Résumé de l'élection

Le 15 mars 2020, les citoyens de Cheilly-lès-Maranges sont allés voter pour les municipales. En 2014, le taux de participation au 1er tour des élections municipales s'élevait à 70,32 %. Il était cette année de 52,20 %, ce qui correspond à une baisse (-18,12 points) de la participation. Par rapport aux données du précédent scrutin, on constate que le taux de participation des citoyens de la Saône-et-Loire a baissé : 72,45 % contre 56,50 % cette année.

Pour pouvoir entrer au conseil municipal, un candidat doit avoir obtenu au moins la moitié des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte lors du premier tour à Cheilly-lès-Maranges ?

Cheilly-lès-Maranges (71) a vu la totalité des 15 sièges du conseil être distribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Jérémy Baroin qui, avec 98,48 % des voix, arrive en première place, au 1er tour des élections municipales. Suzanne Guilloux reçoit les voix de 97,47 % des votants. Le résultat de Jacques Roche et Marion Tavernier (96,96 %) les élève à la troisième place. Ce tour a également permis à quelques candidats, comme Sylvain Jorland (96,46 %), Bertrand Lacour (96,46 %), Jean-Pierre Buthiau (95,95 %), Emmanuelle Carre-Sorine (95,95 %), Vincent Chevrot (95,45 %), Nathalie Blin (94,44 %), Marine Jobin (94,44 %), Ghyslain Leboeuf (94,44 %), Fabrice Lemoine (94,44 %), Marc Labulle (93,93 %) et Antoine Clerc (92,42 %), de réaliser des scores élevés.

Si, dans cette commune, on a compté des votes blancs (0,99 %), il y avait aussi des bulletins invalides (0,99 %).

À présent que les membres du conseil municipal ont été choisis, ils se doivent de désigner – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire.

Résultats Cheilly-lès-Maranges

Abstention : 47.8% Participation : 52.2%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jérémy BAROIN, , 98.48%, 195 votes

    Élu·e



    Jérémy BAROIN

    98.48 %

    195 votes

  • 2, Suzanne GUILLOUX, , 97.47%, 193 votes

    Élu·e



    Suzanne GUILLOUX

    97.47 %

    193 votes

  • 3, Jacques ROCHE, , 96.96%, 192 votes

    Élu·e



    Jacques ROCHE

    96.96 %

    192 votes

  • 4, Marion TAVERNIER, , 96.96%, 192 votes

    Élu·e



    Marion TAVERNIER

    96.96 %

    192 votes

  • 5, Sylvain JORLAND, , 96.46%, 191 votes

    Élu·e



    Sylvain JORLAND

    96.46 %

    191 votes

  • 6, Bertrand LACOUR, , 96.46%, 191 votes

    Élu·e



    Bertrand LACOUR

    96.46 %

    191 votes

  • 7, Jean-Pierre BUTHIAU, , 95.95%, 190 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre BUTHIAU

    95.95 %

    190 votes

  • 8, Emmanuelle CARRE-SORINE, , 95.95%, 190 votes

    Élu·e



    Emmanuelle CARRE-SORINE

    95.95 %

    190 votes

  • 9, Vincent CHEVROT, , 95.45%, 189 votes

    Élu·e



    Vincent CHEVROT

    95.45 %

    189 votes

  • 10, Nathalie BLIN, , 94.44%, 187 votes

    Élu·e



    Nathalie BLIN

    94.44 %

    187 votes

  • 11, Marine JOBIN, , 94.44%, 187 votes

    Élu·e



    Marine JOBIN

    94.44 %

    187 votes

  • 12, Ghyslain LEBOEUF, , 94.44%, 187 votes

    Élu·e



    Ghyslain LEBOEUF

    94.44 %

    187 votes

  • 13, Fabrice LEMOINE, , 94.44%, 187 votes

    Élu·e



    Fabrice LEMOINE

    94.44 %

    187 votes

  • 14, Marc LABULLE, , 93.93%, 186 votes

    Élu·e



    Marc LABULLE

    93.93 %

    186 votes

  • 15, Antoine CLERC, , 92.42%, 183 votes

    Élu·e



    Antoine CLERC

    92.42 %

    183 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 510 habitants
  • 387 inscrits
  • Votants202 inscrits 52.2%
  • Abstentionnistes185 inscrits 47.8%
  • Votes blancs2 inscrits 0.99%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Cheilly-lès-Maranges : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé à l'issue des élections des 15 et 22 mars 2020. Le fonctionnement de l'élection pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans cette situation spécifique, les électeurs votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été retenue).

