← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Charritte-de-Bas

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les résidents de Charritte-de-Bas se sont rendus aux urnes pour les municipales. Lors du 1er tour des municipales, 59,09 % des citoyens ont voté. En 2014, ils étaient 96,12 %. On remarque ainsi une baisse de -37,03 points. La mobilisation des électeurs des Pyrénées-Atlantiques a baissé au regard du scrutin précédent (79,70 % contre 66,93 % cette année).

Si un candidat obtient au moins 50 % des voix exprimées et plus du quart des suffrages des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Charritte-de-Bas : quels sont les scores ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Charritte-de-Bas (64). Au 1er tour des élections municipales, ce sont Catherine Cascu et Pierre Haspérue qui passent en tête avec 89,38 % des votes. Le résultat de Laurent Etcheverry et René Labarthe à l'issue du premier tour leur fait emporter la troisième position avec un score de 87,61 %. D'autre part, les électeurs ont choisi quelques candidats, y compris Pierre Mongaburu (85,84 %), Lydia Lagaronne (83,18 %), Pierrot Paris (79,64 %), André Chabalgoïty (73,45 %), Annie Cazaban (72,56 %), Sandra Urrutia (71,68 %) et Christian Joncohalsa (69,02 %).

Dans ce hameau, les votes blancs constituent 1,71 % et les votes invalides 1,71 % des votes.

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ces derniers sont invités à élire le futur maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Charritte-de-Bas

Abstention : 40.91% Participation : 59.09%

Résultats détaillés du tour 1

  • Catherine CASCU, 89.38%



    Catherine CASCU

    89.38 %

    101 votes

  • Pierre HASPÉRUE, 89.38%



    Pierre HASPÉRUE

    89.38 %

    101 votes

  • Laurent ETCHEVERRY, 87.61%



    Laurent ETCHEVERRY

    87.61 %

    99 votes

  • René LABARTHE, 87.61%



    René LABARTHE

    87.61 %

    99 votes

  • Pierre MONGABURU, 85.84%



    Pierre MONGABURU

    85.84 %

    97 votes

  • Lydia LAGARONNE, 83.18%



    Lydia LAGARONNE

    83.18 %

    94 votes

  • Pierrot PARIS, 79.64%



    Pierrot PARIS

    79.64 %

    90 votes

  • André CHABALGOÏTY, 73.45%



    André CHABALGOÏTY

    73.45 %

    83 votes

  • Annie CAZABAN, 72.56%



    Annie CAZABAN

    72.56 %

    82 votes

  • Sandra URRUTIA, 71.68%



    Sandra URRUTIA

    71.68 %

    81 votes

  • Christian JONCOHALSA, 69.02%



    Christian JONCOHALSA

    69.02 %

    78 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 247 habitants
  • 198 inscrits
  • Votants117 inscrits 59.09%
  • Abstentionnistes81 inscrits 40.91%
  • Votes blancs2 inscrits 1.71%

Article à la une des élections

Présidentielle de 2022 : les partis, en désamour... mais incontournables

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Charritte-de-Bas : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux au cours des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Le principe de la liste ne s'applique pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

À Charritte-De-Bas, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel de Charritte-De-Bas, Christian Joncohalsa, est candidat à sa réélection. Catherine Cascu se présente aux élections. Annie Cazaban, André Chabalgoïty, Laurent Etcheverry, Pierre Haspérue, René Labarthe, Lydia Lagaronne, Pierre Mongaburu, Pierrot Paris et Sandra Urrutia ont également validé leur candidature.

Précisons qu'une élection à l'issue du premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit qui plus est avoir rassemblé les voix de plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, la majorité relative doit être obtenue de façon à ce que le candidat soit élu et puisse décrocher ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Charritte-de-Bas ?

Pour désigner un nouveau conseil municipal, les résidents de Charritte-de-Bas se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, lors des élections municipales 2020. Pas la peine d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, qui habite ou paie ses impôts dans la municipalité dont il est question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, dispose du droit de vote.

