← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Paris

Candidats du second tour - Paris

Résumé du premier tour

Quel est le résultat du 1er tour à Paris ?

Lors du premier tour des municipales le 15 mars 2020, qui s'est déroulé en pleine épidémie de coronavirus (Covid-19), la maire sortante PS Anne Hidalgo est arrivée largement en tête avec 29% des voix devant la candidate Les Républicains Rachida Dati (22%) et la candidate LREM et ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn (17%). Le candidat d'Europe Ecologie-Les Verts, David Belliard, a obtenu près de 11% des voix. Pour le second tour, il s'est allié à Anne Hidalgo. Le dissident de LREM, Cédric Villani, a remporté près de 8% des suffrages. Il participera au second tour uniquement dans son arrondissement de candidature (le XIVe), sans sceller d'alliance. Les Insoumis emmenés par Danielle Simonnet ont fait moins de 5% des voix. Le Front national emmené par Serge Federbush en a rassemblé 1.5%.Le premier tour des élections municipales a été marqué par une abstention historique de 54,5%, en France, en raison de l'épidémie de coronavirus (Covid-19).

Candidats du premier tour - Paris

Liste des candidats du tour 1

  • Anne Hidalgo, Union de la gauche, 29.33%, 0 votes

    Anne Hidalgo
    Union de la gauche
    Paris En Commun

    29.33 %

  • Rachida Dati, Union de la droite, 22.72%, 0 votes

    Rachida Dati
    Union de la droite
    Engagés Pour Changer Paris

    22.72 %

  • Agnès Buzyn, Union du centre, 17.26%, 0 votes

    Agnès Buzyn
    Union du centre
    Ensemble Pour Paris

    17.26 %

  • David Belliard, Europe Ecologie-Les Verts, 10.79%, 0 votes

    David Belliard
    Europe Ecologie-Les Verts
    L'écologie Pour Paris

    10.79 %

  • Cédric Villani, Divers centre, 7.88%, 0 votes

    Cédric Villani
    Divers centre
    Le Nouveau Paris

    7.88 %

  • Danielle Simonnet, La France insoumise, 4.59%, 0 votes

    Danielle Simonnet
    La France insoumise
    Décidons Paris

    4.59 %

  • Serge Federbusch, Rassemblement National, 1.5%, 0 votes

    Serge Federbusch
    Rassemblement National
    Aimer Paris

    1.5 %

  • Marcel Campion, Divers, 0.4%, 0 votes

    Marcel Campion
    Divers
    Libérons Paris

    0.4 %

Source : France Télévisions

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Paris : le contexte politique des élections municipales

Les élections municipales 2020 à Paris

Qui est le maire de Paris ?

En avril 2014, Anne Hidalgo est devenue la première femme maire de Paris. Succédant à Bertrand Delanoë, dont elle était la première adjointe, la socialiste s'était imposée face à Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP). La plateforme citoyenne Paris en commun œuvre à sa réélection.

Quels étaient les résultats aux européennes 2019 à Paris ?

Bastion socialiste depuis 2001, la capitale a offert à La République en marche (LREM) de très beaux scores aux élections européennes de mai 2019, Nathalie Loiseau y étant arrivée en tête avec 32,92% des voix. Yannick Jadot pour Europe Ecologie-Les Verts a rassemblé 19,94% des votants parisiens. Le candidat des Républicains, François-Xavier Bellamy, s'est classé troisième avec 10,18% des voix, devant la liste Parti socialiste-Place publique emmenée par Raphaël Glucksmann, qui n'a totalisé que 8,17% des voix.

Quels étaient les résultats à la présidentielle 2017 à Paris ?

Au premier tour de la présidentielle de 2017, le socialiste Benoît Hamon s'est classé quatrième (10,18%), derrière Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui a rassemblé 19,56%, le candidat LR François Fillon (26,45%) et Emmanuel Macron (34,83%). Au second tour, le candidat d'En marche ! a écrasé Marine Le Pen avec 89,68% des voix, contre 10,32%.

Quels sont les enjeux pour les municipales 2020 à Paris ?

Lutte contre la pollution, propreté, logement, insécurité… Autant de thèmes qui seront au cœur de la campagne à Paris. Personnalité clivante, la maire de Paris bénéficie de soutiens qui dénoncent un "Hidalgo bashing" et mettent en avant son bilan : piétonnisation des voies sur berges, obtention des JO 2024, réaménagement de grandes places (dont Bastille ou Nation)... Ses adversaires ne manquent pas de souligner le fiasco du Vélib', la fin du service Autolib' ou encore le coût du logement à Paris.