Résumé du premier tour

Les citoyens de Charre sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au 1er tour des élections municipales est cette année de 67,17 %. Il atteignait 75,12 % au scrutin de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-7,95 points). La participation des habitants des Pyrénées-Atlantiques a baissé par rapport à celle de l'élection précédente (79,70 % contre 66,93 % cette année).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. On doit ainsi obtenir au moins 50 % des voix exprimées et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Charre ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le premier tour, les municipales 2020 se terminent donc à Charre (64). C'est Patrick Chaubert qui l'emporte lors du 1er tour des élections municipales avec 99,24 % des votes. Eric Claverie et Jerome Goyhenx, pour leur part, décrochent le soutien de 96,21 % des électeurs. Les autres candidats nommés au conseil ont réalisé un score élevé, s'assurant donc l'appui des votants : Hervé Montois (95,45 %), Rosie Sagaspy (95,45 %), Sandrine Sahouret (95,45 %), André Daguerre (94,69 %), Maritchu Lagouarde (94,69 %), Fabien Duhau (92,42 %), Eliane Egurbide (92,42 %) et Dominique Lacaze (90,90 %).

La prochaine étape est la nomination du maire dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux, par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Charre

Abstention : 32.83% Participation : 67.17%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrick CHAUBERT, 99.24%



    Patrick CHAUBERT

    99.24 %

    131 votes

  • Eric CLAVERIE, 96.21%



    Eric CLAVERIE

    96.21 %

    127 votes

  • Jerome GOYHENX, 96.21%



    Jerome GOYHENX

    96.21 %

    127 votes

  • Hervé MONTOIS, 95.45%



    Hervé MONTOIS

    95.45 %

    126 votes

  • Rosie SAGASPY, 95.45%



    Rosie SAGASPY

    95.45 %

    126 votes

  • Sandrine SAHOURET, 95.45%



    Sandrine SAHOURET

    95.45 %

    126 votes

  • André DAGUERRE, 94.69%



    André DAGUERRE

    94.69 %

    125 votes

  • Maritchu LAGOUARDE, 94.69%



    Maritchu LAGOUARDE

    94.69 %

    125 votes

  • Fabien DUHAU, 92.42%



    Fabien DUHAU

    92.42 %

    122 votes

  • Eliane EGURBIDE, 92.42%



    Eliane EGURBIDE

    92.42 %

    122 votes

  • Dominique LACAZE, 90.9%



    Dominique LACAZE

    90.9 %

    120 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 200 habitants
  • 198 inscrits
  • Votants133 inscrits 67.17%
  • Abstentionnistes65 inscrits 32.83%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Élections législatives : Gérard Larcher "résolument hostile" à la proportionnelle

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Charre : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Municipales 2020 : la liste des candidats à Charre

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Charre, André Daguerre, est candidat à sa réélection. De plus, Patrick Chaubert est candidat. Lors des dernières élections municipales de 2014, il avait décroché un siège au conseil municipal. On trouve également, dans la liste des candidats, Eric Claverie, Fabien Duhau, Eliane Egurbide, Jerome Goyhenx, Dominique Lacaze, Maritchu Lagouarde, Hervé Montois, Rosie Sagaspy et Sandrine Sahouret.

Afin d'être élus lors du premier tour, les candidats sont contraints de remporter une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir obtenu au minimum le quart des voix des citoyens enregistrés sur les listes. Dans le cas où un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir octroyer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Charre : quels sont les enjeux des Municipales ?

Lors des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se tiendra le 15 mars et le second tour, la semaine suivante, la commune de Charre désignera les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Quels critères doit-on réunir pour voter à ces élections ? Il faut être majeur, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Bilan des Municipales de 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs membres en même temps et peuvent également voter pour des candidats de deux listes différentes.
Les habitants de Charre sont parvenus à élire 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune avaient fait confiance à Patrick Chaubert et Sandrine Sahouret pour diriger leur ville. Ils étaient épaulés par Eric Claverie, Roger Goyhenx, Hervé Montois, Eliane Oxaran mais aussi Rosalie Sagaspy et Patrick Joos.
D'assez nombreux suffrages ont été recensés pendant ces élections : sur un total de 213 inscrits sur les listes électorales, 160 électeurs ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse en comparaison avec le taux de participation aux élections municipales de 2008 qui atteignait 84,58 %.

La même tendance s'est-elle démarquée aux derniers scrutins ?

On compte plusieurs votes depuis les élections municipales, sachant que les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Sur la ville de Charre, l'examen comparatif des résultats déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 indique que ceux-ci s'avéraient différents du reste de la France.
Tandis que Jean Lassalle (Résistons !) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) avaient emporté les scores les plus importants avec respectivement 29,81 % et 19,88 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen (Front national) s'était placée derrière eux, avec seulement 13,66 % des voix. Le choix s'est fait au second tour : les résidents de Charre ont élu Emmanuel Macron à 69,66 %. Bon à savoir : la participation était de 81,22 %.
18,75 %, c'est le résultat de Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) lors des Européennes de 2019. La liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a quant à elle récolté 21,88 % des votes.

Quelques informations sur Charre

Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Charre de désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. En général, ce scrutin très local sert à prendre le pouls de la commune et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Portrait : les résidents de Charre

Charre, hameau des Pyrénées-Atlantiques, est peuplé de 213 résidents. Charre fait partie de la Communauté de Communes du Béarn des Gaves dont le but est d'assurer le lien entre les villes voisines, comme Gestas, Nabas ou bien Méritein. La commune reste peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 32,84 % ont entre 55 et 64 ans. À Charre, les données officielles attestent d'une proportion de l'immigration peu importante, à hauteur de 3,38 % des résidents.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Charre ?

Si l'on examine les chiffres suivants en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché de l'emploi à Charre. Environ 107 habitants de la commune certifient travailler – soit 51,21 % de la population. Les ouvriers et professions intermédiaires constituent 68,42 % de la population active. Parmi les individus en âge de travailler, 5 % de la population sont en demande d'emploi et une majeure partie sont des hommes.
Les résidents de Charre gagnaient en moyenne 18 029 € par an en 2016 – par rapport à 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les habitants de la commune ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Les habitants de la commune sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les données qui suivent vous informeront sur le propos. Tendances au niveau de la location : les maisons non HLM de 6 pièces représentent plus de 4 % du marché et on répertorie environ 3 % de locataires de maison non HLM de 4 pièces. Un peu moins du tiers des foyers est propriétaires d'une maison de 5 pièces et ils sont 33 % à l'être d'une maison de 6 pièces.

Et concernant la qualité de vie à Charre ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent essentiellement sur les équipements de la ville : en répondant aux attentes des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Charre les infrastructures manquent un peu. Comparées à la population totale, les familles se révèlent peu nombreuses au sein de la commune (24 enfants âgés de 0 à 15 ans).
On peut dire qu'à Charre l'atmosphère est peu polluée. Qu'en est-il de la qualité de l'air dans votre ville ? Selon l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air est en moyenne de 3,87 sur l'année. Il est déterminé en fonction de divers niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, les poussières, le dioxyde d'azote et également l'ozone. La qualité de l'eau est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).