Résumé du second tour

Le scrutin pour les municipales s'est tenu le 28 juin à Sarrance, comme dans les autres villes de la région. Au terme du second tour, 1 candidat doit rejoindre le conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du second tour à Sarrance ?

Maurice Vercouillie (51,04 %) a été choisi lors de ce tour.

Jean-Claude Claveranne, Maeva Casteignau, Janick Iturralde, Bernard Cedet, Bruno Jungalas, Anne-Elise Hoffmann, Bernadette Saffores, Michel Bréard, Laurent Chourrout-Pourtalet et Michel Cazamayou avaient précédemment été élus au premier tour.
L'un des membres du conseil municipal sera désigné par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Au soir de l'élection lors du second tour des élections municipales, 68,24 % des électeurs étaient allés voter. Au scrutin du 15 mars 2020, ils étaient 75 % (baisse de 6,76 points). La mobilisation des citoyens des Pyrénées-Atlantiques a baissé au regard de l'élection précédente de 2014 (78,91 % contre 68,68 % cette année).

Compte tenu du report des élections décidé mi-mars dans le contexte de l'épidémie de coronavirus, le second tour s'est déroulé ce 28 juin à Sarrance, comme partout en France.

Résultats du second tour - Sarrance

Abstention : 31.76% Participation : 68.24%

Résultats détaillés du tour 2

  • Maurice VERCOUILLIE, 51.04%



    Maurice VERCOUILLIE

    51.04 %

    49 votes

  • Jean-Luc PALACIO, 48.95%



    Jean-Luc PALACIO

    48.95 %

    47 votes

  • Marc CHÂTELAIN, 0%, 0 votes



    Marc CHÂTELAIN

  • Ludovic MOUSQUES, 0%, 0 votes



    Ludovic MOUSQUES

  • Jean-Claude PAULY, 0%, 0 votes



    Jean-Claude PAULY

  • Jean-François POUYANNE, 0%, 0 votes



    Jean-François POUYANNE

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 191 habitants
  • 148 inscrits
  • Votants101 inscrits 68.24%
  • Abstentionnistes47 inscrits 31.76%
  • Votes blancs4 inscrits 3.96%

Résumé du premier tour

Les citoyens de Sarrance se sont déplacés le 15 mars 2020 pour voter aux élections municipales. 75 % des électeurs se sont exprimés lors du premier tour des municipales, par rapport à 80,38 % en 2014. On observe de ce fait une baisse de -5,38 points du taux de participation. La participation au scrutin a baissé dans le département des Pyrénées-Atlantiques quand on la compare au taux de participation de l'élection précédente : 79,70 % contre 66,93 % cette année.

Une partie des sièges a été pourvue après le premier tour. Il convient de noter que le scrutin plurinominal, établi dans les petites communes (moins d'un millier d'habitants), consiste, pour les candidats, à se présenter sur des listes. Lors du dépouillement, ce sont les scores personnels des candidats qui sont pris en compte. Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. Il faut ainsi emporter plus de la moitié des suffrages exprimés et au moins 25 % des voix des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Sarrance ?

Jean-Claude Claveranne récolte 68,22 % des votes à l'issue du premier tour des élections municipales. 66,35 % des votants ont montré leur soutien pour Maeva Casteignau et Janick Iturralde.

Bernard Cedet (65,42 %), Bruno Jungalas (64,48 %), Anne-Elise Hoffmann (63,55 %), Bernadette Saffores (60,74 %), Michel Bréard (59,81 %), Laurent Chourrout-Pourtalet (54,20 %) et Michel Cazamayou (51,40 %) figurent parmi les candidats élus ayant également obtenu un résultat assez élevé. On note des résultats plus faibles pour d'autres candidats dans cette ville. Les candidats Maurice Vercouillie (48,59 %), Jean-Luc Palacio (46,72 %), Marc Châtelain (45,79 %), Jean-Claude Pauly (40,18 %), Jean-François Pouyanne (40,18 %) et Ludovic Mousques (38,31 %) sont de bons exemples de cette tendance. L'issue des votes du second tour permet d'attribuer les sièges non attribués aux candidats ayant les plus hauts scores.

Au sein de ce hameau, 0,90 % de bulletins blancs et 2,70 % de suffrages invalides ont été recensés.

Le Président de la République a annoncé, le jour suivant le premier tour (16 mars 2020), un report du deuxième tour de l'élection dans les villes comme Sarrance, à une date encore inconnue, en raison des risques liés à la transmission du coronavirus en France.

Résultats du premier tour - Sarrance

Abstention : 25% Participation : 75%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude CLAVERANNE, 68.22%



    Jean-Claude CLAVERANNE

    68.22 %

    73 votes

  • Maeva CASTEIGNAU, 66.35%



    Maeva CASTEIGNAU

    66.35 %

    71 votes

  • Janick ITURRALDE, 66.35%



    Janick ITURRALDE

    66.35 %

    71 votes

  • Bernard CEDET, 65.42%



    Bernard CEDET

    65.42 %

    70 votes

  • Bruno JUNGALAS, 64.48%



    Bruno JUNGALAS

    64.48 %

    69 votes

  • Anne-Elise HOFFMANN, 63.55%



    Anne-Elise HOFFMANN

    63.55 %

    68 votes

  • Bernadette SAFFORES, 60.74%



    Bernadette SAFFORES

    60.74 %

    65 votes

  • Michel BRÉARD, 59.81%



    Michel BRÉARD

    59.81 %

    64 votes

  • Laurent CHOURROUT-POURTALET, 54.2%



    Laurent CHOURROUT-POURTALET

    54.2 %

    58 votes

  • Michel CAZAMAYOU, 51.4%



    Michel CAZAMAYOU

    51.4 %

    55 votes

  • Maurice VERCOUILLIE, 48.59%



    Maurice VERCOUILLIE

    48.59 %

    52 votes

  • Jean-Luc PALACIO, 46.72%



    Jean-Luc PALACIO

    46.72 %

    50 votes

  • Marc CHÂTELAIN, 45.79%



    Marc CHÂTELAIN

    45.79 %

    49 votes

  • Jean-Claude PAULY, 40.18%



    Jean-Claude PAULY

    40.18 %

    43 votes

  • Jean-François POUYANNE, 40.18%



    Jean-François POUYANNE

    40.18 %

    43 votes

  • Ludovic MOUSQUES, 38.31%



    Ludovic MOUSQUES

    38.31 %

    41 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 191 habitants
  • 148 inscrits
  • Votants111 inscrits 75%
  • Abstentionnistes37 inscrits 25%
  • Votes blancs1 inscrits 0.9%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Sarrance : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de former une liste. Ainsi les électeurs votent directement pour leurs candidats.

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Sarrance

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Michel Bréard est en lice. Maeva Casteignau, Michel Cazamayou, Bernard Cedet, Marc Châtelain, Laurent Chourrout-Pourtalet, Jean-Claude Claveranne, Anne-Elise Hoffmann, Janick Iturralde, Bruno Jungalas, Ludovic Mousques, Jean-Luc Palacio, Jean-Claude Pauly, Jean-François Pouyanne, Bernadette Saffores et Maurice Vercouillie se présentent également aux élections.

Atteindre la majorité absolue à l'issue du premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat dispose de plus d'un quart des voix des habitants enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative devra être remportée pour que le candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Sarrance : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour aura lieu le 15 mars et le second tour, une semaine plus tard, la ville de Sarrance élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. On doit être majeur, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, figurer sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'Union européenne pour prendre part à ces élections.

En 2014 se déroulaient les précédentes Municipales : qu'en retenir ?

Vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants ? Pour ces municipales, vous aurez la possibilité de voter pour plusieurs candidats en même temps, et également de choisir des membres de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de Sarrance avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Aux côtés de Bernard Cedet, Bernadette Saffores et Jean-Claude Claveranne, que les habitants de la commune avaient choisis pour administrer leur ville, on pouvait retrouver Gilbert Mousques, Annick Chabanne, Bruno Jungalas, Jacqueline Hatoig-Castera mais aussi Marie Claude Saffores et Michel Cazamayou.
Sur une liste électorale forte de 158 noms, seuls 86 électeurs sont allés glisser leur voix dans l'urne. On estime donc qu'assez peu de personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, le taux de participation des Municipales de 2008 affichait 86,59 %. Ainsi, on assiste à une forte baisse de la participation.

Cette tendance s'est-elle propagée d'une élection à une autre ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les dernières Municipales. Les précédentes élections présidentielles, elles, datent de 2017. Les résultats du premier tour des dernières Présidentielles dans la commune de Sarrance s'avéraient différents de ceux déclarés à l'échelle nationale.
Le premier tour a vu se démarquer Jean Lassalle (Résistons !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui ont obtenu, respectivement, 37,74 % et 19,81 % des voix. Derrière, François Fillon (Les Républicains) a enregistré un score de 12,26 %. Emmanuel Macron a été majoritairement désigné par les citoyens de Sarrance, à hauteur de 77,11 % au second tour. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Sarrance était de 83,23 %, tandis qu'il atteignait 69,23 % en 2017 avec 99 électeurs. On note donc une baisse différente de la variation observée au niveau du pays (-5,8 points).
Tandis que La France Insoumise emportait 12,7 % des suffrages aux Européennes 2019, Renaissance (soutenue par La République en Marche) a pu miser sur le soutien de 23,81 % des citoyens.

Quelques informations sur Sarrance

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une agglomération puisqu'elle aide à définir les projets de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les principaux enjeux de cette élection 2020.

Quel est le profil des habitants de Sarrance ?

Sarrance est une municipalité des Pyrénées-Atlantiques de 165 habitants. On trouve dans la Communauté de Communes du Haut-Béarn, aux côtés de Sarrance, les villes de Poey-d'Oloron, Escot ou bien Arette. La population est peu âgée. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans, même si 28,44 % ont entre 55 et 64 ans. À Sarrance, les données officielles attestent d'une part de l'immigration peu significative, à hauteur de 4,12 % des résidents.

Sarrance : les résidents profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les données qui suivent indiquent le marché de l'emploi à Sarrance. Les employés et ouvriers sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Sarrance (56,25 % des actifs). La population active est formée de 93 individus, soit 55,88 % des habitants de la commune. 17 % des habitants de la commune active sont au chômage. Plus de la moitié sont des hommes.
Les habitants de Sarrance percevaient en moyenne 17 031 € par an en 2016 – versus environ 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les habitants de la commune ont donc un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres suivants illustrent bien le niveau de vie des résidents de Sarrance. 7 % des locataires résident dans des maisons non HLM de 4 pièces, quand plus de 3 % se révèlent locataires d'appartements non HLM de 2 pièces. Lorsque l'on se penche sur le marché des propriétaires, on voit qu'ils sont 17 % à acheter une maison de 6 pièces et un peu moins de 30 % une maison de 4 pièces.

Sarrance et qualité de vie vont-ils de pair ?

Pour estimer la qualité de vie dans une commune, on peut s'intéresser au nombre d'infrastructures comparé à la densité de population. Ainsi, à Sarrance, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte peu de familles (16 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
Outre les aménagements de la ville, il est bon de découvrir si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution environnante. L'indice de qualité de l'air s'élève à 3,87 en moyenne sur l'année dans la ville. Pour rappel, la qualité de l'air est mesurée par l'indice Atmo qui est calculé à partir de divers niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, les poussières, le dioxyde d'azote ainsi que l'ozone. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle est à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​comme physico-chimique ​.

Les électeurs sont à nouveau appelés aux urnes dans les communes qui n'ont pas élu de conseil municipal, dans le cadre d'un second tour qui aura lieu à la date du 28 juin 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs désignent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

À Sarrance, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Si plus du quart des inscrits et au moins la moitié des électeurs glissent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal. Les candidats qui fédèrent le plus de votants au second tour accèdent aux sièges restants. Pour le 2d tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Marc Châtelain sera à nouveau dans la course pour les élections. Les candidatures également annoncées sont celles de Ludovic Mousques, Jean-Luc Palacio, Jean-Claude Pauly, Jean-François Pouyanne et Maurice Vercouillie.