← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Campagne-lès-Guines

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020 à Campagne-lès-Guines. Au soir du scrutin lors du premier tour des élections municipales, 56,78 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 78,53 % (baisse de -21,75 points). Cette année, le nombre d'électeurs du Pas-de-Calais s'étant déplacés aux bureaux de vote (62,93 %) a baissé en comparaison avec l'élection précédente (79,21 %).

Pour qu'un candidat puisse accéder à un siège au conseil municipal, il se doit d'emporter au moins la moitié des suffrages et plus du quart des voix des inscrits.

Quels candidats les citoyens de Campagne-lès-Guines ont-ils choisis au 1er tour des municipales 2020 ?

À Campagne-lès-Guines (62), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces élections municipales 2020 car les 11 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. Philippe Hennebert est arrivé en première place du 1er tour des élections municipales en remportant 94,30 % des votes exprimés. Marie Vanhaecke a obtenu les suffrages de 93,78 % des habitants. En troisième position, c'est Françoise Queval qui a emporté 91,70 %. De nouveaux conseillers municipaux ont réalisé un chiffre élevé : Bruno Demilly (90,67 %), Christian Lassalle (89,63 %), Bertrand Clabaux (87,56 %), Yannick Hamy (87,56 %), Blandine Evrard (87,04 %), Didier Gerion (87,04 %), Roland Rault (87,04 %) et Claire Melchior (84,97 %).

Une fois les bulletins dépouillés, les votes blancs ont pu être comptés à 1,99 %. Il y avait aussi plusieurs votes non valides déposés par les citoyens de ce hameau (1,99 %).

Place désormais à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Campagne-lès-Guines

Abstention : 43.22% Participation : 56.78%

Résultats détaillés du tour 1

  • Philippe HENNEBERT, 94.3%



    Philippe HENNEBERT

    94.3 %

    182 votes

  • Marie VANHAECKE, 93.78%



    Marie VANHAECKE

    93.78 %

    181 votes

  • Françoise QUEVAL, 91.7%



    Françoise QUEVAL

    91.7 %

    177 votes

  • Bruno DEMILLY, 90.67%



    Bruno DEMILLY

    90.67 %

    175 votes

  • Christian LASSALLE, 89.63%



    Christian LASSALLE

    89.63 %

    173 votes

  • Bertrand CLABAUX, 87.56%



    Bertrand CLABAUX

    87.56 %

    169 votes

  • Yannick HAMY, 87.56%



    Yannick HAMY

    87.56 %

    169 votes

  • Blandine EVRARD, 87.04%



    Blandine EVRARD

    87.04 %

    168 votes

  • Didier GERION, 87.04%



    Didier GERION

    87.04 %

    168 votes

  • Roland RAULT, 87.04%



    Roland RAULT

    87.04 %

    168 votes

  • Claire MELCHIOR, 84.97%



    Claire MELCHIOR

    84.97 %

    164 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 447 habitants
  • 354 inscrits
  • Votants201 inscrits 56.78%
  • Abstentionnistes153 inscrits 43.22%
  • Votes blancs4 inscrits 1.99%

Article à la une des élections

VIDEO. 118 maires épinglés par la Cour des comptes ont été réélus

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Campagne-lès-Guines : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises effectueront le renouvellement de leur conseil municipal, lors des élections prévues les 15 mars et 22 mars prochains. Vous résidez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous aurez donc la possibilité d'élire un ou plusieurs candidats et non une liste !

Les élections municipales 2020 : point sur les candidats à Campagne-Lès-Guines

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Bruno Demilly, maire actuel de Campagne-Lès-Guines, décide d'être candidat à sa réélection. Bertrand Clabaux a de même déposé sa candidature. Ce dernier s'était présenté aux municipales 2014 et avait alors obtenu un siège au conseil municipal. Blandine Evrard, Didier Gerion, Yannick Hamy, Philippe Hennebert, Christian Lassalle, Claire Melchior, Françoise Queval, Roland Rault et Marie Vanhaecke se présentent également aux élections.

