← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Chapelle-Saint-Sauveur

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les municipales à La Chapelle-Saint-Sauveur. Le taux de participation au 1er tour des élections municipales était de 70,04 % alors qu'il s'élevait à 68,83 % en 2014 (très légère hausse de 1,21 point). La mobilisation des citoyens de la Saône-et-Loire a baissé par rapport à l'élection précédente (72,45 % contre 56,50 % cette année).

Avec au moins 50 % des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Résultats du 1er tour des municipales 2020 : qui est en tête à La Chapelle-Saint-Sauveur ?

À La Chapelle-Saint-Sauveur (71), les jeux sont donc faits dès le 1er tour de ces élections municipales 2020 étant donné que les 15 sièges du conseil ont déjà tous été emportés. Scores du premier tour des municipales : Jean-Marc Guigue est en tête avec 74,58 % des voix. On observe que 74,03 % des électeurs soutiennent Patrick Boureille. Marie-Françoise Garot a réalisé un score qui la situe troisième (70,44 %). D'autres candidats élus ont également été cautionnés par les votants, comme le montrent les résultats assez élevés de Séverine Fortin (70,16 %), Michel Borgeot (67,40 %), Christelle Pacaud (66,29 %), Catherine Royer (65,19 %), Chantal Boucharinc (61,32 %), Romy Weiss (59,66 %), Jean-Thomas Vuillard (58,56 %), Adeline Tupinier (58,01 %), Nathalie Gras (57,45 %), Matthieu Rabette (57,18 %), Bruno Maupas (56,90 %) et Luc Fleury (55,80 %).

Appelés à voter, certains électeurs de ce village ont voté blanc (0,53 %). Il y avait aussi des bulletins nuls (2,67 %).

L'heure est désormais à la nomination du maire par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - La Chapelle-Saint-Sauveur

Abstention : 29.96% Participation : 70.04%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Marc GUIGUE, 74.58%



    Jean-Marc GUIGUE

    74.58 %

    270 votes

  • Patrick BOUREILLE, 74.03%



    Patrick BOUREILLE

    74.03 %

    268 votes

  • Marie-Françoise GAROT, 70.44%



    Marie-Françoise GAROT

    70.44 %

    255 votes

  • Séverine FORTIN, 70.16%



    Séverine FORTIN

    70.16 %

    254 votes

  • Michel BORGEOT, 67.4%



    Michel BORGEOT

    67.4 %

    244 votes

  • Christelle PACAUD, 66.29%



    Christelle PACAUD

    66.29 %

    240 votes

  • Catherine ROYER, 65.19%



    Catherine ROYER

    65.19 %

    236 votes

  • Chantal BOUCHARINC, 61.32%



    Chantal BOUCHARINC

    61.32 %

    222 votes

  • Romy WEISS, 59.66%



    Romy WEISS

    59.66 %

    216 votes

  • Jean-Thomas VUILLARD, 58.56%



    Jean-Thomas VUILLARD

    58.56 %

    212 votes

  • Adeline TUPINIER, 58.01%



    Adeline TUPINIER

    58.01 %

    210 votes

  • Nathalie GRAS, 57.45%



    Nathalie GRAS

    57.45 %

    208 votes

  • Matthieu RABETTE, 57.18%



    Matthieu RABETTE

    57.18 %

    207 votes

  • Bruno MAUPAS, 56.9%



    Bruno MAUPAS

    56.9 %

    206 votes

  • Luc FLEURY, 55.8%



    Luc FLEURY

    55.8 %

    202 votes

  • Jean-Bernard BASSEGANA, 55.52%



    Jean-Bernard BASSEGANA

    55.52 %

    201 votes

  • Patrick TROUILLOT, 54.14%



    Patrick TROUILLOT

    54.14 %

    196 votes

  • Patricia GILLET, 53.31%



    Patricia GILLET

    53.31 %

    193 votes

  • Sebastien VERNOCHET, 53.03%



    Sebastien VERNOCHET

    53.03 %

    192 votes

  • Jérôme LECUELLE, 51.65%



    Jérôme LECUELLE

    51.65 %

    187 votes

  • Jacques GUITON, 47.51%



    Jacques GUITON

    47.51 %

    172 votes

  • Dominique NYGREN, 46.96%



    Dominique NYGREN

    46.96 %

    170 votes

  • Annie MARTINOTY, 42.54%



    Annie MARTINOTY

    42.54 %

    154 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 673 habitants
  • 534 inscrits
  • Votants374 inscrits 70.04%
  • Abstentionnistes160 inscrits 29.96%
  • Votes blancs2 inscrits 0.53%

Article à la une des élections

Emmanuel Macron et la présidentielle de 2022 : une campagne à droite toute ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Chapelle-Saint-Sauveur : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseils municipaux se tiendra les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Pour les communes n'excédant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent sélectionner directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, le principe de la liste ne s'appliquant pas dans ces villes.

