Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020 à Pomps. Le taux de participation a donc baissé de -14,66 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où il s'élevait à 54,22 %, contre 68,88 %. La mobilisation des électeurs des Pyrénées-Atlantiques a baissé par rapport au scrutin précédent (79,70 % contre 66,93 % cette année).

Un candidat qui obtient au moins 50 % des suffrages considérés comme valables et le quart des voix des inscrits pourra siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Pomps : quels sont les résultats du premier tour ?

L'identité des 11 membres du conseil municipal de Pomps (64) est donc désormais connue dès le premier tour des municipales 2020. Résultats du 1er tour des élections municipales : Francis Costarramone se retrouve en tête avec 99,13 %. 96,55 % des votants ont choisi de soutenir Christine Costedoat. Après le vote, on retrouve Claude Fourquet en troisième position du palmarès de ce premier tour : il a totalisé 95,68 % des suffrages. Ce tour a valorisé quelques candidats, notamment Naro Schwerdtfeger (93,96 %), Arlindo Baptista De Figueiredo (92,24 %), Nadia Letourneur (91,37 %), Alexandra Saint-Louis (91,37 %), Emilie Commarieu (90,51 %), Filipe Pereira De Figueiredo (89,65 %), Amandine Dupouy (87,93 %) et Arnaud Larrus (83,62 %).

Les bulletins de vote de ce petit village ont été dépouillés : il y a eu 1,64 % de votes blancs et 3,28 % de bulletins non recevables.

Ce sont les conseillers municipaux eux-mêmes qui vont maintenant élire parmi eux le prochain maire.

Résultats du premier tour - Pomps

Abstention : 45.78% Participation : 54.22%

Résultats détaillés du tour 1

  • Francis COSTARRAMONE, 99.13%



    Francis COSTARRAMONE

    99.13 %

    115 votes

  • Christine COSTEDOAT, 96.55%



    Christine COSTEDOAT

    96.55 %

    112 votes

  • Claude FOURQUET, 95.68%



    Claude FOURQUET

    95.68 %

    111 votes

  • Naro SCHWERDTFEGER, 93.96%



    Naro SCHWERDTFEGER

    93.96 %

    109 votes

  • Arlindo BAPTISTA DE FIGUEIREDO, 92.24%



    Arlindo BAPTISTA DE FIGUEIREDO

    92.24 %

    107 votes

  • Nadia LETOURNEUR, 91.37%



    Nadia LETOURNEUR

    91.37 %

    106 votes

  • Alexandra SAINT-LOUIS, 91.37%



    Alexandra SAINT-LOUIS

    91.37 %

    106 votes

  • Emilie COMMARIEU, 90.51%



    Emilie COMMARIEU

    90.51 %

    105 votes

  • Filipe PEREIRA DE FIGUEIREDO, 89.65%



    Filipe PEREIRA DE FIGUEIREDO

    89.65 %

    104 votes

  • Amandine DUPOUY, 87.93%



    Amandine DUPOUY

    87.93 %

    102 votes

  • Arnaud LARRUS, 83.62%



    Arnaud LARRUS

    83.62 %

    97 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 259 habitants
  • 225 inscrits
  • Votants122 inscrits 54.22%
  • Abstentionnistes103 inscrits 45.78%
  • Votes blancs2 inscrits 1.64%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Pomps : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, nul besoin de constituer une liste. En effet les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Qui sont les candidats qui se présentent à Pomps pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Pomps, Claude Fourquet, est candidat à sa réélection. De plus, Arlindo Baptista De Figueiredo est candidat. À l'issue des précédentes élections municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Vous retrouverez également sur la liste des candidats à Pomps Emilie Commarieu, Francis Costarramone, Christine Costedoat, Amandine Dupouy, Arnaud Larrus, Nadia Letourneur, Filipe Pereira De Figueiredo, Alexandra Saint-Louis et Naro Schwerdtfeger.

Pour être élus au moment du premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir remporté au minimum le quart des votes des résidents enregistrés sur les listes. Dans le cas où un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir attribuer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Pomps : quels sont les enjeux des Municipales ?