Il est important de rappeler qu'une élection dès le premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit qui plus est avoir rassemblé les votes de plus d'un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, la majorité relative doit être remportée de manière à ce que le candidat soit élu et puisse décrocher ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Campagne-lès-Guines : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal de la ville de Campagne-lès-Guines sera élu les 15 et 22 mars 2020, à l'occasion des élections municipales 2020. Les électeurs français ou ressortissants de l'UE, qui sont majeurs, qui apparaissent sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Quels étaient les résultats des Municipales 2014 ?

Lors des municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Ainsi, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et désigner des membres de deux listes différentes.
Dans la commune de Campagne-lès-Guines, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les Campagnards ont donc chargé Philippe Hennebert et Bertrand Clabaux de les diriger, en compagnie de Marie Vanhaecke, David Vidal, Françoise Queval, Christian Lassalle mais aussi Bruno Demilly et Cécile Genestal​.
Sur 368 inscrits, d'assez nombreux électeurs se sont rendus aux urnes. En effet, 289 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte baisse en comparaison de 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré une participation de 85,63 %.

Une évolution déjà présente lors des précédentes élections ?

Il n'y a pas eu de scrutin depuis les élections présidentielles de 2017, mais plusieurs votes ont été organisés depuis les dernières élections municipales. En 2017, au premier tour des précédentes élections présidentielles, les citoyens de Campagne-lès-Guines ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir à l'échelle nationale.
Alors que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part obtenaient 28,32 % et 21,51 % des voix au premier tour, François Fillon se classait derrière avec 17,92 %. Emmanuel Macron a été choisi par les habitants de Campagne-lès-Guines qui l'ont désigné à 51,72 %. Le nombre de votants parmi les habitants de Campagne-lès-Guines atteignait 289 au second tour, soit 79,4 % de participation.
En 2019, les Européennes ont démontré la préférence des Campagnards pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 30,94 % des suffrages. Quant à la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche), les résidents de Campagne-lès-Guines étaient 21,55 % à déposer un bulletin à son nom.

Quelques informations sur Campagne-lès-Guines

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'étude donne la possibilité de cerner le contexte d'une municipalité, la veille de la municipale.

Quoi dire sur les habitants vivant à Campagne-lès-Guines ?

Avec 445 résidents, Campagne-lès-Guines est un petit village du Pas-de-Calais. Campagne-lès-Guines fait partie de la Communauté de Communes Pays d'Opale, qui est également constituée d'Hocquinghen, Bainghen ou Andres. Si 23,21 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Campagnards a entre 25 et 54 ans. Le pourcentage des résidents immigrés est peu élevé (1,57 %).

Activité, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents de Campagne-lès-Guines ?

Les données qui suivent aident à se faire une idée de l'emploi à Campagne-lès-Guines. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 48,72 % des Campagnards en activité sont des employés et professions intermédiaires. Globalement, 49,78 % de la population ont une activité professionnelle, soit environ 220 individus. Le taux de chômage des hommes est prédominant dans l'agglomération campagnarde où presque 15 % de l'ensemble de la population sont au chômage.
Au cours de l'année 2016, les Campagnards avaient en moyenne perçu 20 567 €, un revenu médian similaire aux chiffres nationaux de 2014 : les Français ont en effet gagné plus de 20 000 € en moyenne cette année-là.
À l'instar des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une indication indispensable sur les communes et leur attractivité. Les locations sont de moins de 4 % pour les maisons HLM de 5 pièces et d'environ 3 % pour les maisons HLM de 4 pièces sur le marché campagnard. Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 5 pièces dans environ 21 % des cas face à 40 % pour les maisons de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Campagne-lès-Guines ?

Dans la ville de Campagne-lès-Guines, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 84 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Campagne-lès-Guines comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour celles-ci, on référence 1 établissement scolaire.
Par-delà les infrastructures disponibles, vous aurez à cœur de découvrir l'éventuelle pollution affichée dans les environs. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.