Résumé du premier tour

À Condal et dans l'ensemble de la France, les municipales ont eu lieu le 15 mars 2020. Les électeurs se sont peu déplacés afin d'aller voter. Effectivement, 47,40 % d'entre eux se sont rendus aux urnes, une situation qui pourrait notamment être liée à l'épidémie de coronavirus. La participation des citoyens de la Saône-et-Loire a baissé par rapport à celle du scrutin précédent (72,45 % contre 56,50 % cette année).

Un siège au conseil municipal est attribué de manière automatique à un candidat s'il a obtenu le résultat suivant : au moins la moitié des votes et plus du quart des suffrages des inscrits.

Scores du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Condal ?

Condal (71) a vu la totalité des 11 sièges du conseil être distribuée dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Michel Moulon, fort de 98,21 % des voix, qui arrive en première position à l'issue du 1er tour des municipales. Roland Grenier rassemble les suffrages de 97,02 % des votants. Elisabeth Lyonnais et Rodolphe Mazoyer ont réalisé un résultat qui les situe troisièmes (95,23 %). Lionel Cabut (93,45 %), Jean-Louis Desbordes (92,26 %), Françoise Willauer (91,66 %), Matthijs Witmans (91,07 %), Vincent Cavaliere (88,09 %), Nadira Levacher (88,09 %) et Marie-Claude Guillemot (87,50 %) font partie des candidats élus ayant également obtenu un score élevé.

Dans ce petit village, les votes blancs représentent 1,16 % et les bulletins invalides 1,73 % des voix.

L'élection du maire suit celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est du reste choisi parmi ceux-ci, mais également par eux.

Résultats du premier tour - Condal

Abstention : 52.6% Participation : 47.4%

Résultats détaillés du tour 1

  • Michel MOULON, 98.21%



    Michel MOULON

    98.21 %

    165 votes

  • Roland GRENIER, 97.02%



    Roland GRENIER

    97.02 %

    163 votes

  • Elisabeth LYONNAIS, 95.23%



    Elisabeth LYONNAIS

    95.23 %

    160 votes

  • Rodolphe MAZOYER, 95.23%



    Rodolphe MAZOYER

    95.23 %

    160 votes

  • Lionel CABUT, 93.45%



    Lionel CABUT

    93.45 %

    157 votes

  • Jean-Louis DESBORDES, 92.26%



    Jean-Louis DESBORDES

    92.26 %

    155 votes

  • Françoise WILLAUER, 91.66%



    Françoise WILLAUER

    91.66 %

    154 votes

  • Matthijs WITMANS, 91.07%



    Matthijs WITMANS

    91.07 %

    153 votes

  • Vincent CAVALIERE, 88.09%



    Vincent CAVALIERE

    88.09 %

    148 votes

  • Nadira LEVACHER, 88.09%



    Nadira LEVACHER

    88.09 %

    148 votes

  • Marie-Claude GUILLEMOT, 87.5%



    Marie-Claude GUILLEMOT

    87.5 %

    147 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 418 habitants
  • 365 inscrits
  • Votants173 inscrits 47.4%
  • Abstentionnistes192 inscrits 52.6%
  • Votes blancs2 inscrits 1.16%

Article à la une des élections

Covid-19 : "Personne ne pleura si on décale les élections régionales", estimé Sébastien Chenu

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Condal : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 mars et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Le fonctionnement du scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants se différencie légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans ce cas précis, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été acceptée).

Qui se présente pour les Municipales 2020 à Condal ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Jean-Louis Desbordes, maire actuel de Condal, décide d'être candidat à sa réélection. Lionel Cabut sera dans la course pour les élections. Aux élections municipales 2014 où il s'était présenté, il avait décroché un siège au conseil municipal. Les candidatures aussi annoncées sont celles de Vincent Cavaliere, Roland Grenier, Marie-Claude Guillemot, Nadira Levacher, Elisabeth Lyonnais, Rodolphe Mazoyer, Michel Moulon, Françoise Willauer et Matthijs Witmans.

Pour information : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, à condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative pour être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Condal ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal de la ville de Condal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020. Sont priés de se rendre aux bureaux de vote les individus majeurs qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Bilan de 2014, année des précédentes élections municipales

Les communes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
À Condal, 11 sièges du conseil municipal ont été remportés lors des élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pour gérer leur commune, les Condalois se sont fiés à Elisabeth Lyonnais et Michel Moulon. Ceux-ci avaient été accompagnés par Marie-Claude Guillemot, Emilie Pont, Jean-Louis Desbordes, Françoise Willauer mais aussi Lilian Malin et Lionel Cabut.
À noter : 235 citoyens ont pris part aux élections, pour une liste de 333 inscrits. D'assez nombreuses personnes sont finalement allées aux urnes. On observe par ailleurs une forte baisse par rapport aux scores des dernières élections municipales, en 2008, où la participation s'élevait à 81,74 %.

Une évolution identique à d'autres scrutins ?

Alors que les élections présidentielles se déroulaient en 2017, on comptait plusieurs élections depuis les précédentes Municipales. Les résultats du premier tour des dernières élections présidentielles dans la commune de Condal s'avéraient différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
Le suffrage du premier tour a privilégié Marine Le Pen (Front national) de même que François Fillon (Républicains) : ils ont emporté respectivement 30,96 % et 21 % des suffrages, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui a obtenu un score de 20,28 %. 53,82 % : c'est le résultat qu'a réalisé Emmanuel Macron au second tour auprès des administrés de Condal. En 2012, 84,01 % des habitants de Condal avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 278 en 2017 (soit 81,29 %). Au niveau de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une tendance assez différente.
Au nombre des beaux scores aux élections européennes de 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (27,22 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (24,68 %).

Quelques informations sur Condal

Les élections municipales apportent un aperçu de l'état socio-économique à Condal. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront se rendre voter.

Le profil des habitants de Condal

Condal se trouve dans la Saône-et-Loire. 441 individus vivent dans ce hameau. Avec cette commune, Saint-Usuge, Montcony ou Varennes-Saint-Sauveur figurent parmi les villes qui constituent la Communauté de Communes Bresse Louhannaise Intercom'. Les chiffres font état d'une population peu âgée. De fait, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 22,31 % ont entre 55 et 64 ans. À Condal, les chiffres officiels témoignent d'une part de l'immigration peu significative, à hauteur de 2,57 % des habitants.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Condal ?

Les données suivantes offrent le portrait des travailleurs à Condal. Comptant pour 59,40 % de la population active, les statuts des employés et ouvriers jouissent d'une belle représentation. Les Condalois en poste sont près de 185 et forment 43,92 % des résidents. Parmi les citoyens en âge de travailler, plus de 10 % des résidents condalois sont au chômage et une majeure partie sont des femmes.
Le niveau de vie des Condalois est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 19 705 € par an à Condal en 2016. À titre comparatif, il était d'environ 20 000 € en France en 2014.
Le niveau de vie d'une commune se mesure également en fonction du type de bien le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Moins de 5 % des Condalois s'avèrent locataires de maisons non HLM de 4 pièces et environ 3 % louent une maison non HLM de 3 pièces. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'un logement, les propriétaires sont attirés par les maisons de 4 pièces à plus de 21 % quand environ 27 % choisissent des maisons de 5 pièces.

Fait-il bon vivre à Condal ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les attentes des Condalois. On compte, dans la commune, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 94 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Soyez vigilant pour ce qui est de la qualité de l'air ou de l'eau : ce sont des indices de la pollution environnante. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce effectivement qu'elle est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.