Résumé de l'élection

Lignières-la-Carelle : quels sont les enjeux des Municipales ?

La commune de Lignières-la-Carelle et ses résidents disposeront d'un nouveau conseil municipal, suite aux élections municipales 2020, prévues les 15 et 22 mars 2020. Comme dans le cas de toutes les élections en France, il faut avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres critères sont requis par la loi. On doit payer ses impôts ou habiter dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Les Municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces élections municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi voter pour des candidats de deux listes différentes.
À Lignières-la-Carelle, 11 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pour les diriger, les Ligniérois avaient fait confiance à Alain Beuneche et Jean-Francis Parquet. Ceux-ci étaient épaulés par Audrey Rialland, Jean-Claude Lambourg, Pascal Richard, Emmanuel Morin mais aussi Michel Rago et Gérard Janvier.
Aux dernières élections, 228 personnes ont exprimé leur avis, pour 271 inscrits : on comptabilise finalement de nombreux votants. En comparaison, en 2008, la participation aux élections municipales a pu atteindre 75,52 % : une forte hausse s'est donc fait ressentir.

Percevait-on déjà cette évolution lors des précédentes élections ?

En 2017, les dernières élections présidentielles se sont déroulées. D'autre part, plusieurs votes ont fait suite aux précédentes Municipales. À Lignières-la-Carelle, les citoyens de la ville ont voté au premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été recensé à l'échelle du pays.

Aucune information n'est disponible à Lignières-la-Carelle

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections