Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les résidents de Sus sont allés dans l'isoloir pour les municipales. En 2014, la participation au premier tour des municipales était de 73,36 %. Elle était cette année de 57,83 %, soit une baisse (-15,53 points) du taux de participation. Si l'on se rapporte aux chiffres de l'élection précédente, on note que le taux de participation des électeurs des Pyrénées-Atlantiques a baissé (79,70 % contre 66,93 % cette année).

Afin qu'un candidat puisse décrocher un siège au conseil municipal, il se doit d'obtenir au moins la moitié des voix et plus du quart des suffrages des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Sus : quels sont les résultats ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020 dans la ville de Sus (64). Martine Sahores s'est démarquée au 1er tour de ces municipales, avec 97,90 % des votes. François Carricart et Xavier Lequertier, quant à eux, remportent l'adhésion de 96,50 % des électeurs. Jacqueline Aguerre (95,80 %), Fabien Canno (95,80 %), Yves Cassou (95,10 %), Jean-Paul Lendre (95,10 %), Alain Gelard (93 %), Lucien Paturlanne (88,11 %), Bénédicte Hugonnier (86,71 %) et Christian Bouquet (86,01 %) ont aussi, au vu de leur score élevé, convaincu les citoyens.

Le ou la futur(e) maire va maintenant être désigné(e) par et parmi les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Sus

Abstention : 42.17% Participation : 57.83%

Résultats détaillés du tour 1

  • Martine SAHORES, 97.9%



    Martine SAHORES

    97.9 %

    140 votes

  • François CARRICART, 96.5%



    François CARRICART

    96.5 %

    138 votes

  • Xavier LEQUERTIER, 96.5%



    Xavier LEQUERTIER

    96.5 %

    138 votes

  • Jacqueline AGUERRE, 95.8%



    Jacqueline AGUERRE

    95.8 %

    137 votes

  • Fabien CANNO, 95.8%



    Fabien CANNO

    95.8 %

    137 votes

  • Yves CASSOU, 95.1%



    Yves CASSOU

    95.1 %

    136 votes

  • Jean-Paul LENDRE, 95.1%



    Jean-Paul LENDRE

    95.1 %

    136 votes

  • Alain GELARD, 93%



    Alain GELARD

    93 %

    133 votes

  • Lucien PATURLANNE, 88.11%



    Lucien PATURLANNE

    88.11 %

    126 votes

  • Bénédicte HUGONNIER, 86.71%



    Bénédicte HUGONNIER

    86.71 %

    124 votes

  • Christian BOUQUET, 86.01%



    Christian BOUQUET

    86.01 %

    123 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 391 habitants
  • 249 inscrits
  • Votants144 inscrits 57.83%
  • Abstentionnistes105 inscrits 42.17%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. "Aujourd'hui on ne représente que les majorités", pointe François Bayrou qui plaide pour une dose de proportionnelle aux législatives

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Sus : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises réaliseront le renouvellement de leurs conseillers municipaux, lors des élections prévues les 15 mars et 22 mars prochains. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Du côté de Sus, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Jacqueline Aguerre est candidate. Christian Bouquet, Fabien Canno, François Carricart, Yves Cassou, Alain Gelard, Bénédicte Hugonnier, Jean-Paul Lendre, Xavier Lequertier, Lucien Paturlanne et Martine Sahores se présentent également aux élections.

Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent remporter la majorité absolue et avoir obtenu les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte afin que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Sus ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la ville de Sus sera élu, lors des élections municipales 2020. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous habitez ou payez des impôts dans cette commune, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous jouissiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales.

Bilan des élections municipales de 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs candidats en même temps et peuvent également voter pour des membres de deux listes différentes.
Dans la ville de Sus, les résidents ont voté le 23 mars 2014 pour élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Alors que Henri Beaucoueste et Philippe Castay avaient emporté les voix des habitants de la commune pour les administrer, Yves Cassou, Christian Bouquet, Lucien Paturlanne, Marie-France Lassalle mais aussi Joël Lacrampe et Jean-Paul Lendre étaient à leurs côtés.
Quand ils ont été appelés aux bureaux de vote, d'assez nombreux électeurs ont voulu participer : 201 votants sur 274 inscrits ont été comptabilisés. Lorsqu'on sait que, aux précédentes élections municipales de 2008, la part de participants égalait 76,38 %, une forte baisse est donc notable.

La même tendance s'est-elle démarquée pendant les derniers scrutins ?

Il y a eu plusieurs élections depuis les précédentes élections municipales. Concernant les dernières Présidentielles, elles ont eu lieu en 2017. Les votes de la commune de Sus au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats identiques à ceux constatés sur l'ensemble de la France.
Le premier tour a fait émerger des disparités, notamment entre les résultats de Jean Lassalle (Résistons !, 15,46 % des suffrages), derrière Emmanuel Macron (En marche !, 24,74 % des votes) et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 19,59 % des voix). Durant le second tour, 70,11 % des citoyens de Sus ont choisi Emmanuel Macron. Entre 2012 et 2017, on constate une diminution dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). Comparativement, le cas de Sus est assez similaire. En effet, la participation au moment du deuxième tour des Présidentielles était de 86,21 % en 2012 contre 79,84 % en 2017 (pour 198 votants).
La liste La République en Marche avec Renaissance a été soutenue par beaucoup d'habitants de la commune aux Européennes 2019, ce qui lui a permis de réaliser un score de 24,79 %, devant Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) qui a obtenu 19,01 % des suffrages.

Quelques informations sur Sus

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les conseillers municipaux de Sus devront ainsi traiter de la situation socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

De quels horizons proviennent les habitants de Sus ?

Côté population, Sus, un hameau des Pyrénées-Atlantiques, compte 375 habitants. Aux côtés de Sus, on retrouve Orriule, Préchacq-Navarrenx ou bien Lahontan. Ces dernières font partie des villes qui forment la Communauté de Communes du Béarn des Gaves. Les résidents de Sus sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 17,47 % ont entre 55 et 64 ans. 3,50 %, c'est le pourcentage d'immigrés à Sus. Un taux peu important.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Sus

Pour présenter une vision complète du marché du travail à Sus, les données suivantes sont essentielles. Les habitants de la commune sont en majorité des employés et ouvriers (53,20 % de la population). Les travailleurs sont au nombre de 128 et constituent 34,93 % des habitants. 13 % des habitants de la commune en âge de travailler sont au chômage. Plus de la moitié de ces résidents en demande d'emploi sont des femmes.
Avec un revenu moyen de 19 087 € en 2016, les habitants de la commune ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian d'environ 20 000 €).
À l'instar des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une indication indispensable sur les communes et leur dynamisme. Dans la ville, les logements les plus prisés par les locataires sont les maisons non HLM de 5 pièces (environ 4 %) ainsi que les appartements non HLM de 3 pièces (plus de 2 %). Ils s'avèrent environ 25 % à être propriétaires de maisons de 5 pièces et 33 % à être en possession d'une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Sus ?

Sus est une commune où les infrastructures manquent un peu pour répondre aux besoins de ses habitants. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 79.
La qualité de vie dans une ville est notamment liée à pollution environnante. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.