Résumé du premier tour

Les habitants de Goès sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au 1er tour des élections municipales est cette année de 58,82 %. Il s'élevait à 87,32 % lors du scrutin de 2014 - soit une baisse (-28,50 points). La participation au niveau des Pyrénées-Atlantiques a baissé en comparaison avec celle du vote précédent (79,70 % contre 66,93 % cette année).

Avec plus de 50 % des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Goès : quels sont les résultats du 1er tour ?

Il y avait donc 15 sièges à pourvoir au conseil municipal de Goès (64). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le premier tour de ces élections municipales 2020. C'est Christelle Morlans qui sort gagnant lors du premier tour des élections municipales avec 98,63 % des suffrages. Guillaume Galharretborde reçoit les votes de 98,29 % des votants. Le décompte des suffrages indique que la troisième place du podium est occupée par Hélène Desoutter, Sylvie Levesque et Yves Weber qui ont récolté 97,95 % des voix en leur faveur. Louis Anadon (97,61 %), Didier Loustau (97,61 %), Vincent Peyrucq (97,61 %), Robert Puyou (97,26 %), Tania Arosteguy-Laplace (96,92 %), Ophélie Meoule (96,92 %), Jacques Minvielle (96,92 %), Aline Major (96,58 %), Jean-Michel Idoipe (96,24 %) et Mathilde Carquet (95,56 %) ont su fédérer les électeurs, comme en témoigne leur score élevé.

Suite à leur nomination, les nouveaux membres du conseil municipal doivent choisir parmi eux celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - Goès

Abstention : 41.18% Participation : 58.82%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christelle MORLANS, 98.63%



    Christelle MORLANS

    98.63 %

    289 votes

  • Guillaume GALHARRETBORDE, 98.29%



    Guillaume GALHARRETBORDE

    98.29 %

    288 votes

  • Hélène DESOUTTER, 97.95%



    Hélène DESOUTTER

    97.95 %

    287 votes

  • Sylvie LEVESQUE, 97.95%



    Sylvie LEVESQUE

    97.95 %

    287 votes

  • Yves WEBER, 97.95%



    Yves WEBER

    97.95 %

    287 votes

  • Louis ANADON, 97.61%



    Louis ANADON

    97.61 %

    286 votes

  • Didier LOUSTAU, 97.61%



    Didier LOUSTAU

    97.61 %

    286 votes

  • Vincent PEYRUCQ, 97.61%



    Vincent PEYRUCQ

    97.61 %

    286 votes

  • Robert PUYOU, 97.26%



    Robert PUYOU

    97.26 %

    285 votes

  • Tania AROSTEGUY-LAPLACE, 96.92%



    Tania AROSTEGUY-LAPLACE

    96.92 %

    284 votes

  • Ophélie MEOULE, 96.92%



    Ophélie MEOULE

    96.92 %

    284 votes

  • Jacques MINVIELLE, 96.92%



    Jacques MINVIELLE

    96.92 %

    284 votes

  • Aline MAJOR, 96.58%



    Aline MAJOR

    96.58 %

    283 votes

  • Jean-Michel IDOIPE, 96.24%



    Jean-Michel IDOIPE

    96.24 %

    282 votes

  • Mathilde CARQUET, 95.56%



    Mathilde CARQUET

    95.56 %

    280 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 573 habitants
  • 510 inscrits
  • Votants300 inscrits 58.82%
  • Abstentionnistes210 inscrits 41.18%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Présidentielle : Gérard Larcher souhaite "une alternative à Emmanuel Macron", qui "ne se résume pas à Marine le Pen ou Jean-Luc Mélenchon"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Goès : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Il sera question ici, contrairement aux communes qui répertorient plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant fait enregistrer leur candidature.