À Cheilly-Lès-Maranges, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Conserver la mairie de Cheilly-Lès-Maranges est le nouvel objectif de Marc Labulle. Jérémy Baroin se présente aux élections. Les autres candidats sont Nathalie Blin, Jean-Pierre Buthiau, Emmanuelle Carre-Sorine, Vincent Chevrot, Antoine Clerc, Suzanne Guilloux, Marine Jobin, Sylvain Jorland, Bertrand Lacour, Ghyslain Leboeuf, Fabrice Lemoine, Jacques Roche et Marion Tavernier.
Petit rappel des règles des municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent remplir deux conditions : parvenir à une majorité absolue et récolter les voix d'au minimum un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut obtenir une majorité relative pour être élu et remporter ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

Cheilly-lès-Maranges : quels sont les enjeux des Municipales ?

Pour élire un nouveau conseil municipal, les électeurs de Cheilly-lès-Maranges se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, lors des élections municipales 2020. Pour pouvoir aller au bureau de vote, il va falloir être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'UE, ainsi que vivre ou s'acquitter de ses impôts dans la commune dont il est question.

Bilan de 2014, année des précédentes Municipales

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes, pour ces municipales. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Cheilly-lès-Maranges avaient nommé 15 membres du conseil municipal. Antoine Clerc, Marc Labulle, Jean-Pierre Buthiau, Sébastien Perrot mais aussi Marine Jobin et Jean-Baptiste Dessauge étaient aux côtés de Patricia Delambre et Suzanne Guilloux. Ils avaient été choisis par les Cheillais pour les administrer.
Aux dernières élections, 282 personnes ont exprimé leur point de vue, pour 401 inscrits : on recense donc d'assez nombreux votants. À titre de comparaison, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu afficher 83,38 % : une forte baisse s'est ainsi fait sentir.

Cette tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Les précédentes élections présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les dernières Municipales. Lorsque l'on confronte les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville de Cheilly-lès-Maranges, on remarque qu'ils ont été différents de ceux enregistrés sur le reste de l'Hexagone.
On notera plusieurs candidats bien placés au premier tour : Marine Le Pen (Front national, 25,31 % des voix), mais également Emmanuel Macron (En marche !, 24,69 %), devant François Fillon (Les Républicains, 19,75 % des suffrages). Il y aura eu 60,78 % de voix des citoyens de Cheilly-lès-Maranges pour Emmanuel Macron au second tour. À Cheilly-lès-Maranges, 81,25 % des résidents avaient fait le déplacement dans le cadre de ces dernières élections (325 votants), contre 87,09 % en 2012.
Lors des Européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance a su convaincre, avec 25 % des suffrages. Elle était suivie de Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) qui, pour sa part, en a rassemblé 18,4 %.

Cheilly-lès-Maranges : les informations clefs

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Quoi savoir sur la population vivant à Cheilly-lès-Maranges ?

550 résidents, voilà une info clé de Cheilly-lès-Maranges, commune de Saône-et-Loire. À l'aide de la Communauté d'Agglomération Le Grand Chalon, qui assure une continuité entre les villes voisines, Cheilly-lès-Maranges échange facilement avec Saint-Jean-de-Vaux, Épervans ou Saint-Loup-de-Varennes. La population cheillaise est peu âgée. La majorité de la population cheillaise a entre 25 et 54 ans, même si 18,98 % ont entre 55 et 64 ans. La ville de Cheilly-lès-Maranges est peu multiculturelle. 2,69 % de sa population sont issus de l'immigration.

Cheilly-lès-Maranges : comment définir son niveau de vie ?

Les chiffres qui suivent font état du marché de l'emploi à Cheilly-lès-Maranges. Dans la commune, on enregistre essentiellement des ouvriers et professions intermédiaires (57,69 % des actifs). La ville est fréquentée par 48,11 % de travailleurs (258 Cheillais). Environ 10 % des habitants cheillais en âge de travailler sont au chômage. Les hommes forment plus de la moitié des demandeurs d'emploi.
Les Cheillais bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 21 692 € sur l'année 2016, contre 20 000 € en France durant l'année 2014.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable pertinente pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. Au niveau de la location, on constate que les Cheillais louent plus souvent les maisons non HLM de 3 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont 6 % à louer le premier type d'habitation et environ 4 % le deuxième. Qu'achètent les résidents au sein de votre commune ? Les ménages sont environ 22 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et un peu plus du quart d'une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Cheilly-lès-Maranges ?

Cheilly-lès-Maranges est une ville où les infrastructures sont assez nombreuses pour répondre aux besoins de ses citoyens. La commune recense ​ 127 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants). La gare de Cheilly-lès-Maranges a accueilli plus de 8 000 voyageurs cette année.
Afin de comprendre le niveau de pollution environnant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.