Quelles étaient les tendances des dernières élections municipales ?

Pendant les élections municipales, les scrutins s'adaptent aux villes. Effectivement, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants bénéficient d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et aussi pour des candidats de deux listes différentes.
Le conseil municipal était formé le 30 mars 2014 : les habitants de la commune de Charritte-de-Bas avaient choisi au soir du second tour 11 membres de celui-ci. Ayant pour rôle d'administrer les habitants de la commune, Daniel Mestrot, Annie Cazaban, Nathalie Reynolds et Florian Raschetti pouvaient compter sur Emilie Mellet, Audrey Campane, Laurent Etcheverry, Pierre Mongaburu mais aussi Christian Joncohalsa et Eric Lagaronne, à leurs côtés.
De très nombreux citoyens ont glissé un vote dans l'urne : 198 ont fait le déplacement sur les 206 noms de la liste électorale. Une baisse se révèle donc, par rapport aux Municipales de 2008 (taux de participation de 98,51 %).

Les précédentes élections ont-elles dévoilé la même tendance ?

Les électeurs sont revenus aux bureaux de vote plusieurs fois depuis les dernières Municipales. De fait, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 recensés dans la commune de Charritte-de-Bas étaient très similaires à ceux de l'ensemble du pays.
Avec 26,62 % et 23,74 % des suffrages, Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part se sont distingués au premier tour, creusant l'écart avec Jean Lassalle (Résistons !) derrière avec 16,55 % des voix. Emmanuel Macron a été élu par une majorité des citoyens de Charritte-de-Bas, soit à 67,86 %. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Charritte-de-Bas était de 82,11 %, tandis qu'elle atteignait 70,49 % en 2017 avec 129 votants. On note donc une baisse différente de l'évolution constatée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Pour Renaissance (soutenue par La République en Marche), le score des Européennes 2019 est de 33,73 %, tandis qu'Europe Écologie emporte 16,87 % des suffrages.

Quelques informations sur Charritte-de-Bas

Avant les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, consultons les données socio-économiques locales.

Pour mieux cerner le profil des habitants de Charritte-de-Bas

La ville de Charritte-de-Bas accueille 268 habitants. C'est une commune des Pyrénées-Atlantiques. Charritte-de-Bas fait partie de la Communauté d'Agglomération du Pays Basque, une organisation transfrontalière. Elle permet de la rattacher à des villes telles qu'Ahetze, Anhaux ou bien Boucau. Si 24,67 % des habitants de la commune ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. Les résidents immigrés se révèlent peu présents à Charritte-de-Bas, on y recense 6,15 % de la population.

Charritte-de-Bas : comment caractériser son niveau de vie ?

Les chiffres qui suivent font état du marché de l'emploi à Charritte-de-Bas. Sur une population active de 45 % (près de 122 habitants de la commune), 72,22 % des travailleurs sont des ouvriers et employés. Au sein de la commune, les demandeurs d'emploi représentent environ 12 % des résidents – dont plus de la moitié sont des femmes.
Les résidents de Charritte-de-Bas touchaient en moyenne 17 962 € par an en 2016 – contre environ 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les habitants de la commune ont donc un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une bonne illustration du niveau de vie des habitants de la commune. 7 % des locataires résident dans une maison non HLM de 5 pièces et environ 4 % dans une maison non HLM de 6 pièces. Pour l'achat d'une habitation, on peut noter que les maisons de 5 pièces intéressent environ 25 % des propriétaires lorsque 33 % préfèrent une maison de 6 pièces.

Quelle est la qualité de vie à Charritte-de-Bas ?

Pour évaluer la qualité de vie dans une ville, on peut s'intéresser au nombre d'installations comparé à la densité de population. Ainsi, à Charritte-de-Bas, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 49.
Outre les infrastructures, sachez que le taux de pollution peut être estimé grâce à la qualité de l'air ou de l'eau. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de constater que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.