← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Goin

Résumé du premier tour

Les résidents de la ville sont allés voter pour les élections municipales qui se sont tenues à Saint-Goin le 15 mars 2020. La participation a donc baissé de -14,82 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où elle atteignait 64,13 %, par rapport à 78,95 %. Dans le département des Pyrénées-Atlantiques, le taux de participation des électeurs au scrutin a baissé en regard de l'élection précédente : 79,70 % contre 66,93 % cette année.

Tout candidat ayant convaincu au moins la moitié des électeurs et le quart des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Quel est le résultat du 1er tour des élections municipales 2020 à Saint-Goin ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020 à Saint-Goin (64). Les habitants ont élu Jean-Claude Barbaste et Franck Marimbordes lors du 1er tour des élections municipales : ils arrivent en première position avec 99,14 % des voix. En collectant 98,29 % des votes, Jean-Paul Abadie et Baptiste Jouanillou gagnent la troisième place. Adrien Arostéguy (97,43 %), Sophie Claverie-Rospide (97,43 %), Jean Paul Goursaud (97,43 %), Louis Benoit (96,58 %), David Candalot (95,72 %), Muriel Tritan-Bellagarde (94,87 %) et Daniel Roncalez (90,59 %) se sont garanti un siège au conseil grâce à leur score élevé.

Soulignons que, au sein de ce hameau, il y a eu 0,85 % de bulletins blancs.

À présent, les membres du conseil municipal vont eux-mêmes désigner le maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Saint-Goin

Abstention : 35.87% Participation : 64.13%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude BARBASTE, 99.14%



    Jean-Claude BARBASTE

    99.14 %

    116 votes

  • Franck MARIMBORDES, 99.14%



    Franck MARIMBORDES

    99.14 %

    116 votes

  • Jean-Paul ABADIE, 98.29%



    Jean-Paul ABADIE

    98.29 %

    115 votes

  • Baptiste JOUANILLOU, 98.29%



    Baptiste JOUANILLOU

    98.29 %

    115 votes

  • Adrien AROSTÉGUY, 97.43%



    Adrien AROSTÉGUY

    97.43 %

    114 votes

  • Sophie CLAVERIE-ROSPIDE, 97.43%



    Sophie CLAVERIE-ROSPIDE

    97.43 %

    114 votes

  • Jean Paul GOURSAUD, 97.43%



    Jean Paul GOURSAUD

    97.43 %

    114 votes

  • Louis BENOIT, 96.58%



    Louis BENOIT

    96.58 %

    113 votes

  • David CANDALOT, 95.72%



    David CANDALOT

    95.72 %

    112 votes

  • Muriel TRITAN-BELLAGARDE, 94.87%



    Muriel TRITAN-BELLAGARDE

    94.87 %

    111 votes

  • Daniel RONCALEZ, 90.59%



    Daniel RONCALEZ

    90.59 %

    106 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 225 habitants
  • 184 inscrits
  • Votants118 inscrits 64.13%
  • Abstentionnistes66 inscrits 35.87%
  • Votes blancs1 inscrits 0.85%

Article à la une des élections

Vaccin anti-Covid de Sanofi, Génération identitaire, présidentielle 2022... Le "8h30 franceinfo" de Marine Le Pen

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Goin : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les prochaines élections. Dans le cas des communes de moins de 1 000 habitants, et contrairement à celles qui excèdent ce chiffre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à la condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Élections municipales 2020 à Saint-Goin : quels candidats seront au rendez-vous ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Jean-Paul Abadie se présente aux élections. Aux élections municipales 2014 où il s'était présenté, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Adrien Arostéguy, Jean-Claude Barbaste, Louis Benoit, David Candalot, Sophie Claverie-Rospide, Jean Paul Goursaud, Baptiste Jouanillou, Franck Marimbordes, Daniel Roncalez et Muriel Tritan-Bellagarde ont aussi déclaré leur candidature.

