Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de Lasse ont été invités à voter dans le cadre des élections municipales. 72,36 % des citoyens sont allés aux bureaux de vote, par rapport à 83,70 % lors du scrutin de 2014 (baisse de -11,34 points). Le taux de participation à l'élection a baissé dans le département des Pyrénées-Atlantiques lorsqu'on le compare à la participation du scrutin précédent : 79,70 % contre 66,93 % cette année.

Un candidat a emporté au moins 50 % des voix et plus de 25 % des suffrages des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Municipales 2020 à Lasse : quels sont les scores du 1er tour ?

Les habitants de Lasse (64) savent donc maintenant qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 11 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des municipales 2020. Les citoyens ont élu Jean Iriberry au 1er tour des élections municipales : il est en première position avec 94,56 % des votes. 93,47 % des votants ont choisi d'appuyer Madalen Pinto. Le résultat effectué par Valérie Aldacourrou (91,30 %) la situe en troisième position. Au conseil, on retrouve aussi les candidats ayant obtenu un score élevé, comme Béatrice Gorostiague (90,21 %), Joseph Goni (89,67 %), Daniel Eyherabide (89,13 %), Jean Michel Mocho (89,13 %), Victor Harriet (88,04 %), Michel Idiart (88,04 %), Maïté Choutchourrou (84,23 %) et Jean Luc Etcheverry (78,26 %).

À la suite du dépouillement des suffrages, il a été établi que, dans ce petit village, il y a eu des votes blancs (7,54 %).

L'étape suivante consiste en l'élection du maire parmi les membres du conseil municipal, ainsi que par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Lasse

Abstention : 27.64% Participation : 72.36%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean IRIBERRY, 94.56%



    Jean IRIBERRY

    94.56 %

    174 votes

  • Madalen PINTO, 93.47%



    Madalen PINTO

    93.47 %

    172 votes

  • Valérie ALDACOURROU, 91.3%



    Valérie ALDACOURROU

    91.3 %

    168 votes

  • Béatrice GOROSTIAGUE, 90.21%



    Béatrice GOROSTIAGUE

    90.21 %

    166 votes

  • Joseph GONI, 89.67%



    Joseph GONI

    89.67 %

    165 votes

  • Daniel EYHERABIDE, 89.13%



    Daniel EYHERABIDE

    89.13 %

    164 votes

  • Jean Michel MOCHO, 89.13%



    Jean Michel MOCHO

    89.13 %

    164 votes

  • Victor HARRIET, 88.04%



    Victor HARRIET

    88.04 %

    162 votes

  • Michel IDIART, 88.04%



    Michel IDIART

    88.04 %

    162 votes

  • Maïté CHOUTCHOURROU, 84.23%



    Maïté CHOUTCHOURROU

    84.23 %

    155 votes

  • Jean Luc ETCHEVERRY, 78.26%



    Jean Luc ETCHEVERRY

    78.26 %

    144 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 300 habitants
  • 275 inscrits
  • Votants199 inscrits 72.36%
  • Abstentionnistes76 inscrits 27.64%
  • Votes blancs15 inscrits 7.54%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Lasse : le contexte politique des élections municipales

Lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à renouveler leur conseil municipal. Le fonctionnement du scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans cette situation précise, les électeurs votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été retenue).

Qui est candidat à Lasse aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief de Lasse, Michel Idiart est candidat à sa réélection à la mairie. Valérie Aldacourrou est également en lice. Aux municipales de 2014, elle avait remporté un siège au conseil municipal. Maïté Choutchourrou, Jean Luc Etcheverry, Daniel Eyherabide, Joseph Goni, Béatrice Gorostiague, Victor Harriet, Jean Iriberry, Jean Michel Mocho et Madalen Pinto ont également été retenus.

Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats doivent atteindre une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir obtenu au minimum le quart des voix des citoyens inscrits sur les listes. Dans le cas où un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir accorder l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Lasse ?

Le nouveau conseil municipal de Lasse sera élu à l'occasion des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Il faut être majeur, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, figurer sur les listes électorales, et être français ou membre de l'UE pour participer à ces élections.