Les Municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à La Chapelle-Saint-Sauveur

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Les élections pour la mairie de La Chapelle-Saint-Sauveur joueront, peut-être, en faveur de Jacques Guiton, maire en fonction, qui désire conserver son poste actuel. Jean-Bernard Bassegana se présente également. Michel Borgeot, Chantal Boucharinc, Patrick Boureille, Luc Fleury, Séverine Fortin, Marie-Françoise Garot, Patricia Gillet, Nathalie Gras, Jean-Marc Guigue, Jérôme Lecuelle, Annie Martinoty, Bruno Maupas, Dominique Nygren, Christelle Pacaud, Matthieu Rabette, Catherine Royer, Patrick Trouillot, Adeline Tupinier, Sebastien Vernochet, Jean-Thomas Vuillard et Romy Weiss ont aussi validé leur candidature.

Il faut rappeler que les critères pour être élu à l'issue du premier tour requièrent que le candidat obtienne une majorité absolue et qu'au moins le quart des résidents inscrits sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu dès le second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra atteindre une majorité relative. Ce dernier peut alors prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

La Chapelle-Saint-Sauveur : quels sont les enjeux des Municipales ?

La ville de La Chapelle-Saint-Sauveur désignera un nouveau conseil municipal lors des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Afin de glisser un vote dans l'urne, diverses conditions doivent être remplies. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'Union européenne, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité concernée, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Mise en contexte de ces Municipales : zoom sur 2014

Pour les électeurs d'une commune de moins de 1000 habitants, un scrutin spécifique s'applique pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et, d'autre part, peuvent élire des membres de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 15 membres du conseil municipal de La Chapelle-Saint-Sauveur avaient été élus. C'étaient Corinne Rabut et David Boivin qui avaient été choisis par les Chapalais pour les administrer. Thierry Molle, Christelle Pacaud, Jacques Guiton, Bernard Bon mais aussi Séverine Perron et Roger Famy les ont épaulés.
Assez peu d'électeurs se sont déplacés aux urnes : seuls 360 sur les 523 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une forte baisse de la participation si on la compare aux dernières élections municipales de 2008 où elle affichait 81,02 %.

Les autres élections ont-elles connu des votes identiques ?

2017 : c'est l'année des précédentes élections présidentielles, tandis que les dernières élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. En analysant les résultats du premier tour sur la commune de La Chapelle-Saint-Sauveur aux dernières élections présidentielles, en 2017, on remarque qu'ils étaient différents de ce qui a été enregistré à l'échelle nationale.
On relève une disparité dans les scores du premier tour : Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) se trouve derrière dans le classement avec 17,56 % des suffrages, mais Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Républicains) d'autre part totalisaient respectivement 27,48 % et 21,63 % des voix. Au second tour, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 56,62 % des votes des citoyens de La Chapelle-Saint-Sauveur. 405 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 77,74 % des résidents de La Chapelle-Saint-Sauveur, contre 79,4 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de la tendance notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
La République en Marche avec Renaissance aura obtenu 17,86 % des voix lors des élections européennes de 2019, contre 30,16 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur La Chapelle-Saint-Sauveur

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des élections municipales, ces facteurs sont d'autant plus pertinents qu'ils donnent la possibilité de mieux appréhender les discours des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Qui sont les habitants de La Chapelle-Saint-Sauveur ?

La Chapelle-Saint-Sauveur se trouve dans la Saône-et-Loire. 681 individus habitent dans ce village. On notera qu'avec ce village, Bellevesvre, Frontenard ou également Pierre-de-Bresse comptent parmi les villes qui composent la Communauté de Communes Bresse Nord Intercom. Si 33,26 % des Chapalais ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les résidents sont donc peu âgés. La population issue de l'immigration est assez présente à La Chapelle-Saint-Sauveur, avec 7,25 % des habitants.

Peut-on affirmer que La Chapelle-Saint-Sauveur assure un niveau de vie confortable à ses habitants ?

Les chiffres suivants présentent le portrait des actifs à La Chapelle-Saint-Sauveur. Près de 279 Chapalais déclarent avoir une activité professionnelle – soit 41,42 % de la population. Les ouvriers et employés constituent 58,19 % de la population en âge de travailler. Environ 10 % des Chapalais actifs sont au chômage. Une majeure partie de ces résidents en demande d'emploi sont des femmes.
Les Chapalais touchent un revenu similaire à la moyenne nationale (20 000 € par an en France en 2014, versus 20 547 € par an à La Chapelle-Saint-Sauveur en 2016).
Pour en savoir plus à propos du marché immobilier chapalais, regardez les données qui suivent, elles devraient vous éclairer. Que louent les Chapalais ? La demande se porte à moins de 3 % sur des maisons non HLM de 4 pièces et à moins de 2 % sur des appartements non HLM de 3 pièces. Presque 25 % des Chapalais sont propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils sont plus de 25 % à avoir investi dans une maison de 4 pièces.

La qualité de vie à La Chapelle-Saint-Sauveur est-elle en sa faveur ?

La qualité de vie dans une commune passe aussi par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) installés dans celle-ci. Il est clair qu'ils manquent un peu à La Chapelle-Saint-Sauveur. Il y a 94 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à La Chapelle-Saint-Sauveur, et donc peu de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Pour votre bien-être et celui des membres de votre famille, il est important de s'informer sur l'hypothétique pollution de votre lieu de résidence. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.