← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Beaufort-Blavincourt

Résumé du premier tour

Les citoyens de Beaufort-Blavincourt se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. À l'issue du 1er tour des élections municipales, les citoyens ont été 71,75 % à se rendre aux urnes, par rapport à 81,96 % en 2014. On note donc une baisse de -10,21 points du taux de participation. La participation à l'échelle du Pas-de-Calais a baissé en comparaison avec celle de l'élection précédente (79,21 % contre 62,93 % cette année).

Un candidat a obtenu plus de 50 % des suffrages et au moins 25 % des votes des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Municipales 2020 à Beaufort-Blavincourt : quels sont les scores du 1er tour ?

À Beaufort-Blavincourt (62), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Pour ces élections municipales, Stéphane Dumont arrive en première position du 1er tour, fort de 69,30 % des voix. 68,83 % des votants appuient Pascal Petit. Avec un résultat de 68,37 %, on retrouve Eugène Caudron en troisième position du classement des candidats au premier tour. Le chiffre assez élevé atteint par Benoit Delautre (67,90 %), Olivier Bonami (67,44 %), Patricia Vaast (60,93 %), Didier Briout (59,06 %), Pascal Dionnet (58,13 %), Valérie Balavoine (56,27 %), Guy Baillet (55,81 %) et André Michel (51,62 %) démontre leur popularité.

Soulignons que, dans ce hameau, il y a eu 0,90 % de votes blancs et 1,81 % de votes invalides.

À la suite de leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux doivent élire parmi eux celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - Beaufort-Blavincourt

Abstention : 28.25% Participation : 71.75%

Résultats détaillés du tour 1

  • Stéphane DUMONT, 69.3%



    Stéphane DUMONT

    69.3 %

    149 votes

  • Pascal PETIT, 68.83%



    Pascal PETIT

    68.83 %

    148 votes

  • Eugène CAUDRON, 68.37%



    Eugène CAUDRON

    68.37 %

    147 votes

  • Benoit DELAUTRE, 67.9%



    Benoit DELAUTRE

    67.9 %

    146 votes

  • Olivier BONAMI, 67.44%



    Olivier BONAMI

    67.44 %

    145 votes

  • Patricia VAAST, 60.93%



    Patricia VAAST

    60.93 %

    131 votes

  • Didier BRIOUT, 59.06%



    Didier BRIOUT

    59.06 %

    127 votes

  • Pascal DIONNET, 58.13%



    Pascal DIONNET

    58.13 %

    125 votes

  • Valérie BALAVOINE, 56.27%



    Valérie BALAVOINE

    56.27 %

    121 votes

  • Guy BAILLET, 55.81%



    Guy BAILLET

    55.81 %

    120 votes

  • André MICHEL, 51.62%



    André MICHEL

    51.62 %

    111 votes

  • Daniel SOBCZAK, 47.44%



    Daniel SOBCZAK

    47.44 %

    102 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 427 habitants
  • 308 inscrits
  • Votants221 inscrits 71.75%
  • Abstentionnistes87 inscrits 28.25%
  • Votes blancs2 inscrits 0.9%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Beaufort-Blavincourt : le contexte politique des élections municipales

C'est au cours des 15 mars et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Du côté de Beaufort-Blavincourt, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Guy Baillet a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Vous retrouverez aussi sur la liste des candidats à Beaufort-Blavincourt Valérie Balavoine, Olivier Bonami, Didier Briout, Eugène Caudron, Benoit Delautre, Pascal Dionnet, Stéphane Dumont, André Michel, Pascal Petit, Daniel Sobczak et Patricia Vaast.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour, à la condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. En cas de second tour, les candidats doivent remporter la majorité relative pour ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Beaufort-Blavincourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette date, le conseil municipal de Beaufort-Blavincourt sera connu. Un citoyen européen qui réside en France a le droit de voter aux élections municipales, à condition d'être inscrit sur les listes électorales françaises. Afin que sa demande d'inscription soit acceptée, il doit avoir au moins 18 ans le jour de sa requête.

Bilan de 2014, année des précédentes élections municipales

Dans certaines communes, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres à la fois, et d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes lors de ces municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Les citoyens de Beaufort-Blavincourt ont réussi à choisir 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pascal Petit et Eugène Caudron étaient les candidats choisis par les Beaufortins. Accompagnés d'André Michel, Serge Duez, Pascal Dionnet, Gisèle Sebert mais aussi Aline Longbien et Didier Briout, ils avaient comme devoir de gérer la municipalité.
Le résultat des élections a permis de constater que 259 votants sont allés à leur bureau de vote, sur 316 personnes inscrites sur les listes. De fait, de nombreuses personnes ont exprimé leur opinion politique. Cette participation indique une hausse en comparaison de celle des élections municipales de 2008 : elle affichait cette année-là 79,81 %.

Cette tendance remonte-t-elle aux derniers scrutins ?

Il y aura eu plusieurs élections entre aujourd'hui et les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, quant à elles, remontent à 2017. Au premier tour, les scores à Beaufort-Blavincourt étaient différents de ceux enregistrés à l'échelle nationale.
Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se sont très bien positionnés au premier tour : 32,32 % des votes pour l'un, 25,48 % pour l'autre. François Fillon s'est placé derrière avec 13,31 % des voix. Les habitants de Beaufort-Blavincourt ont tranché : 52,38 % des votes vers Emmanuel Macron au second tour. Le taux de participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points sur l'ensemble de la France par rapport à 2012. À Beaufort-Blavincourt, l'évolution est assez similaire : ils ont été 265 résidents à venir voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 85,21 % contre 90,61 % en 2012.
On remarquera à l'issue des Européennes de 2019 les bons résultats obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 33,33 % des suffrages, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 16,98 % des votes.

Beaufort-Blavincourt : les informations clefs

15 et 22 mars 2020 : dates des élections municipales. Les conseillers municipaux de Beaufort-Blavincourt devront donc aborder l'état socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Beaufort-Blavincourt : comment considérerait-on ses citoyens ?

Beaufort-Blavincourt est une municipalité du Pas-de-Calais de 397 habitants. À la création de la Communauté de Communes des Campagnes de l'Artois, le hameau a été relié, par exemple, à Penin, La Herlière ou également Izel-lès-Hameau. La population est peu âgée à Beaufort-Blavincourt. Dans cette ville, 27,64 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Beaufort-Blavincourt compte une part peu significative d'immigrés : 0,49 % de sa population.

Niveau de vie à Beaufort-Blavincourt : comment se positionnent ses habitants ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Beaufort-Blavincourt, les données suivantes sont primordiales. Ce hameau est surtout habité par des ouvriers et employés qui représentent 59,27 % de sa population active (plus de 182 Beaufortins sont actifs, ce qui équivaut à 46,01 %). Les hommes sont particulièrement touchés par le chômage dans l'agglomération beaufortine. En effet, sur 7 % de chômeurs, une majeure partie sont des hommes.
Le revenu moyen en France s'élevait à plus de 20 000 € en 2014. À Beaufort-Blavincourt, en 2016, les résidents ont déclaré un revenu médian de 20 488 €.
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs précis du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Beaufort-Blavincourt ? Les habitants louent plus volontiers les maisons non HLM de 3 pièces (3 %) et les maisons non HLM de 5 pièces (moins de 3 %). Qu'achètent les résidents dans votre commune ? Les foyers sont un peu moins du tiers à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et un peu moins du tiers d'une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on évoque Beaufort-Blavincourt ?

Pour estimer la qualité de vie au sein d'une commune, on peut étudier le nombre d'installations rapporté à la densité de population. Ainsi, à Beaufort-Blavincourt, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 66.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.