Résultats des élections européennes 2019Royaume-Uni

Afficher une autre élection

Résultats

50%
291611104111
  • Europe de la liberté et de la démocratie directe (droite et extrême droite eurosceptique)
  • Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (libéraux)
  • Verts / Alliance libre européenne (écologistes)
  • Alliance progressiste des socialistes et démocrates (gauche socialiste)
  • Conservateurs et réformistes européens (droite et extrême droite eurosceptique)
  • Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique (gauche radicale)
  • Groupe indéterminé
  • Groupe indéterminé

Participation : 36,90 %

Nigel FarageBrexit Party

29 sièges
 30,75 %

Liberal Democrats

16 sièges
 19,76 %

Jeremy CorbynLabour Party

10 sièges
 13,72 %

Green Party

7 sièges
 11,77 %

Theresa MayConservative and Unionist Party

4 sièges
 8,85 %

Scottish National Party

3 sièges
 3,50 %

Change UK

0 sièges
 3,31 %

United Kingdom Independence Party

0 sièges
 3,21 %

Plaid Cymru - Party of Wales

1 sièges
 0,97 %

Sinn Féin

1 sièges
 0,62 %

Democratic Unionist Party

1 sièges
 0,59 %

Alliance Party

1 sièges
 0,50 %

Social Democratic & Labour Party

0 sièges
 0,37 %

Traditional Unionist Voice

0 sièges
 0,29 %

Ulster Unionist Party

0 sièges
 0,25 %

Autres partis de Grande-Bretagne

0 sièges
 1,48 %
Dernière mise à jour : 2019-05-29T11:55:57.741+0200Source : Parlement européen

Résultats par pays

Résultats Europe : Le parlement européen

Dernière mise à jour : .

L'incertitude liée au processus du Brexit n'en finit pas de provoquer des réactions en chaîne. A tel point que le Royaume-Uni, qui devait avoir quitté l'Union européenne le 30 mars, pourrait toujours faire partie de l'UE fin mai, si aucun accord n'est trouvé d'ici là.

Dans cette hypothèse, le Royaume-Uni n'aura d'autre choix que d'organiser des élections européennes. La date est d'ailleurs déjà choisie (ce sera le 23 mai) et les différents partis se sont mis en ordre de marche.

Jusqu'à présent, le Royaume-Uni était le troisième pays le mieux représenté au Parlement européen, avec 73 sièges sur 751. Lors des dernières élections, en 2014, le parti europhobe d'extrême droite Ukip avait fait une percée fulgurante en arrivant en tête, devant les travaillistes et les conservateurs, dans un scrutin marqué par une faible participation, à peine supérieure à 35%. Au Royaume-Uni, les élections européennes ont toujours été marquée par une participation particulièrement faible, inférieure à la moyenne en Europe.

Cette participation des Britanniques aux élections européennes de 2019 aura une conséquence immédiate : le Parlement européen, qui devait passer de 751 à 705 membres, restera à 751 membres. En prévision de la sortie du Royaume-Uni, certains pays sous-représentés avaient par ailleurs obtenu des sièges supplémentaires dans le prochain hémicycle. C'était notamment le cas de la France, qui devait élire 79 sièges au lieu de 74, de l'Italie (76 sièges au lieu de 73), ou encore de l'Espagne (59 sièges au lieu de 54). A priori, ces sièges ne seront pas perdus, mais leurs titulaires ne commenceraient à siéger qu'une fois le Royaume-Uni définitivement sorti de l'Union européenne.