Champroux (94,20 %), Eric Gosnet (85,50 %), Max Perronnie (82,60 %), Marie-Hélène Lesage (79,71 %), Carole Deniau (78,26 %) et Jacqueline Triger (71,01 %), leur a aussi assuré une place au conseil.

Le nouveau maire figurant dans les rangs des conseillers municipaux, c'est désormais à ces derniers de le désigner.

Résultats Marollette

Abstention : 40.34% Participation : 59.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Tony LUBIN, , 98.55%, 68 votes

    Élu·e



    Tony LUBIN

    98.55 %

    68 votes

  • 2, Jérôme GOUET, , 97.1%, 67 votes

    Élu·e



    Jérôme GOUET

    97.1 %

    67 votes

  • 3, Emilie SOUCHU, , 97.1%, 67 votes

    Élu·e



    Emilie SOUCHU

    97.1 %

    67 votes

  • 4, Olivier CHAUSSEE, , 95.65%, 66 votes

    Élu·e



    Olivier CHAUSSEE

    95.65 %

    66 votes

  • 5, Sébastien LUBIN, , 95.65%, 66 votes

    Élu·e



    Sébastien LUBIN

    95.65 %

    66 votes

  • 6, Dominique CHAMPROUX, , 94.2%, 65 votes

    Élu·e



    Dominique CHAMPROUX

    94.2 %

    65 votes

  • 7, Eric GOSNET, , 85.5%, 59 votes

    Élu·e



    Eric GOSNET

    85.5 %

    59 votes

  • 8, Max PERRONNIE, , 82.6%, 57 votes

    Élu·e



    Max PERRONNIE

    82.6 %

    57 votes

  • 9, Marie-Hélène LESAGE, , 79.71%, 55 votes

    Élu·e



    Marie-Hélène LESAGE

    79.71 %

    55 votes

  • 10, Carole DENIAU, , 78.26%, 54 votes

    Élu·e



    Carole DENIAU

    78.26 %

    54 votes

  • 11, Jacqueline TRIGER, , 71.01%, 49 votes

    Élu·e



    Jacqueline TRIGER

    71.01 %

    49 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 134 habitants
  • 119 inscrits
  • Votants71 inscrits 59.66%
  • Abstentionnistes48 inscrits 40.34%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

CARTE. Municipales 2020 : les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Marollette : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se regrouper. Le jour du scrutin, les citoyens sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Qui allons-nous voir à Marollette, pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Jacqueline Triger ne veut pas renoncer à la mairie de Marollette et se représente. Dominique Champroux a annoncé qu'il se portait candidat. Les autres prétendants à la mairie sont Olivier Chaussee, Carole Deniau, Eric Gosnet, Jérôme Gouet, Marie-Hélène Lesage, Sébastien Lubin, Tony Lubin, Max Perronnie et Emilie Souchu.

Il est important de rappeler que tout candidat peut être élu à l'issue du premier tour dans le cas où il remporte une majorité absolue, à la condition d'avoir rassemblé les votes d'au moins un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élu et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Marollette ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'opportunité pour les citoyens de Marollette d'élire un nouveau conseil municipal. Pour être en mesure de voter durant cette élection, il faut naturellement être majeur et apparaître sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou ressortissant de l'UE, et résider ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Retour sur la période des élections municipales 2014

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes, lors de ces élections municipales. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été choisis par les citoyens de la commune de Marollette, et ce dès le soir du premier tour. Accompagnés par Didier Marcel, Olivier Chaussee, Patrice Leservot, Marie-Hélène Lesage mais aussi Marc Grouas et Eric Gosnet, Jean-Marc Charles et Tony Lubin avaient accepté la mission, de la part des Marollettins, de diriger cette municipalité.
Au moment des élections, 85 voix ont été recensées alors que la liste électorale dénombrait 115 inscrits en tout. Cela démontre que d'assez nombreux électeurs s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur taux de participation s'élever à 83,87 %. Par conséquent, on assiste à une forte baisse de la participation.

Les derniers scrutins ont-ils affiché la même tendance ?

Plusieurs votes ont eu lieu à la suite des Municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. À Marollette, les résidents de la commune ont voté au premier tour des Présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
D'une part, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) ont obtenu de beaux scores au premier tour, avec 27,84 % et 26,8 % des votes. François Fillon (Républicains) s'est, d'autre part, classé derrière, avec 24,74 % seulement. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au second tour, avec 61,73 % des votes des habitants de Marollette. 90 habitants de Marollette se sont déplacés, ce qui revient à 78,26 % de la population.
Renaissance (soutenue par La République en Marche) aura emporté 25,86 % des suffrages lors des Européennes de 2019, contre 32,76 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Marollette

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la commune de Marollette ? Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour se pencher sur la question.

Quel est le profil des habitants de Marollette ?

Marollette est une ville de la Sarthe, comptant 150 habitants. Elle est grande de. Avec Congé-sur-Orne, Saint-Longis ou bien Dangeul, Marollette fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Maine Saosnois. La population est globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 32,26 % ont entre 55 et 64 ans).

Peut-on dire que Marollette offre un niveau de vie confortable à ses résidents ?

Les statistiques qui suivent donnent un panorama sur la situation du marché du travail à Marollette. Les Marollettins sont actifs à hauteur de 49,32 % de la population (à savoir près de 73 habitants). 60 % de la population active figure parmi les professions intermédiaires et ouvriers. Dans l'agglomération marollettine, les chômeurs représentent 6 % des résidents – dont une majeure partie sont des hommes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian d'environ 20 000 € durant l'année 2014. Les calculs à Marollette se révèlent plus élevés que ceux du pays au cours de l'année 2016 : les Marollettins ont déclaré percevoir en moyenne 22 291 € par an.
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous informeront également sur le niveau de vie des Marollettins. Sur le marché du logement marollettin, les habitations les plus louées sont les maisons non HLM de 2 pièces (environ 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (7 %). Les Marollettins s'avèrent en effet un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 4 pièces face à un peu moins de 30 % d'une maison de 5 pièces.

Marollette et qualité de vie vont-ils de pair ?

La qualité de vie au sein d'une commune s'évalue, entre autres, au nombre d'équipements et installations proposés à la population. Ceux-ci manquent un peu à Marollette. De par ses 26 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Marollette comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Outre les infrastructures, notez que le niveau de pollution est parfois évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le regarder vous-même avec L'observatoire national de l'eau.