Suite aux élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la commune de Pomps sera connu. Afin d'avoir la possibilité de voter durant cette élection, il faut évidemment être majeur et apparaître sur les listes électorales françaises. Il faut aussi être français ou membre de l'UE, et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité correspondante.

Zoom sur la période des élections municipales 2014

Quel type de scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des élections municipales, les électeurs de ces communes votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les résidents de la ville de Pomps avaient choisi 11 membres du conseil municipal. Avec Céline Ganteaume, Jean Larrus, Christine Costedoat, Filipe De Figueiredo mais aussi Sascha Schwerdtfeger et Claude Fourquet, Nadia Letourneur et Marie-Laure Proust ont eu les faveurs des Pompsois pour les administrer.
Parmi les 196 inscrits sur les listes électorales, assez peu de citoyens sont allés voter (135 votes). Cette participation montre une forte baisse par rapport à celle enregistrée à l'issue des dernières Municipales, en 2008, où elle était de 89,27 %.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

En 2017, les précédentes élections présidentielles ont eu lieu. D'autre part, plusieurs scrutins ont fait suite aux dernières élections municipales. Les votes dans la commune de Pomps peuvent être comparés à une évolution générale : leurs scores au premier tour des dernières Présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés à l'échelle du pays.
En regardant les résultats du premier tour, le 23 avril 2017, on remarque que Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron sont parvenus ex aequo et atteignent chacun 23,35 % des voix des électeurs. La répartition des voix au deuxième tour a mis en avant Emmanuel Macron qui a récolté 61,34 % des votes des électeurs de Pomps. Au second tour, il y a eu 159 participants, ce qui correspond à 74,3 % des habitants de Pomps. En 2012, ils étaient 82,29 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
Tandis que Renaissance (soutenue par La République en Marche) obtenait 17,8 % des suffrages aux élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur le soutien de 22,88 % des citoyens.

Pomps : les données clefs

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Pomps. L'environnement socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un important indicateur à prendre en compte concernant la condition dans la municipalité.

Quel est le profil des habitants de Pomps ?

Pomps est une ville des Pyrénées-Atlantiques, elle abrite 290 habitants. La Communauté de Communes des Luys en Béarn donne la possibilité de lier à Pomps des villes et des villages, comme Aydie, Moncla ou Doumy. Les Pompsois demeurent peu âgés dans l'ensemble : la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,05 % des individus entre 55 et 64 ans. La proportion des résidents immigrés est peu élevée (5,50 %).

Activité, logement, revenus... Comment vit-on à Pomps ?

Les statistiques suivantes offrent un panorama sur la situation du marché du travail à Pomps. Près de 127 Pompsois certifient travailler – soit 43,99 % de la population. Les professions intermédiaires et employés constituent 56,67 % de la population en âge de travailler. Les hommes représentent une majeure partie des résidents pompsois à la recherche d'un travail. Les résidents percevant des allocations forment plus de 10 % des citoyens.
Avec un revenu moyen de 18 944 € en 2016, les Pompsois ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de 20 000 €).
Le marché immobilier de Pomps vous informera encore mieux sur le niveau de vie des Pompsois. Les Pompsois sont pour moins de 2 % locataires d'une maison HLM de 5 pièces et pour environ 2 % d'une maison non HLM de 6 pièces. Un peu moins du tiers des foyers s'avère propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont 34 % à l'être d'une maison de 6 pièces.

Qu'en est-il du cadre de vie dans la ville de Pomps ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Pomps manquent un peu. Avec 73 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Pomps comprend de nombreuses familles (compte tenu de sa population totale).
La pollution est partout. Mais certaines communes sont moins impactées que d'autres. On peut constater que Pomps est, elle, peu polluée. 3,87 en moyenne annuelle, c'est l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air de votre ville. Il est déterminé grâce à plusieurs niveaux de pollution : les poussières, le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre ainsi que l'ozone. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut constater que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.