Résumé du premier tour

Les résidents d'Escou étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, la participation au premier tour des municipales était de 79,77 %. Elle était cette année de 67,88 %, soit une baisse (-11,89 points) du taux de participation. Dans le département des Pyrénées-Atlantiques, le taux de participation a baissé par rapport à l'élection précédente (79,70 % contre 66,93 % cette année).

Le rôle de conseiller municipal n'est pas accordé à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils se doivent d'avoir réuni les votes d'au moins le quart des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Élections municipales 2020 à Escou : quels sont les scores du premier tour ?

À Escou (64), la totalité des sièges du conseil - à savoir 11 au total - a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Ce sont Nicolas Casaurang-Maupas et Laurent Peings qui arrivent en tête durant le premier tour des élections municipales avec 81,17 % des suffrages. Marie Noëlle Nascimbeni se retrouve en troisième position avec un résultat de 80,75 %. Parmi les nouveaux membres du conseil municipal se trouveront aussi Philippe Bourdieu (79,49 %), Céline Bonnecaze (79,07 %), Martine Lonné (77,82 %), Sophie Lac (77,40 %), Jérôme Labourdette (76,98 %), Michel Hidalgo (74,89 %), Jean Casabonne (71,96 %) et Monique Beterous (70,71 %).

Dans ce petit village, les votes blancs constituent 1,65 % des voix.

À présent que les conseillers municipaux ont été désignés, ils doivent élire – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Escou

Abstention : 32.12% Participation : 67.88%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nicolas CASAURANG-MAUPAS, 81.17%



    Nicolas CASAURANG-MAUPAS

    81.17 %

    194 votes

  • Laurent PEINGS, 81.17%



    Laurent PEINGS

    81.17 %

    194 votes

  • Marie Noëlle NASCIMBENI, 80.75%



    Marie Noëlle NASCIMBENI

    80.75 %

    193 votes

  • Philippe BOURDIEU, 79.49%



    Philippe BOURDIEU

    79.49 %

    190 votes

  • Céline BONNECAZE, 79.07%



    Céline BONNECAZE

    79.07 %

    189 votes

  • Martine LONNÉ, 77.82%



    Martine LONNÉ

    77.82 %

    186 votes

  • Sophie LAC, 77.4%



    Sophie LAC

    77.4 %

    185 votes

  • Jérôme LABOURDETTE, 76.98%



    Jérôme LABOURDETTE

    76.98 %

    184 votes

  • Michel HIDALGO, 74.89%



    Michel HIDALGO

    74.89 %

    179 votes

  • Jean CASABONNE, 71.96%



    Jean CASABONNE

    71.96 %

    172 votes

  • Monique BETEROUS, 70.71%



    Monique BETEROUS

    70.71 %

    169 votes

  • Jean-Claude LACASSIE, 37.23%



    Jean-Claude LACASSIE

    37.23 %

    89 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 372 habitants
  • 358 inscrits
  • Votants243 inscrits 67.88%
  • Abstentionnistes115 inscrits 32.12%
  • Votes blancs4 inscrits 1.65%

Article à la une des élections

Yannick Jadot (EELV) : "Il faut redonner aux policiers le sens de leur mission"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Escou : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se tiendront les futures élections afin que les communes françaises renouvellent leurs conseillers municipaux. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se regrouper. Le jour du scrutin, les citoyens choisiront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Qui allons-nous voir à Escou, pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. La mairie d'Escou verra peut-être son maire Jean Casabonne renouveler son mandat. De plus, Monique Beterous est candidate. À l'issue des précédentes élections municipales de 2014, elle avait décroché un siège au conseil municipal. Les autres prétendants à la mairie sont Céline Bonnecaze, Philippe Bourdieu, Nicolas Casaurang-Maupas, Michel Hidalgo, Jérôme Labourdette, Sophie Lac, Jean-Claude Lacassie, Martine Lonné, Marie Noëlle Nascimbeni et Laurent Peings.

Il faut rappeler que, pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent remporter une majorité absolue. Ces derniers doivent également avoir rassemblé les votes d'au moins un quart des résidents enregistrés sur les listes. S'il y a un second tour, les candidats doivent obtenir une majorité relative pour être élus et pouvoir prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Escou ?

Pendant ces élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens d'Escou choisiront leur nouveau conseil municipal. Il faut être majeur, résider ou payer ses impôts dans la commune, apparaître sur les listes électorales, et être français ou membre de l'Union européenne pour prendre part à ces élections.

Quelles étaient les tendances des élections municipales de 2014 ?

Pour les électeurs d'une commune de moins de 1000 habitants, un type de scrutin spécifique s'applique pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs candidats en même temps et, par ailleurs, sont libres d'élire des membres de deux listes différentes.
À Escou, les résidents avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Escounois avaient laissé à Séverine Rosato et Amanda Augé le soin d'administrer leur ville. Pierre Perez, Jean-Jacques Galharret, Marcel Peings, Jean Casabonne mais aussi Monique Beterous et Martine Lonné étaient chargés, dans le même temps, de les assister.
Retour sur la participation : il a été enregistré que d'assez nombreux citoyens s'étaient rendus aux bureaux de vote afin d'y glisser un bulletin. En effet, 276 voix ont été comptées sur un total de 346 inscrits. Une baisse peut ainsi être observée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où le taux de participation avait atteint 82,52 %.

Les précédentes élections ont-elles révélé la même tendance ?

Depuis les précédentes élections municipales, les électeurs ont été appelés plusieurs fois aux urnes, notamment dans le cadre des élections présidentielles (2017). Le choix de la population d'Escou a été différent de ce qui est ressorti sur l'ensemble du territoire en ce qui concerne le premier tour des précédentes élections présidentielles, en 2017.
Bilan du premier tour : Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) de même que Marine Le Pen (Front national), premiers avec respectivement 29,63 % et 17,51 % des suffrages. Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a regroupé 16,5 % des votes. Au deuxième tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui s'est détaché (63,72 %). Le taux de participation des habitants d'Escou au second tour était de 77,87 %, soit 278 habitants. À titre comparatif, ils étaient 85,76 % en 2012.
Au nombre des beaux résultats aux Européennes de 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (22,04 %) et Europe Écologie (17,2 %).

Quelques informations sur Escou

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la municipalité d'Escou ? Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour étudier le sujet.

Escou : comment est sa population ?

Escou, cette commune des Pyrénées-Atlantiques, est peuplée de 414 personnes. Issor, Ance Féas ou Cette-Eygun, comptent parmi les communes qui ont rejoint la Communauté de Communes du Haut-Béarn aux côtés d'Escou. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,97 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. Les habitants immigrés sont peu présents à Escou, on y répertorie 1,97 % de la population.

Emploi, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Escou ?

Un survol des domaines qui suivent aide à mieux cerner l'emploi à Escou. Voici les catégories professionnelles majoritaires à Escou : 68,96 % des actifs sont des professions intermédiaires et ouvriers. 52,13 % de la population travaillent (c'est-à-dire environ 217 personnes). Plus de la moitié des chômeurs issus de la population escounoise en âge d'avoir une activité professionnelle sont des femmes. Les chômeurs constituent moins de 10 % de la population.
Avec un revenu moyen de 20 250 € en 2016, les Escounois ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de plus de 20 000 €).
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Avec environ 3 % de la demande pour les appartements non HLM de 4 pièces et plus de 2 % pour les maisons non HLM de 5 pièces, ces types d'habitations sont les plus loués à Escou. Le choix des propriétaires se porte sur une maison de 6 pièces à environ 22 % et sur une maison de 5 pièces à un peu plus de 30 %.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Escou ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une ville. À Escou, ces infrastructures manquent un peu. On compte 72 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
Escou figure parmi les communes peu polluées. L'indice de qualité de l'air dans votre ville est de 3,87 en moyenne sur l'année. Il est évalué sur base de différents niveaux de pollution : l'ozone, le dioxyde de soufre, les poussières et également le dioxyde d'azote. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle s'avère 50 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.