Qui se présente pour les élections municipales 2020 à Goès ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Didier Loustau souhaite être maintenu à la tête de la mairie de Goès. Louis Anadon a aussi validé sa candidature. À l'issue des municipales 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Parmi les candidats retenus, on trouve également Tania Arosteguy-Laplace, Mathilde Carquet, Hélène Desoutter, Guillaume Galharretborde, Jean-Michel Idoipe, Sylvie Levesque, Aline Major, Ophélie Meoule, Jacques Minvielle, Christelle Morlans, Vincent Peyrucq, Robert Puyou et Yves Weber.

Il faut rappeler que les conditions pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au moins le quart des habitants présents sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu au second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra atteindre une majorité relative. Celui-ci peut alors prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Goès ?

La commune de Goès et ses résidents disposeront d'un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, organisées les 15 et 22 mars 2020. Apparaître sur les listes électorales est requis pour prendre part à un vote. Il faut donc être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou résider dans la municipalité dont il est question.

Bilan de 2014, année des dernières élections municipales

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, pour les élections municipales, les villes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
Retour sur le 23 mars 2014 : les habitants de Goès avaient choisi 15 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les Goèsiens avaient fait confiance à Jean-Michel Idoipe et Céline Alegre. Louis Anadon, Annie Rebolle, Robert Puyou, Christelle Morlans mais aussi Sylvie Levesque et Cécile Mariet étaient chargés de les assister.
Quand ils ont été appelés aux bureaux de vote, de nombreux électeurs ont voulu participer : 427 votants sur 489 inscrits ont été comptabilisés. Lorsqu'on sait que, lors des précédentes élections municipales de 2008, la part de participants égalait 88,15 %, une légère baisse est alors notable.

Cette tendance s'est-elle propagée d'une élection à une autre ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les dernières Municipales. Les précédentes élections présidentielles, elles, datent de 2017. Au premier tour des dernières Présidentielles, on note que les résultats sur la ville de Goès étaient différents de ce qui a été constaté à l'échelle du pays.
Les élections du premier tour permettent d'établir les scores suivants : 27,91 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), 23,06 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière dans les résultats, 14,56 % pour Jean Lassalle (Résistons !). Emmanuel Macron a été élu au deuxième tour par les résidents de Goès qui ont voté à 72,38 % pour lui. 399 Goèsiens sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (79,32 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 88,41 %. On observe en conséquence une baisse différente de l'évolution au niveau national (-5,8 points).
Lors des Européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (18,01 % des voix) se place après Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (18,77 %).

Goès : les informations clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes agglomérations sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués au moyen des données socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

De quels milieux proviennent les habitants de Goès ?

624, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Goès. C'est une ville des Pyrénées-Atlantiques. Aux côtés de Bedous, Ledeuix ou également Estos, Goès fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes du Haut-Béarn. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 23,33 % ont entre 55 et 64 ans. La part de l'immigration est peu élevée à Goès, avec 3,93 % des habitants.

Goès : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Si l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Goès. Les ouvriers et employés représentent 54,91 % des travailleurs goèsiens. Les 278 habitants actifs forment 44,93 % de la population de la commune. Les prestations de chômage sont perçues par presque 10 % des habitants goèsiens. Plus de la moitié de ces bénéficiaires sont des hommes.
Les chiffres montrent qu'en matière de niveau de vie Goès est similaire à la moyenne nationale. Les revenus moyens des Goèsiens sont de 20 688 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait environ 20 000 € en 2014.
Les Goèsiens sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les données suivantes vous informeront sur le sujet. Avec 7 % de la demande pour les maisons non HLM de 4 pièces et plus de 2 % pour les maisons non HLM de 5 pièces, ces types de logements sont les plus loués à Goès. Qu'achètent les Goèsiens ? Ils s'avèrent presque 25 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces ainsi qu'un peu moins de 30 % d'une maison de 5 pièces.

La qualité de vie à Goès est-elle en sa faveur ?

Lorsqu'on se penche sur la qualité de vie des habitants, un bon indicateur reste le nombre d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Goès, ils manquent un peu pour combler les résidents. Il y a 102 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La pollution peut être un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs à ce sujet. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous permet de le savoir. D'après des examens, elle se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.