Concernant le premier tour, précisons que les candidats peuvent être élus s'ils remportent une majorité absolue, à condition que plus du quart des citoyens enregistrés sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Goin ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les résidents de Saint-Goin désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Sont conviés à cette élection les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité en question. Si vous réunissez ces conditions, vous êtes invité à voter.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Lors de ces municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres à la fois et désigner des candidats de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut vivre dans une commune de moins de 1000 habitants.
À Saint-Goin, 11 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Accompagnés par Alain Lacazette, Jean-Claude Barbaste, Isabelle Candalot Lacazette, Françoise Harispe mais aussi Yvan Versailles et Evelyne Ballihaut, Daniel Roncalez et Franck Marimbordes avaient accepté le devoir, de la part des Saint-Goinars, de gérer cette commune.
Parmi les 190 inscrits sur les listes électorales, d'assez nombreux citoyens sont allés voter (150 voix). Cette participation montre une baisse en regard de celle recensée à l'issue des précédentes élections municipales, en 2008, où elle atteignait 81,25 %.

La tendance a-t-elle perduré d'une élection à l'autre ?

Les dernières élections présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. En se fondant sur les scores du premier tour des précédentes Présidentielles à Saint-Goin, une analyse comparative indique qu'ils étaient différents de ceux déclarés au niveau du pays.
Alors que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) avaient emporté les résultats les plus élevés avec respectivement 24,53 % et 22,01 % des votes au premier tour, Marine Le Pen (Front national) s'était classée derrière eux, avec seulement 16,35 % des suffrages. Les habitants de Saint-Goin ont donc élu Emmanuel Macron au second tour (69,67 %). Remarque : le taux de participation était de 80,1 %.
Les scores des Européennes de 2019 sont les suivants : 16,49 % des votes pour Europe Écologie et 17,53 % pour la liste La France Insoumise.

Saint-Goin : les informations clefs

Le conseil municipal de Saint-Goin, qui sera élu lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra prendre en compte le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Portrait : les résidents de Saint-Goin

Saint-Goin est une commune des Pyrénées-Atlantiques, elle compte 230 résidents. La fondation de la Communauté de Communes du Haut-Béarn a permis de lier ce hameau à des communes voisines, telles qu'Ogeu-les-Bains, Lasseubetat ou bien Aydius. Les habitants sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 30,82 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés représentent 5,91 % des habitants de Saint-Goin, une part peu élevée.

Emploi, logement, revenus... Comment vivent les citoyens de Saint-Goin ?

Les données suivantes donnent un aperçu de la situation concernant le chômage à Saint-Goin. Près de 99 habitants (45,15 % de la population) ont un emploi à Saint-Goin. En grande majorité (52,38 % de la population active), les Saint-Goinars sont des professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures. Une majeure partie des chômeurs issus de la population saint-goinars en âge de travailler sont des femmes. Les chômeurs constituent 17 % de la population.
Le niveau de vie des Saint-Goinars est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 21 306 € par an à Saint-Goin en 2016. À titre comparatif, il était de 20 000 € en France en 2014.
Le niveau de vie d'une ville s'estime également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Saint-Goin ? Les locations correspondent à 8 % du marché saint-goinars concernant les logements meublés de 3 pièces et moins de 5 % pour les maisons non HLM de 4 pièces. Un peu plus de 30 % des habitants s'avèrent propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils sont environ 22 % à être en possession d'une maison de 5 pièces.

Peut-on considérer Saint-Goin comme une ville où il fait bon vivre ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les attentes des Saint-Goinars. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 37.
Saint-Goin est visiblement une commune peu polluée de France. Sur l'année, la qualité de l'air de votre agglomération est en moyenne de 3,87, selon l'indice de qualité de l'air, l'indice Atmo. Celui-ci est évalué d'après les valeurs des principaux niveaux de pollution que sont le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre, l'ozone et les poussières. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.