Quel était le contexte politique des dernières Municipales ?

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux communes de moins de 1000 habitants pour ces municipales ? Il s'agit d'un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes.
Lasse : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les citoyens avaient élu 11 membres du conseil municipal de la ville. Pour les administrer, les habitants de la commune s'étaient fiés à Marianne Aldacourrou et Jean-Philippe Inchauspé. Valérie Aldacourrou, Maïté Etcheverria Dupin, Stéphanie Souillart, Maïté Choutchourrou mais aussi Michel Idiart et Daniel Eyherabide étaient chargés de les épauler.
Quand ils ont été appelés aux bureaux de vote, de nombreux électeurs ont voulu participer : 226 électeurs sur 270 inscrits ont été comptés. Lorsqu'on sait que, lors des précédentes élections municipales de 2008, la part de participants égalait 81,61 %, une hausse est alors évidente.

Percevait-on déjà cette tendance aux précédentes élections ?

En 2017 se sont tenues les élections présidentielles, parmi plusieurs scrutins que l'on recense depuis les dernières élections municipales. En analysant les scores du premier tour sur la ville de Lasse aux précédentes élections présidentielles, en 2017, on observe qu'ils étaient différents de ce qui a été recensé à l'échelle du pays.
Bilan du premier tour : François Fillon (Les Républicains) ainsi que Jean Lassalle (Résistons !), premiers avec respectivement 22,49 % et 20,1 % des votes. Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a regroupé 19,62 % des voix. Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les citoyens de Lasse, à hauteur de 74,44 % au deuxième tour. Remarque : la participation était de 78,83 %.
Parmi les beaux résultats aux élections européennes de 2019, on peut citer Renaissance (soutenue par La République en Marche) (33,9 %) et l'Union de la Droite et du Centre (16,1 %).

Lasse : les informations clefs

Précision sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Lasse. L'environnement socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un important indicateur à prendre en considération concernant la condition dans la municipalité.

Portrait : la population de Lasse

C'est un petit village des Pyrénées-Atlantiques où habitent 333 citoyens. Aux alentours, on trouve Ossès, Sare ou bien Larceveau-Arros-Cibits qui sont des communes attachées à Lasse, par l'intermédiaire de la Communauté d'Agglomération du Pays Basque. Si 20,92 % des habitants de la commune ont entre 55 et 64 ans, les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les populations immigrées sont peu représentées à Lasse, avec 3,60 % des résidents.

Lasse : un aperçu du niveau de vie des habitants

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Lasse ? La réponse par le biais des chiffres qui suivent. Les résidents de la commune sont en majeure partie des employés et professions intermédiaires. On estime qu'ils constituent 51,85 % des 151 habitants de la commune actifs (les actifs représentent quant à eux 45,95 % de la population). Le taux d'activité des hommes dans la commune est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur environ 5 % de chômeurs, une majeure partie sont des hommes.
Les chiffres montrent que le revenu fiscal médian s'élève à 18 215 € par an à Lasse. Une donnée similaire au revenu médian de 2014 en France, qui était de plus de 20 000 €.
Enfin, le marché immobilier est un très bon indicateur de l'attractivité d'une commune : les habitants de la commune sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Question location, les habitants de la commune cherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à plus de 2 % de la demande. Les propriétaires sont respectivement environ 25 % à choisir une maison de 5 pièces et un peu moins du tiers à acheter une maison de 6 pièces.

Peut-on considérer Lasse comme une commune où il fait bon vivre ?

Lorsqu'on se penche sur la qualité de vie des habitants, un bon indicateur reste le nombre d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) disponibles. À Lasse, ils manquent un peu pour combler les habitants. Avec 74 enfants âgés de 0 à 15 ans, la commune de Lasse compte un assez grand nombre de familles (compte tenu de sa population totale).
Il est clair que Lasse est une ville peu polluée. En termes de qualité de l'air, la moyenne à l'année atteint 3,87 dans votre ville au vu de l'indice Atmo. L'indice de qualité de l'air est évalué sur base de différents niveaux de pollution : l'ozone, le dioxyde d'azote, les poussières et le dioxyde de soufre. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 50 % conforme sur ces deux plans.